10/02/2018 07:55

Si vous avez raté les Victoires de la Musique hier soir sur France 2, voici ce qu'il faut retenir... et bien sûr le palmarès complet ! Vidéo

Les 33e Victoires de la musique ont sacré le rap français et son nouveau chef de file Orelsan, auteur d'un triplé et désigné artiste masculin de l'année, vendredi lors d'une soirée dédiée à Johnny Hallyday qui a également couronné pour la première fois Charlotte Gainsbourg. "Je voudrais remercier le public, sans qui je serais juste un type qui fait de la musique dans sa chambre", a sobrement commenté le rappeur de 35 ans, arrivé en fin de soirée à la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, en provenance de Genève où il se produisait en concert. A

vec son album "La fête est finie", il a supplanté le vétéran Bernard Lavilliers et le rappeur-chanteur Soprano. Egalement récompensé pour le clip de "Basique" et dans la catégorie "album des musiques urbaines", Orelsan, dont le début de carrière a été perturbé par des accusations de misogynie, fait aussi bien que Stromae en 2014. Il contribue largement à la mainmise du hip hop sur ces Victoires avec six trophées gagnés sur les douze en jeu. Une première pour une seule édition. MC Solaar a rajouté une 5e Victoire à son palmarès pour "l'album chansons de l'année" avec "Géopoétique".

Gaël Faye, revenu à la musique après son succès littéraire avec "Petit Pays", s'est imposé dans la catégorie "révélation scène". Et le duo Bigflo & Oli a été plébiscité par le public dans la catégorie "chanson originale de l'année" pour "Dommage". "On le sent dans la tête des gens: aujourd'hui, il n'y a plus de clivage entre le rap et les autres styles.

Le changement est fait!", se sont réjouis les deux frères toulousains en coulisses. - Gainsbourg et les siens - La vague rap ferait presque de l'ombre à l'autre triomphe de la soirée, celui de Charlotte Gainsbourg, sacrée pour la première fois dans la catégorie reine d'artiste féminine.

L'actrice-chanteuse, apparue avec une chemise en jean comme les affectionnait son père, connaît la consécration musicale à 46 ans. Dans son dernier album électro-mélancolique, Elle évoque pour la première fois avec des textes français la mémoire de son père disparu en 1991 et de sa demi-soeur Kate Barry, morte en 2013.

"Cet album, j'ai eu ma soeur en tête (Kate Barry), je pense à elle ce soir. J'ai mon père en tête bien sûr. Mais aujourd'hui il porte ma vie aussi. Moi je suis vivante et je veux célébrer les gens autour de moi, ma mère (Jane Birkin), ma soeur (Lou Doillon), mon frère (Lulu)", a-t-elle déclaré.

Avant cela, -M- et ses amis maliens Toumani & Sidiki Diabate et Fatoumata Diawara, avaient remporté la catégorie "album de musiques du monde", les joyeux déjantés de Shaka Ponk ("The Evol'") celle du "rock" et Dominique Dalcan celle des musiques électroniques. La cérémonie présidée par Sting avait débuté dans l'émotion avec un hommage à Johnny Hallyday, disparu le 6 décembre à 74 ans des suites d'un cancer. Les toutes premières notes de la soirée furent celles de "Toute la musique que j'aime", jaillissant des instruments des musiciens de "l'idole des jeunes", dont son guitariste Yarol Poupaud, un des artisans de son album posthume attendu cette année.

Slimane et Florent Pagny, qui ont participé à l'album hommage à la star paru en novembre, les ont rejoints pour reprendre "Requiem pour un fou", un des plus grands tubes de Johnny. Sous les yeux de la ministre de la Culture Françoise Nyssen, d'autres hommages se sont succédé.

A France Gall, avec sobriété et justesse par Louane, à Etienne Daho, avec plus de conviction par Eddy De Pretto, les BB Brunes et Juliette Armanet qui venait de recevoir aux bords des larmes sa Victoire de l'album révélation. Les performances scéniques les plus marquantes furent celles de Gaël Faye qui a justifié son prix avec une superbe version de "Paris Métèque", et de Camille qui a fêté sa Victoire du "spectacle musical" en jouant "Seeds" tambour à la main au milieu du public.

La soirée diffusée sur France 2, réputée pour sa longueur, n'a pas dérogé à la règle. Pendant les trois heures et demie d'antenne, l'animatrice Daphné Burki a peiné à maintenir l'intérêt du public. Parfois perdue, parfois elle-même déroutante dans ses tentatives de faire rire, elle a plusieurs fois souligné: "On vit une sacrée soirée".

Artiste féminine: Charlotte Gainsbourg

Artiste masculin: Orelsan

Album révélation: "Petite amie", de Juliette Armanet

Révélation scène: Gaël Faye

Album de chansons: "Géopoétique", de MC Solaar

Album rock: "The Evol'" de Shaka Ponk

Album de musiques urbaines: "La fête est finie" d'Orelsan

Album de musiques du monde: "Lamomali", de -M-, Toumani & Sidiki Diabate, Fatoumata Diawara

Album de musiques électroniques ou dance: "Temperance", de Dominique Dalcan

Chanson originale: "Dommage" de Bigflo & Oli

Spectacle musical/Tournée/Concert: Camille

Création audiovisuelle: "Basique" d'Orelsan

Victoire d'honneur: Etienne Daho

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Antivirus
11/février/2018 - 08h43
Députéhonnête-mdr a écrit :

Oui car la BoboGauchoCollaboSphère

nous impose du rap en permanence ...

C'est le public qui impose, par le succès et le nombre des ventes, donc la masse, pas la soit disant "bobosphère" ni même la "fachosphère" ni personne. Arrêtez de raconter n'impporte quoi et de voir des complots partout

 

Portrait de Antivirus
11/février/2018 - 08h42
pumpernickel a écrit :

BRAVO FRANCE 2 !!!! On vire Tex parce qu'il a fait une mauvaise blague et on diffuse une émission avec ORELSAN condamné pour apologie de la violence faite aux femmes !!!!

cherchez l'erreur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Vous êtes mal renseignés, Orlsan a été relaxé en appel,  car sa chanson parle d'un personnage fictif de gros beauf qui frappe sa femme. Faut etre très con pour penser que ça veut dire qu'il faut battre sa femme. C'est comme si fallait conspuer Scorcese parqu'il a fait taxi driver et que ça veut dire qu'il incite les gens à prendre un fusil et tuer ceux qui le dérangent (la liste est longue)

Portrait de josie2012
11/février/2018 - 00h06

bravo pour l'ouverture avec l'hommage à Johnny Hallyday, mais la suite ne m'a pas séduite, j'ai zappé sur une autre chaine !!

Portrait de Gégé69
10/février/2018 - 23h14

Bonsoir, avec ma femme nous avons bien aimé la présentation, je trouve Daphné Burki foldingue à souhait, le seul truc c'est que c'est trop long et pas d'ambiance dans la salle...

Portrait de Députéhonnête-mdr
10/février/2018 - 16h11
viva1 a écrit :

la chanson française ne vaut plus rien du tout, dommage

Oui car la BoboGauchoCollaboSphère

nous impose du rap en permanence ...

Portrait de brems
10/février/2018 - 10h36
Umadrabe a écrit :

Ah oui ? Bizarrement, je vis sans télé, je n'écoute pas la radio et je vis en Afrique : et pourtant j'ai entendu parler de l'album, on me l'a ramené de France et je le connais donc. Vous vivez où ? Au milieu des bois ou dans une banlieue pourrave où la culture a renoncé à venir, vu l'accueil qui lui est réservé ? Ah, en revanche, je lis la presse écrite et là, l'album de Charlotte Gainsbourg a fait l'objet de nombreux articles. Quand je parle de presse écrite, ce n'est ni Voici ni Gala, bien sûr...

Oui c'est ça je vis au milieu de la forêt et désolée de préférer M à Charlotte Gainsbourg vous savez M qui fait de la musique africaine... D'ailleurs à la radio j'ai plus souvent entendu le bal de babako qu'une chanson de Charlotte Gainsbourg... ou alors un titre de Julien Doré ou Calogero tiens d'ailleurs Calogero les victoires n'ont pas oublié de le nominer quelque part ???? Après j'aime bien big flo et Oli parce que je les connais depuis assez longtemps je regarde TPMP smiley 

Portrait de atlantis
10/février/2018 - 08h53 - depuis l'application mobile

Une édition réussie même si un peu longue. Belle scénographie, présentation rafraichissante de D Bourki. Tous les styles musicaux représentés et un palmarès intéressant.

Portrait de atlantis
10/février/2018 - 08h53 - depuis l'application mobile

Une édition réussie même si un peu longue. Belle scénographie, présentation rafraichissante de D Bourki. Tous les styles musicaux représentés et un palmarès intéressant.

Portrait de atlantis
10/février/2018 - 08h52 - depuis l'application mobile

Une édition réussie même si un peu longue. Belle scénographie, présentation rafraichissante de D Bourki. Tous les styles musicaux représentés et un palmarès intéressant.

Portrait de atlantis
10/février/2018 - 08h52 - depuis l'application mobile

Une édition réussie même si un peu longue. Belle scénographie, présentation rafraichissante de D Bourki. Tous les styles musicaux représentés et un palmarès intéressant.

Portrait de atlantis
10/février/2018 - 08h52 - depuis l'application mobile

Une édition réussie même si un peu longue. Belle scénographie, présentation rafraichissante de D Bourki. Tous les styles musicaux représentés et un palmarès intéressant.

Portrait de atlantis
10/février/2018 - 08h52 - depuis l'application mobile

Une édition réussie même si un peu longue. Belle scénographie, présentation rafraichissante de D Bourki. Tous les styles musicaux représentés et un palmarès intéressant.

Portrait de atlantis
10/février/2018 - 08h52 - depuis l'application mobile

Une édition réussie même si un peu longue. Belle scénographie, présentation rafraichissante de D Bourki. Tous les styles musicaux représentés et un palmarès intéressant.

Portrait de brems
10/février/2018 - 08h52
panthere a écrit :

Charlotte Gainsbourg , si là ça n'est pas du copinage arrangé  c'est à ne rien y comprendre , pourtant j'écoute fréquemment les radios et télés  et pas de Gainsbourg  !!!

C est vrai c est incompréhensible j ai vu quelques secondes son passage elle était dans le murmure c était pas terrible je ne me vois pas écouter un album complet et encore moins aller la voir sur scène d ailleurs tellement c est l artiste de l année elle a fait quoi comme grandes salles ? Et on en parle de Juliette je sais plus quoi que j ai vu en 1ere partie de Julien Dore c est archi mauvais !

Portrait de brems
10/février/2018 - 08h49
Pierma a écrit :

Soirée morne, triste, sans entrain... tombé dessus par hasard, zappé 15mn plus tard. Que manque t il donc a France 2 pour faire Des soirée vivantes ? Je ne comprends pas. Ce n’était pas mauvais, c’était très mauvais. Une mise en scène nullissime, une animatrice bien seule et honnêtement pas à la hauteur de la soirée (mais on vous aime bien quand même...) Bref, rien n’était mis en place que que la soirée soit belle. A croire que seule TF1 sait faire de l’événement... ils on même réussi à déringardiser Miss France , c’est dire... Bref, next. Même la salle ou les victoires étaient organisées c’est vidée au fil de la soirée.... Misère.

Belle analyse. Je ne me reconnais pas dans ces victoires. Le peu de fois où j ai zappé Daphné Burki était nullissime c est clair seule elle a ramé... moment où j ai zappé par chance c était Julien Dore qui n a eu aucune récompense comme tous les ans smiley