16/06/2017 18:20

Affaire Grégory: Jacqueline et Marcel Jacob mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort - Colère des avocats

18h20: L'avocat de Marcel Jacob, mis en examen avec son épouse Jacqueline pour l'enlèvement du petit Grégory, suivi de sa mort il y a 32 ans, a jugé vendredi "criminel de jeter en pâture le nom d'un couple".

"On n'a aucun élément matériel, rien" à leur encontre, "on a mis la charrue avant les boeufs", a dénoncé Me Stéphane Giuranna devant la presse, au sortir du palais de justice de Dijon, précisant qu'il allait rapidement demander "la nullité de la mise en examen" de son client qui aurait dû seulement être placé sous le statut de témoin assisté selon lui.

16h51: Jacqueline et Marcel Jacob ont nié les faits qui leurs sont reprochés mais ont été incarcérés provisoirement (Procureur)

Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante de Grégory, cet enfant de 4 ans assassiné il y a 32 ans et retrouvé le 16 octobre 1984 dans la Vologne, ne présentent pas d'alibi "qui soit confirmé ou étayé", a annoncé le procureur général de Dijon.

"Il y a un débat (sur ce qu'ils faisaient le jour de la disparition), ils ne présentent pas en l'état d'alibi qui soit confirmé ou étayé", a assuré Jean-Jacques Bosc en conférence de presse.

Les personnes ayant enlevé le petit Grégory assassiné il y a 32 ans sont "les auteurs du crime", a estimé vendredi le procureur général de Dijon, Jean-Jacques Bosc, après la mise en examen du couple Jacob pour enlèvement, séquestration suivie de mort.

"A l'évidence Grégory a été enlevé du domicile de ses parents et retenu un certain temps jusqu'à sa mort", a déclaré le magistrat lors d'une conférence de presse, ajoutant que les personnes qui ont participé à cet enlèvement "sont les auteurs du crime". Marcel et Jacqueline Jacob ont tous les deux été écroués.

16h45: Marcel Jacob mis à son tour en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort

Le grand-oncle du petit Grégory, Marcel Jacob, a été inculpé vendredi pour enlèvement et séquestration suivie de mort, 32 ans après le meurtre de l'enfant retrouvé pieds et poings liés dans un cours d'eau, a appris l'AFP de sources proches du dossier. 

16h26:  Le grand-oncle de l'enfant, Marcel Jacob, est devant le juge depuis plus d'une heure

14h28: Jacqueline Jacob, la grand-tante, mise en examen pour enlèvement, séquestration suivie de mort

Âgée de 72 ans, cette tante de Jean-Marie Villemin, père de l'enfant assassiné en 1984, a quitté le Palais de justice de Dijon sous escorte de plusieurs gendarmes qui l'ont fait monter dans une voiture, tandis que son époux Marcel Jacob, 71 ans, faisait encore face aux juges.

Le parquet général a requis à l'encontre du septuagénaire, grand-oncle de l'enfant dont le corps avait été retrouvé pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne, une mise en examen pour "séquestration", selon son avocat, Me Stéphane Giuranna.

Le couple avait été placé en garde à vue mercredi par les gendarmes, après son interpellation dans les Vosges.

Une demande de placement en détention provisoire pour quatre jours, comme le prévoit la procédure menée devant la chambre de l'instruction, a également été requise à l'encontre de Marcel Jacob, selon l'avocat.

"En vingt ans d'exercice professionnel, je n'ai jamais vu ça de ma vie. Je pense qu'il y a un piège et qu'ils vont nous sortir de nouveaux éléments lundi. Je ne comprends pas", a déclaré Me Giuranna à l'AFP. Selon une source proche du dossier, les enquêteurs ont retrouvé des "notes" de Marcel Jacob où il affirme ne pas être le meurtrier de l'enfant.

13h15: Les enquêteurs ont saisi le testament de Marcel Jacob dans lequel il affirme ne pas être le meurtrier de Grégory (BFMTV)

12h39: Le parquet requiert la mise en examen du grand-oncle pour "séquestration"

07h45: Marcel et Jacqueline Jacob (Grand-oncle et Grand-tante) déférés au Parquet de Dijon

Tous deux sauront dans la journée s'ils sont mis en examen. 

Mercredi, les gendarmes de la section de recherches de Dijon avaient placé en garde à vue Marcel Jacob, oncle maternel de Jean-Marie Villemin (le père de l'enfant assassiné), sa femme Jacqueline, ainsi qu'une belle-soeur du père, Ginette Villemin. Cette dernière a été remise en liberté jeudi en fin d'après-midi.

Tous sont restés mutiques face aux gendarmes qui tentent de percer le mystère de la mort du petit garçon.

.

Jeudi 15 juin

.

18h18: Ginette Villemin la belle-soeur de Jean-Marie Villemin a été remise en liberté (BFM TV)

15h53: Le procureur général de la cour d'appel de Dijon s'exprime

Le procureur a rappelé les faits, survenus en octobre 1984.

"Le dossier a été rouvert le 3 décembre 2008, notamment au vu des progrès scientifiques."

"De nouvelles expertises en écriture ont été réalisées"

"Les analyses ADN n'ont pas donné" de résultats positifs

"Plusieurs personnes ont à l'évidence participé au crime"

"Quelques jours avant le passage à l'acte, des repérages et surveillances ont été réalisés, opérés par un homme portant une moustache et quelques fois accompagné d'une femme"

Des expertises sur des lettres anonymes "confondantes" pour la grand-mère et la grand-tante

"Les trois gardés à vue refusent de répondre aux questions"

"Le corbeau s'est exprimé par des lettres et par des appels téléphoniques. Des investigations devaient se faire."

"Des investigations vont se poursuivre"

"Je pense qu'on se rapproche de la vérité"

13h00: Jean-Jacques Bosc, procureur général de la cour d’appel de Dijon, dont la chambre de l’instruction est chargée du dossier, a prévu de tenir une conférence de presse jeudi à 16 heures.

12h15: Ces interpellations relancent une affaire des plus énigmatiques de l’histoire criminelle depuis la découverte du cadavre de Grégory Villemin, quatre ans, au soir du 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans les eaux de la Vologne.

12h00: La garde à vue de trois membres de la famille Villemin, interpellés mercredi dans les Vosges, se poursuivait jeudi à Dijon, après un minutieux travail de relecture et d’analyse du dossier de l’affaire Grégory, parmi les plus énigmatiques et emblématiques des années 1980.

11h42: Mercredi, la section de recherches de la gendarmerie de Dijon avait placé en garde à vue Marcel Jacob, oncle maternel de Jean-Marie Villemin (le père du garçon tué en 1984), sa femme Jacqueline ainsi qu’une belle-sœur du père, Ginette Villemin.

Les enquêteurs devaient «entrer dans le dur» des interrogatoires jeudi, après avoir mis en place les auditions la veille, selon des sources proches du dossier qui soulignent que des perquisitions menées aux domiciles des suspects «sont considérées comme intéressantes».

11h30: A ses débuts, l’enquête a d’abord soupçonné Bernard Laroche, finalement remis en liberté le 4 février 1985 mais convaincu de sa culpabilité, Jean-Marie Villemin l’a tué d’un coup de fusil de chasse. Il sera condamné pour ce meurtre à 4 ans de prison en 1993.

En juillet 1985, le juge Jean-Michel Lambert opérait un spectaculaire revirement, portant ses soupçons vers la mère de Grégory, Christine Villemin, qui sera innocentée en 1993 au terme d’un non-lieu retentissant.

Le dossier, qui comporte 12.000 pièces, a été rouvert en 1999, puis en 2008, pour tenter de trouver d’hypothétiques traces d’ADN sur les scellés. Depuis, 400 prélèvements ont été effectués, une centaine de témoins ont été interrogés et près de 2.000 courriers anonymes ont été analysés en détail.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mangue des antilles
18/juin/2017 - 16h36

cette jacqueline , si elle n'a rien à voir dans tout cela pourquoi parler de doit aux  silences ; (je ne la connais pas ,mais d 'apres les propos de sa fille ,c'est sa mère qui ne veut plus l 'a reniée et ne veut plus la voir   ; genre c'est la femme qui porte la culotte et le mari qui fait tout que madame ordonne ) 32 ans apres un tel crime d'un proche ,on sait ou on était ,ce qu'on faisait à l heure du crime

 

Portrait de michel92410
17/juin/2017 - 14h40

La jalousie est une passion qui porté à l' extrême devient de la haine et se transforme en folie....

Cela ne justifie en rien un meurtre ....

Il semble qu' on s' avance vers une alliance existant entre le couple Jacob et Bernard Laroche crevant de jalousie devant la réussite de Jean Marie Villemin ....

Le couple aurait réussi à enlever l' enfant ( de là où ils habitent ils ont une vue imprenable sur la maison de Jean Marie ) et à le séquestrer quelques heures avant de charger Bernard Laroche ( plus jeunes et plus fort) de s' en débarrasser....

Jean Marie villemin connaissant de l' intérieur  ces  alliances contre lui à tout de suite compris que le meurtrier de son fils était Bernard....

Et il a effectivement tué l' assassin de son fils .

Malheureusement , l' affaire a été géré par un juge d' instruction trop jeune et borné qui s' était persuadé que c' était la mère la coupable et n' a instruit que dans cette direction...

.Un juge d' instruction plus mature aurait vite compris que les sentiments de jalousie des uns envers les autres était la clé  de ce meurtre. 

Ce genre de sentiments existent dans des millions de familles ,ce n' est pas extraordinaire, bien sûr cela n' aboutis pas heureusement par des meurtres...     il suffisait au juge de tirer sur la pelote pour arriver rapidement à la vérité

Portrait de zeltron
17/juin/2017 - 09h14
arwen76 a écrit :

Comment ils ont pu se taire durant 32 ans et de regarder dans une glace ?? Lamentable !!

Je pense que quand on a fait un acte aussi sordide, inhumain, on peut se taire..
Portrait de zeltron
17/juin/2017 - 09h13
Dés le départ je n'ai pas compris l'attitude de l'avocat de Marie-Ange Laroche à dénigrer la relance de l'enquête, parce-que ça ne ne concernait pas sa cliente au départ et ensuite si, il savait que Bernard Laroche était suspecté d'être dans la bande des 3..
Portrait de izza
17/juin/2017 - 07h33 - depuis l'application mobile
kersaudy a écrit :

on pourrait penser que la personne qui à enlevé grégory aurait pu le laisser attaché et bonnet enfoncé sur le visage après lui avoir fait une piqure d'insuline qui l'aurait mis en état de mort apparente pour faire une belle peur aux époux villemin.

Et peut être que le complice qui est venu le récupéré prés de la vologne a cru qu'il était vraiment mort, a cru qu'il était étranglé à cause des cordes, et l'a jeté à l'eau par panique

Non puisque la lettre revendique le meurtre et à été posté à 10 au moment de l'enlèvement donc bien l'intention de le tuer

Portrait de Cicia31
17/juin/2017 - 00h23 - depuis l'application mobile

Ils ont droit à la vérité quelle qu'elle soit! Qu'on invoque pas la souffrance de personnes dont on dit protéger le Grand âge ! Si se sont eux les coupables ,ont-ils eu pitié de cet enfants ,de ces parents brises à jamais!!???oui il faut remuer cette merde et cette famille trouve enfin la paix de savoir pourquoi leur fils est devenu la proie de fous furieux, oui ils l'ont mérité ! Bravo à eux d'avoir changé de vie pour pouvoir enfin continuer à vivre loin de cette folie humaine! Ca, jean marie et Christine vous l'avez vraiment gagné ❤️

Portrait de arwen76
16/juin/2017 - 21h18 - depuis l'application mobile

Comment ils ont pu se taire durant 32 ans et de regarder dans une glace ?? Lamentable !!

Portrait de oiseaubleu
16/juin/2017 - 21h05

Aux dernières infos Bernard Laroche serait aussi dans le coup mais lui il est mort! Maintenant à la justice de faire avouer ceux qui restent!

Portrait de Micheldu17.02
16/juin/2017 - 21h02
Planète des singes a écrit :

Confirmer un alibi 32 ans plus tard ! Non mais la justice marche sur la tête. J'ai l'impression qu'on va encore arriver à un nouveau fiasco judiciaire. 

Un type appelé à témoigner sur des faits remontant à 3 ans et visiblement peu coopératif disait :

" Comment voulez vous que je témoigne de quoi que ce soit, je ne me rappelle même pas ce que j' ai mangé hier à midi !"....smiley....Débrouillez vous avec ça .........

Portrait de Filoû02
16/juin/2017 - 20h30
Polska a écrit :
Ils se tiennent tous. Le but est d'obtenir des aveux. Le plus faible qui craque en envoie 4 ou 5 au frais.

et vu qu'ils sont tous mûres je pense qu'ils vont avouer ! 

Portrait de Filoû02
16/juin/2017 - 20h29
Polska a écrit :
Ils se tiennent tous. Le but est d'obtenir des aveux. Le plus faible qui craque en envoie 4 ou 5 au frais.

et vu qu'ils sont tous mûres je pense qu'ils vont avouer ! 

Portrait de brems
16/juin/2017 - 19h38

C est bien sûr des gens de la famille qui ont commis ce crime odieux. Les avocats me sortent par les yeux ils defendent l indéfendable et c est nos impots qui payent leurs études et quand ils sont commis d office c est encore  nos impôts qui les nourrissent... 

Portrait de Planète des singes
16/juin/2017 - 19h09

Confirmer un alibi 32 ans plus tard ! Non mais la justice marche sur la tête. J'ai l'impression qu'on va encore arriver à un nouveau fiasco judiciaire. 

Portrait de ml0042
16/juin/2017 - 19h07

J'espère vraiment que les coupables seront démasqués ! Pauvre petit Grégory qui est mort dans d'horrible souffrance, il faut que justice se fasse !

Portrait de droitsdelhommefrance
16/juin/2017 - 19h05

des  expertises  graphologiques    pour accuser de meutre  on est   en plein  delire   ça ne vaut scientifiquement pas un clou  et  ne constitue  absolument pas  une preuve  je rappel  que c'est a  la justice de  prouver  la culpabilite et non aux   accuses   de  prouver  leur  innocences

 

Portrait de Βutters
16/juin/2017 - 18h24

Encore des suédois smiley

Portrait de Filoû02
16/juin/2017 - 17h58
Wouhpinaise a écrit :

C'est exact, mais particulièrement dans celle-ci. A l'époque, c'était du jamais vu (ou presque).

ce fut un fiasco à tous les niveaux ! Enquêteurs  procureur juge médias ... 

Portrait de LaRésistante.
16/juin/2017 - 17h39
Wouhpinaise a écrit :

Et n'oublions pas les médias qui, à leur manière, ont généré un beau merdier aussi.

Comme souvent dans ces affaires ..

Portrait de Filoû02
16/juin/2017 - 17h33

Ils ont quel âge les vieux ?  Ils faut pas de prison ferme juste une piqure de rappel ! Un vaccin qui fait dormir longtemps..

Portrait de zeltron
16/juin/2017 - 17h24
Polska a écrit :
Que ces saloperies de merde consanguines se mettent à table. On a perdu assez de temps comme ça. #Justice.

Je comprends pas ce "droit au silence".

Portrait de LaRésistante.
16/juin/2017 - 17h19
BBKING a écrit :

Un vosgien est un taiseux 32 ans de silence ils ne parleront JAMAIS !

Pas sûr ,le" couteau sous la gorge," ils s'accuseront peut être mutuellement.

Portrait de royalcheese
16/juin/2017 - 15h34
Filoû02 a écrit :

ce sont des sociopathes ! 

 

Ils ont été finis au pipi, ceci explique cela 

 

 

 

Portrait de brems
16/juin/2017 - 12h56
kersaudy a écrit :

on pourrait penser que la personne qui à enlevé grégory aurait pu le laisser attaché et bonnet enfoncé sur le visage après lui avoir fait une piqure d'insuline qui l'aurait mis en état de mort apparente pour faire une belle peur aux époux villemin.

Et peut être que le complice qui est venu le récupéré prés de la vologne a cru qu'il était vraiment mort, a cru qu'il était étranglé à cause des cordes, et l'a jeté à l'eau par panique

Ou peut être que l idée de départ de ces fumiers étaient de tuer ce petit garçon quoiqu'il arrive...

Portrait de Filoû02
16/juin/2017 - 12h43

La vérité n'est plus ailleurs !! 

Portrait de madof
16/juin/2017 - 10h13

Déjà tué en enfant de 4 ans c'est une horreur  Le tué par un membre de la famille  et garder le silence est une abomination..................................smiley

Portrait de kersaudy
16/juin/2017 - 09h40

on pourrait penser que la personne qui à enlevé grégory aurait pu le laisser attaché et bonnet enfoncé sur le visage après lui avoir fait une piqure d'insuline qui l'aurait mis en état de mort apparente pour faire une belle peur aux époux villemin.

Et peut être que le complice qui est venu le récupéré prés de la vologne a cru qu'il était vraiment mort, a cru qu'il était étranglé à cause des cordes, et l'a jeté à l'eau par panique

Portrait de erine.teygype
16/juin/2017 - 08h54

Ce serait bien que justice soit enfin rendue pour ce pauvre petit chou. Paix à son âme

Portrait de Filoû02
16/juin/2017 - 08h48
piedsdansleplat a écrit :

comment des Humains ont-ils pu vivre aussi longtemps avec un meurtre pareil sur la conscience ?

ce sont des sociopathes ! 

Portrait de nina83
16/juin/2017 - 08h29
piedsdansleplat a écrit :

comment des Humains ont-ils pu vivre aussi longtemps avec un meurtre pareil sur la conscience ?

Parce qu'ils n'en ont pas...... ils ne ressentent aucun sentiment, aucun regret, il ne faut pas avoir de conscience pour tuer un petit bout de chou de cette manière smiley 

Portrait de piedsdansleplat
16/juin/2017 - 08h15

comment des Humains ont-ils pu vivre aussi longtemps avec un meurtre pareil sur la conscience ?