22/10/2017 17:30

Cybersécurité : Europol demande aux entreprises spécialisées en objets et réseaux connectés de faire le nécessaire pour contrer les hackers

Cette semaine, les entreprises spécialisées en objets et réseaux connectés ont été appelées à renforcer leur cybersécurité par l'Office européen des polices, Europol. En effet, le monde, devenu sur-connecté, est de plus en plus vulnérable aux piratages.

Rob Wainwright, directeur d'Europol, a ainsi affirmé lors d'une conférence à La Haye que "nous devrions tous nous sentir concernés". Devant une salle remplie de spécialistes en cybersécurité et en informatique, un membre d'Europol fit une démonstration en temps réel, tout en ajoutant "Si vous avez une caméra dans votre maison, par exemple dans la chambre du bébé pour le surveiller, un hacker peut virtuellement en prendre possession et tranquillement voir depuis chez lui ce que vous avez dans votre maison". Il est aussi possible de prendre le contrôle d'une voiture connectée et de la verrouiller et de la déverrouiller.

Autre secteur vulnérable, celui de la santé car le piratage de pacemakers est une grande crainte pour l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information, l'Enisa, aussi présente lors de cette conférence. L'agence déplore le fait que les fabricants pharmaceutiques s'intéressent plus au "design" qu'à la sécurité de leurs objets.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions