19/01/2017 16:33

Imbroglio autour du témoignage sur France Inter et dans "Quotidien" sur TMC de l'interne de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris

Il y a quelques jours, une vidéo postée sur Youtube faisait le buzz sur les réseaux sociaux.

Sur celle-ci, une interne poussait un coup de gueule contre Marisol Touraine dans sa gestion de l'épidémie de grippe (voir son coup de gueule en cliquant ICI).

Face au succès de la vidéo, la jeune femme a été invitée dans la matinale de France Inter et sur le plateau de "Quotidien" sur TMC.

Sauf que ce matin, Patrick Cohen a révélé que Sabrina Ali Benali n'était pas actuellement interne à l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) comme elle le dit dans sa vidéo.
"On a le sentiment de s'être un peu fait avoir par l'invitée d'hier matin de 7h50. Vous savez, la jeune interne militante du Parti de gauche, qui dénonce la grande misère de l'hôpital public dans des vidéos à plusieurs millions de vues", explique-t-il. 

Et d'ajouter : "On l'avait présentée comme une salariée de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris. En fait, non. Mea Culpa. Nous aurions dû vérifier".

Ensuite, le matinalier de la station publique a diffusé un entretien entre Nicolas Demorand et Martin Hirsch, le directeur de l'AP-HP qui évoquait cette interne dans "Le téléphone sonne".

"Elle n'est pas à l'AP-HP. Elle a été présentée comme une interne de l'AP-HP. Comme tous les internes, elle peut y passer. Elle y est de temps en temps, mais depuis son semestre, elle n'y est pas. Là, elle est dans un hôpital privé à but non-lucratif [qui n'a pas de service d'urgences, ndlr], qui est tout à fait respectable".

Martin Hirsch a tenu à rappeler que "pour défendre l'hôpital public, il n'y a pas besoin d'inventer, de mettre en scène des difficultés ou pas besoin de scénariser ce genre de choses".

Dans une vidéo postée sur son compte Facebook, Sabrina Ali Benali a tenu à mettre les choses au clair.

"Je veux préciser à vous et à monsieur Hirsch, qui, apparemment, au lieu de répondre sur le fond quand on manque de moyens dans les hôpitaux, préfère tenter de me discréditer", explique-t-elle.

Et d'ajouter : "Durant notre internat, on change d'hôpitaux tous les six mois. L'hôpital dans lequel je travaille actuellement est bien une structure affiliée pour les internes à l'assistance publique des hôpitaux de Paris". 

L'interne a ensuite présenté une fiche de paie (voir ci dessous) pour le mois de décembre dernier sur laquelle on peut découvrir la mention "Assistance Publique des Hôpitaux de Paris".

.

.
Voici sa réponse postée sur sa page Facebook
..

.

Ecoutez

.


La matinale de France Inter et "Quotidien" sur... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jasonmadyson
21/janvier/2017 - 10h30

les vrai témoins sont ceux qui travail depuis longtemp comme les infirmières ou aide soignant.

les interne ne sont de passage que 6 mois,donc elle ne sait pas de quoi elle parle.

dégage,p'tite branleuse .........

Portrait de nataflo1
20/janvier/2017 - 09h15
brems a écrit :

D'accord mais quand elle dit que l'infirmière est seule qu'elle ne connait pas les patients et qu'elle merveilleuse interne est appelée pour réanimer un patient qui ne souhaite pas l'être... Elle semble mettre en cause l'infirmière qui ne connait pas les patients sauf qu'en lisant la fiche elle aussi aurait pu savoir que le patient ne voulait pas être réanimé. Je pense que ce qu'elle dépeint n'est pas faux mais c'est son petit ton "donneur de leçon" et hautain qui me dérange. 

Elle ne met pas en cause l'infirmière mais le système; beaucoup d'hôpitaux embauchent des infirmières en interim pour ne serait-ce qu'une nuit.Cette infirmière en arrivant en poste n'a pas le temps de lire tous les dossiers; elle assure les soins urgents et si elle a le temps lira les dossiers!!! Quand l'interne ou le médecin arrive pour un patient en arrêt cardiaque l'important c'est de masser, passer les drogues d'abord; en même temps une autre personne cherche le dossier et malheureusement, la situation décrite par cette interne arrive

Portrait de brems
19/janvier/2017 - 21h58
nataflo1 a écrit :

Non non ce n'est pas une mytho elle est bien interne à l'APHP; cela a été rectifié partout( magazine de la santé, réseaux sociaux!!) Mais c'est sûr quand on veut décrédibiliser un message!!! En même temps, peu importe dans quel hôpital elle exerce, c'est la situation qu'elle décrit qui est dramatique!!

D'accord mais quand elle dit que l'infirmière est seule qu'elle ne connait pas les patients et qu'elle merveilleuse interne est appelée pour réanimer un patient qui ne souhaite pas l'être... Elle semble mettre en cause l'infirmière qui ne connait pas les patients sauf qu'en lisant la fiche elle aussi aurait pu savoir que le patient ne voulait pas être réanimé. Je pense que ce qu'elle dépeint n'est pas faux mais c'est son petit ton "donneur de leçon" et hautain qui me dérange. 

Portrait de MImide57
19/janvier/2017 - 18h52
leaven83 a écrit :

Ayant travaillé à l'hôpital, ce qu'elle raconte n'est pas mensonger, c'est même pire ce qui se passe dans les hôpitaux. Après, elle est interne, ils sont payés une misère et ils changent d'hôpitaux tous les 6 mois !!! Ca ne discrédite pas du tout cette jeune femme ni ce qu'elle raconte qui est véridique. 

Ma fille est en 6 eme annee de medecine fait des stages en hopital et hormis ce qu'il se passe dans son service elle ignore tout du reste...d'ailleurs vu leur travail ils n'ont pas trop l'occasion de le voir ...

Portrait de leaven83
19/janvier/2017 - 18h25

Ayant travaillé à l'hôpital, ce qu'elle raconte n'est pas mensonger, c'est même pire ce qui se passe dans les hôpitaux. Après, elle est interne, ils sont payés une misère et ils changent d'hôpitaux tous les 6 mois !!! Ca ne discrédite pas du tout cette jeune femme ni ce qu'elle raconte qui est véridique. 

Portrait de Filoû02
19/janvier/2017 - 18h12

T*••in pige rien smiley

Portrait de caramel moule
19/janvier/2017 - 16h46

peu importe qu'elle soit de droite ou de gauche, employée par les Hopitaux de paris ou le privé, l'important c'est est ce que la situation qu'elle décrit est réelle ou pas ? il semble bien que oui, alors on comprend mieux pourquoi certains essayent de la discréditer. C'est la technique employée sur les lanceurs d'alertes, discréditer la personne pour ainsi discréditer le propos, ne soyez pas dupes.

Portrait de LicorneMagique
19/janvier/2017 - 15h50
El Cochanec a écrit :

La fiche de paye date du 25/12 ce qui indique bien qu'elle fait des piges là bas mais ne travaille en aucun cas de manière permanente la bas. On ne conteste pas le fond où elle a raison mais la forme. Elle fait de la récup pour le front de gauche. La forme nuit au fond.

Désolée, elle ne peux pas vous montrer sa fiche de paye de janvier, étant donner que le mois n'est pas terminé...

Portrait de nataflo1
19/janvier/2017 - 15h49
brems a écrit :

C'est une donneuse de leçon à deux balles et en prime maintenant on apprend qu'elle est mytho...

Non non ce n'est pas une mytho elle est bien interne à l'APHP; cela a été rectifié partout( magazine de la santé, réseaux sociaux!!) Mais c'est sûr quand on veut décrédibiliser un message!!! En même temps, peu importe dans quel hôpital elle exerce, c'est la situation qu'elle décrit qui est dramatique!!

Portrait de brems
19/janvier/2017 - 13h59

C'est une donneuse de leçon à deux balles et en prime maintenant on apprend qu'elle est mytho...

Portrait de stef7475
19/janvier/2017 - 13h21 - depuis l'application mobile

En fait si elle travaille bien à l'APHP, Cohen et Hirsch ont dit n'importe quoi !
Voir la vidéo ci dessous:
https://www.facebook.com/sabrina.alibenali/posts/10211274038864802

Portrait de Seaskua...
19/janvier/2017 - 13h09

Dans sa vidéo Sabrina  Ali Benali ne met pas en avant un poste mais son expérience du métier qu'elle commence à pratiquer comme étudiante en médecine. Elle dit d'ailleurs des choses justes, à commencer par une évidence : Nos politiques ferment des structures hospitalières, alors que la population progresse de 3 millions tous les 10 ans (Et de 5 millions pour les 8 dernières années)

 

Il est donc absurde de fermer des structures hospitalières dans une vision comptable aussi erronée que dangereuse.

 

Nota : ce n'est pas la première fois que les journalistes font des raccourcis dans la présentation des interviewés. Lesquels sont bien obligés de laisser dire pour pouvoir s'exprimer mais ne sont pas comptables des approximations tout de même.

Portrait de Ronan_Berthelot
19/janvier/2017 - 13h03
NoFaf74 a écrit :

Fausse interne est trompeur et racoleur. Elle ne travaille pas actuellement aux Hôpitaux de Paris, c'est une différence qui ne mérite pas de se faire traiter d'escroc...

Pas du tout d'accord vu la teneur des propos de cette personne.

Portrait de piedsdansleplat
19/janvier/2017 - 11h58

sur le plateau de QUOTIDIEN elle ne faisait pas très vrai, un peu nouillasse la dame. Des phrases dignes des partis de gauche qui n'ont rien à dire, pas de propositions  constructives. Comme d'habitude du blabla,