31/05/2017 12:11

Patrick Cohen pris à partie sur France Inter par un auditeur qui lui reproche d'avoir fait "une fausse interview" de Mélenchon - Ecoutez

Ce matin, Richard Ferrand était l'invité de la matinale de France Inter.

Au cours de l'émission, le ministre de la Cohésion des territoires a été confronté aux auditeurs de la radio publique.

L'un d'eux, prénommé Thierry, est intervenu à l'antenne et a pris à partie en direct Patrick Cohen.

"Je voulais dire à propos de France Inter qu'il faudrait arrêter de faire de l'anti Mélenchon, monsieur Cohen. Vous pouvez avoir des opinions personnelles. Vous êtes sur un service public", a-t-il déclaré.

Patrick Cohen, surpris par les propos, a alors demandé des exemples.

"Vous avez fait une fausse interview la veille du premier tour avec Jean-Luc Mélenchon, qui n'était pas là. Vous avez critiqué le programme sans qu'il n'y ait de droit de réponse. Je trouve que c'est un parti pris. Ce qui n'est pas digne du service public", a précisé Thierry.

"D'accord ! Très bien. Vous avez d'autres choses à nous dire ce matin ?", a interrogé Patrick Cohen avant que Thomas Legrand précise que "ce n'était pas une fausse interview" mais "de vieux enregistrements présentés comme tels". Le journaliste a ajouté que Jean-Luc Mélenchon "ne veut pas venir le matin".

"Vous avez fait une appréciation désobligeante sur le programme sans qu'on ne puisse y répondre. C'est scandaleux la veille du premier tour", a continué l'auditeur.

"Je note que vous ne supportez pas les critiques de votre grand homme. Une question pour Richard Ferrand ou un commentaire ?", a demandé Patrick Cohen. 

"Monsieur Cohen lui a fait deux pièges sur France 5 [dans "C à vous", ndlr]. J'ai posé deux questions à la chaîne - qui ne m'a jamais répondu - sur des vidéos à charge. Elles ont été coupées. J'ai posé des questions trois fois et on ne m'a jamais répondu", a ajouté l'auditeur.

Quelques instants plus tard, avant d'interroger d'autres auditeurs, Patrick Cohen a tenu à rappeler qu'il "laisse la plus grande liberté aux auditeurs de [le] critiquer".

.

Ecoutez

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de caramel moule
1/juin/2017 - 07h41

Vexé d'avoir été mis sur la touche Cohen a bricolé des extraits d'interview histoire de dire "tu refuses de venir et bien on t'aura quand même" ridicule et pas professionnel.

Portrait de erine.teygype
31/mai/2017 - 13h45
Citoyen85 a écrit :

Les fanatiques de Mélanchon sont encore plus agressifs que ceux de Le Pen, c'est dire ! Vivement sa retraite !

Que dire du virus qui frappe les macronnistes, c'est impressionnant.

Portrait de bertrand85
31/mai/2017 - 13h10

Bien évidemment que l'équipe du matin sur France inter fait de l'anti-mélenchonisme. Cela n'a échappé à personne.

Macron est devenu leur nouvelle idole.

Cohen sera bien plus à sa place sur Europe 1.