10/01/2018 14:37

Julie Snyder s'exprime pour la première fois sur sa plainte contre Gilbert Rozon pour agression sexuelle

Au micro de Radio Canada, c'est pour la première fois que Julie Snyder  s'est exprimée publiquement sur sa plainte contre le producteur Gilbert Rozon. Elle explique que "c'est un ensemble de facteurs qui ont déclenché ça".
La québécoise, qui ne savait pas que Pénélope McQuade, une autre animatrice, avait porté plainte contre l'ancien juré de "La France a un Incroyable Talent", estime avoir été victime d'un "mécanisme de défense". "Quand j'ai vu qu'elle recevait Gilbert Rozon, cet été [lors de son émission "Les échangistes" diffusée à la télévision canadienne] et qu'elle l'embrassait, je me suis identifiée à elle. Ça m'a donné un choc. Moi aussi j'ai fait comme si de rien n'était. Tu te rends compte que tu as beau courir, courir, tu ne fuis pas quelque chose qui est derrière toi, et qui est toujours à l'intérieur de toi, ça va toujours te rattraper", a-t-elle expliqué. 
Pour l'animatrice canadienne, "quelqu'un comme Gilbert Rozon  a les moyens et pour ceux qui ont des gros moyens, il y a une justice à deux vitesses".
En rapport avec les différents scandales qui ont éclaté sur les réseaux sociaux, Julie Snyder a avoué avoir pensé à confier son expérience sur Facebook. "J'ai écrit un texte sur Facebook qui s'intitulait 'comme si de rien n'était' où je disais à la fin comment porter plainte ... Et j'ai fermé mon ordinateur en me disant: 'je ne peux pas publier ça'. Moi-même je n'ai pas porté plainte, donc je suis qui, moi, pour dire aux autres : 'si vous avez été victime, portez donc plainte'", a estimé l'animatrice, qui n'a parlé à personne de son projet de plainte de peur qu'on la dissuade.
Julie Snyder a annoncé avoir porté plainte contre l'homme d'affaire en octobre dernier, pour agression sexuelle. Depuis, il est soupçonné d'avoir agressé au moins 20 femmes entre 1982 et 2016.
Ces déclarations interviennent alors que Gilbert Rozon a déclaré publiquement ne pas vouloir payer les millions de dollars que lui réclame un regroupement de femmes qui affirment avoir été agressées.
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions