20/12/2016 14:23

L'UE accuse Facebook d'avoir fourni des "informations trompeuses" sur le rachat de WhatsApp

La Commission européenne a accusé Facebook de lui avoir fourni "des informations trompeuses" lors de l'enquête menée en 2014 sur le rachat du service de messagerie WhatsApp et pourrait lui infliger une amende.

Facebook avait alors assuré "qu'elle ne serait pas en mesure d'associer automatiquement (...) les comptes d'utilisateur des deux sociétés", ce qu'elle a fini par faire en août 2016, explique la Commission.

L'ouverture de cette nouvelle enquête n'aura "pas d'incidence" sur le feu vert accordé à l'opération en 2014, a-t-elle cependant précisé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PtiGlaçon
4/janvier/2017 - 05h02
Caramella a écrit :
Maintenant qui croire
Va savoir
Portrait de PtiGlaçon
4/janvier/2017 - 05h02
Ridicule cette histoire
Portrait de Caramella
28/décembre/2016 - 06h04
Maintenant qui croire