16/08/2017 11:01

USA: Comment se déroule la chasse aux néo-nazis sur les réseaux sociaux après les événements de Charlottesville et que risquent-ils ? - VIDÉO

Après le rassemblement des suprémacistes blancs à Charlottesville, des militants antiracistes américains ont révélé sur les réseaux sociaux les identités des ultra-nationalistes qui y ont participé.

Sur Twitter et Facebook, les appels à la délation sont multiples et des hashtags de dénonciation ont même été créés. 

La traque aux "racistes" est même menée par le site de locations d'appartement "Airbnb", qui supprime les comptes de ceux qui ont participé aux manifestations :"Ceux qui sont membres de la communauté Airbnb acceptent les gens quelle que soit leur race, leur religion, leur origine, ethnie, handicap, sexe, genre, orientation sexuelle ou leur âge", a déclaré le porte-parole de l'entreprise américaine au site Quartz.

Avant d'ajouter: "Nous avons pris les décisions appropriées face à des comportements contraires à l'éthique de notre communauté".

Certains suprémacistes blancs repérés, qui ont perdu leur emploi, apparaissent même sur les plateaux de télévision !

Le journal de 20H sur France 2 a détaillé cette traque. 

 

Regardez : 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LBG
16/août/2017 - 11h35

Et les gauchistes antifa sont des anges, eux ?