23/12/2016 19:25

EN DIRECT - Attentat de Berlin: Anis Amri, suspect de l'attentat de Berlin abattu ce matin, a prêté allégeance dans une vidéo à EI

19h25: Le principal suspect de l'attaque au camion-bélier qui a fait 12 morts à Berlin, lundi, avait fait allégeance au groupe État islamique (EI) dans une vidéo diffusée ce vendredi par l'agence de propagande de l'organisation djihadiste, Amaq.

L'enregistrement montre le Tunisien Anis Amri, abattu ce vendredi à Milan par la police italienne, faire allégeance au chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi. L'homme, qui apparaît debout vêtu d'un manteau sur ce qui semble être une passerelle au-dessus d'un cours d'eau, s'adresse directement à la caméra. Il dit son intention de venger les musulmans victimes de raids aériens et appelle à attaquer les «croisés». La date et le lieu de l'enregistrement, qui dure près de trois minutes, ne sont pas mentionnés. Selon la presse allemande, la vidéo aurait pu être réalisée à Berlin

15h28: le suspect abattu en Italie avait prêté allégeance à l'Etat islamique dans une vidéo

15h12: Angela Merkel: Les enquêteurs travaillent à "mettre au jour des réseaux de complices"

14h05: L'Etat islamique confirme que l'homme abattu à Milan est l'assaillant de Berlin

13h36: Procureur allemand : "Nous cherchons à savoir si un réseau complice a aidé Anis Amri"

13h09: Selon La Repubblica, Anis Amri était en possession d'un billet de train en provenance de Paris.

13h06: Le ministre de l'Intérieur, Thomas de Maiziere, s'exprimera lors d'un point presse à 14h15. 

12h58:  l'auteur présumé abattu à Milan serait arrivé en train de Chambéry

11h09: Un agent a été blessé. Il est actuellement hospitalisé.

Ses jours ne sont pas en danger.

11h08: L'homme abattu dans la nuit à Milan par la police est "sans l'ombre d'un doute" l'auteur présumé de l'attentat de Berlin, le Tunisien Anis Amri, a confirmé le ministre italien de l'Intérieur Marco Minniti.
L'homme a été abattu lors d'un contrôle de police de routine et a sorti "sans hésiter" une arme, a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse.

11h05: Anis Amri aurait été en possession d'un billet de train en provenance de Paris, selon la Repubblica

10h42: L'auteur présumé de l'attaque au camion-bélier de Berlin, Anis Amri, un Tunisien de 24 ans, aurait été abattu lors d'un contrôle de police dans la nuit à Milan, ont annoncé vendredi les médias italiens.
Le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti, a annoncé une conférence de presse à 10H45 (09H45 GMT).

.

*** JEUDI 22 JANVIER ***

.

11h07: La chaîne d'information en continu N-TV indique que les quatre personnes sont des proches du suspect tunisien recherché par toutes les polices du pays, qui ont été contact avec lui en début d'année.

11h05: La police anti-terroriste allemande a procédé ce matin à quatre interpellations à Dortmund (ouest), probablement en lien avec la recherche du suspect de l'attentat de Berlin, rapportent les chaînes de télévision WDR et N-TV.

Deux appartements ont été perquisitionnés et la police a procédé à "quatre interpellations", indique WDR sur son site internet.

.

*** MERCREDI 21 JANVIER ***

.

17h47: Le suspect de l'attentat identifié comme le Tunisien Anis Amri, 24 ans

16h09: Le Tunisien suspecté dans l'attentat au camion-bélier à Berlin était avant le drame suspecté de préparer un attaque et avait été signalé en novembre au centre allemand de lutte contre le terrorisme, a indiqué mercredi un responsable allemand.

"La police judiciaire de Rhénanie du Nord-Westphalie avait initié une enquête auprès du parquet fédéral allemand (compétent en matière de terrorisme) en raison de suspicions sur la préparation d'un acte criminel grave représentant un danger pour l'Etat", a déclaré Ralf Jäger, le ministre de l'Intérieur de cette région du l'ouest de l'Allemagne où le suspect a résidé cette année.

14h32: Le magazine Bild publie une photo de l'homme recherché en Allemagne:

La police allemande est à la recherche d'un Tunisien après la découverte de papiers d'identité sous le siège du chauffeur du poids lourd qui a foncé dans la foule lundi soir sur un marché de Noël à Berlin, rapporte mercredi le journal Der Spiegel sur son site internet.
Der Spiegel, qui ne cite pas ses sources, précise que le titre de séjour découvert est au nom d'Anis A., né à Tataouine en 1992.

L'homme pourrait aussi avoir utilisé une fausse identité, indique Reuters. 

 

 

 

 

12h01: La police allemande a planifié une opération "imminente" dans l'état de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans l'ouest de l'Allemagne.

11h37: "Quand Berlin est attaqué par les terroristes, nous sommes aux côtés des Berlinois" (François Hollande)

11h18: Selon des informations du quotidien Bild et de la Allgemeine Zeitung de Mayence, l'homme est âgé de 21 ou 23 ans et connu sous trois identités différentes.

Le papier d'identité retrouvé dans le camion est un document remis à un migrant dont la demande d'asile a été rejetée sans pour autant qu'il puisse être expulsé.

Selon le site du magazine Spiegel, l'individu est originaire de Tataouine (sud).

11h16: La police allemande est à la recherche d'un Tunisien dont un document d'identité a été retrouvé dans le camion qui a foncé sur un marché de Noël lundi soir à Berlin, affirment deux journaux allemands mercredi.

10h38: Selon un dernier bilan, sur les 48 blessés, 14 étaient, mardi soir, entre la vie et la mort, selon Thomas de Maizière, le ministre de l'Intérieur.

08h32: Le chauffeur polonais du camion utilisé pour commettre l'attentat sur un marché de Noël à Berlin s'est battu avec l'auteur de l'attaque, selon le journal allemand Bild, qui se base sur l'autopsie de la victime.

Le chauffeur était assis à côté de l'auteur de l'attentat et aurait tenté de l'arrêter en s'emparant du volant. L'homme toujours recherché par la police aurait alors poignardé le chauffeur à plusieurs reprises, explique le journal.

Le terroriste l'aurait ensuite abattu avec une arme de petit calibre une fois le camion à l'arrêt.

 

*** MARDI 20 DECEMBRE ***

 

20h20: Le groupe Etat islamique revendique l'attaque de Berlin

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué mardi l'attentat au camion-bélier qui a fait 12 morts dans un marché de Noël la veille à Berlin, a indiqué Amaq, l'agence de propagande de l'organisation jihadiste.

"Un soldat de l'EI a commis l'opération de Berlin en réponse aux appels à cibler les ressortissants des pays de la coalition internationale" anti-EI, a précisé l'agence.

La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis et à laquelle participe l'Allemagne mène des raids aériens sur les positions de l'EI qui occupe des régions en Irak et en Syrie.

19h04: Le ressortissant pakistanais arrêté hier soir a été remis en liberté

17h31: Vingt-quatre personnes blessées "ont pu quitter l'hôpital et rejoindre leur famille", vient de déclarer la police de Berlin sur Twitter.

17h18: Selon le quotidien allemand Die Welt, il y a encore 14 blessés grave parmi les 24 toujours hospitalisés. 

16h55: Le Premier ministre Bernard Cazeneuve sera l'invité du Journal de 20h de TF1 ce soir. Il répondra aux questions de Julien Arnaud.

15h30: La chancelière allemande, Angela Merkel, se recueille après avoir déposé des fleurs près du marché de Noël de Berlin, où l'attaque au camion a eu lieu.

15h16: Une minute de silence à l'Assemblée Nationale en France

14h38: Conférence de presse de la police.

Holger Munsch, président du bureau criminel fédéral

"Nous partons du principe qu’il s’agit d’un attentat, c’est la raison pour laquelle nous avons été saisis.

Nous ne pouvons pas dire quelque chose de définitif sur les circonstances de l'attaque, mais cela ressemble à ce qui s'est produit en France.

Nous ne savons pas si il y a un ou plusieurs auteurs de l'attentat.

La personne interpellée hier soir peut éventuellement ne pas être l’auteur de cet attentat, et ne pas être complice de cet attentat.

Nous sommes en train de faire le point sur les mesures de sécurité en Allemagne pour savoir si nous devons les renforcer, mais également sous quelle forme.

On ne sait pas pour l’instant si c’est un attentat islamiste."

13h36: La personne arrêtée après l'attaque ne serait pas la bonne personne, d'après Die Welt.

"Le vrai assaillant est encore armé et libre. Il pourrait faire encore des dégâts", déclare une source policière au journal.

13h10: Une minute de silence sera observée dans tous les stades de Bundesliga, aujourd'hui et demain, et les joueurs porteront des brassards de deuil en mémoire des victimes de l'attentat.

"Nous voulons montrer ainsi un signe de solidarité avec les personnes touchées, mais aussi avec les habitants et habitantes de notre capitale, a déclaré le président de la Ligue allemande de football (DFL), Reinhard Rauball.

Nous sommes tous bouleversés par ce qui s'est passé lundi soir sur un paisible marché de Noël".

12h56: Parmi les blessés, 18 se trouvent dans un état critique, selon le ministre de l'Intérieur allemand

12h55: le suspect est un demandeur d'asile pakistanais, indique le ministre de l'Intérieur allemand

12h43: Le suspect nie les faits, selon le ministère de l'Intérieur allemand

12h42: "Nous n'avons plus aucun doute, il s'agit d'un attentat", affirme le ministre de l'Intérieur allemand

12h19: Les premières images de l'arrestation du suspect diffusées:


Berlin: Les premières images du suspect diffusées par morandini

 

12h05: les drapeaux en berne à Strasbourg jusqu’à mercredi en hommage aux victimes.

12h00: Le maire de Londres Sadiq Khan a indiqué ce matin que la police de Londres allait « revoir tous les plans de sécurité » de la ville « à la lumière des événements de la nuit dernière ». « Assurer la sécurité de tous reste la plus grande priorité » assure le maire de Londres.

11h58: les députés français observeront une minute de silence à 15h en hommage aux victimes de l'attaque

11h56:Le suspect de l'attaque au camion qui a fait 12 morts et 48 blessés contre un marché de Noël à Berlin était détenteur d'une autorisation de séjour temporaire depuis juin dernier, rapporte le quotidien allemand Die Welt qui s'appuie sur un rapport de police.

Le rapport indique aussi que la menace du terrorisme islamique continue à être élevée en Allemagne mais qu'il n'y a pas de menace concrète.

11h36: Le président américain Barack Obama a appelé mardi la chancelière Angela Merkel. Il lui a proposé l'aide des États-Unis dans l'enquête sur l'attentat. 

11h16: François Hollande: "nous avons un plan de vigilance élevé"

11h15: François Hollande: "Nous avons un haut niveau de menace"

11h14: François Hollande: "Il nous faut être soudés et unis"

11h06: Angela Merkel confirme que le terroriste avait "demandé l’asile et la protection" de l’Allemagne

11h05: Angela Merkel: "Nous allons trouver la force de continuer à vivre ensemble"

11h03: Angela Merkel: "On peut dire qu'il s'agit d'un attentat terroriste contre l'Allemagne"

11h02: Angela Merkel: "Je pense aux morts, aux blessés, et à leurs familles"

11h01: Angela Merkel: "Je suis profondément triste, je suis bouleversée"

10h55: Les marchés de Noël allemands ne seront pas annulés, a annoncé ce mardi matin le gouvernement allemand.

10h40: Le carnage par un camion à Berlin était un "attentat", déclare le ministère allemand

10h38: Le conducteur polonais retrouvé mort a été tué par balle

10h24: Vladimir Poutine "choqué" par la "brutalité" de l'attaque du marché de Noël à Berlin

10h20: Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a demandé aux Français «de s'amuser», mais également «d'être prudents» pour les fêtes de fin d'année: «Je demande la vigilance de chacun, je demande à ce qu'il n'y ait pas de climat de peur. Nous assurons la protection de notre territoire et de nos concitoyens», a-t-il déclaré sur Europe 1.

Le ministre de l'Intérieur a demandé aux Français «de s'amuser, de sortir, je leur demande aussi d'être prudents».

09h49: La Chancelière allemande devrait faire sa première allocution après le drame à 11h ce mardi matin.

09h34: Une touriste australienne raconte à la chaîne  Australian Broadcasting Corporation: « J’ai juste vu ce gigantesque camion noir qui a foncé à travers le marché et renversé tellement de gens, puis toutes les lumières se sont éteintes et tout était détruit ».

Et de préciser qu'il y avait « du sang et des corps partout », y compris d’enfants et de personnes âgées, avant qu'elle « éclate en sanglots ».

09h32: Selon des médias polonais, relayés par Le Figaro, le camion pourrait avoir été volé en milieu d'après-midi à en croire les données GPS du camion qui indiquent "que quelqu'un a essayé de l'allumer une première fois peu avant 16 heures. Une heure se passe, puis, peu avant 17 heures, nouvelle tentative. ", peut on lire.

Et d'ajouter que "Le camion commence à se diriger vers le marché de Noël vers 19h35. Toujours selon les médias polonais, l'attitude de l'engin laisse penser que le conducteur n'est pas un expert. "

09h30: La chancelière Angela Merkel a annulé son déplacement dans le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

08h54:  Selon les médias allemands, dont Der Tagesspiegel, le suspect serait âgé de 23 ans et  d’origine pakistanaise.

Ce dernier, qui utiliserait de fausses identités selon les enquêteurs, serait entré en Allemagne par Passau en Bavière le 31 décembre 2015.

L'individu serait aussi connu de la police allemande pour petite délinquance mais «pas pour des faits de terrorisme». 

08h52: Le ministre de l'Intérieur allemand, Thomas de Maizière, a annoncé que les drapeaux allemands seraient mis en berne sur les bâtiments officiels. 

08h27:  Une opération est en cours par les forces spéciales de la police allemande dans un hangar de l'ancien aéroport de Tempelhof, à Berlin, qui abrite désormais un centre d'accueil de réfugiés.

08h22: La police allemande donnera une conférence de presse en début d'après-midi à 13h

08h17: La police berlinoise est en train de procéder au déplacement du poids-lourd et demande aux passants de ne pas prendre de photos. 

08h14: L'enquête a été confiée au parquet fédéral, compétent pour les affaires de terrorisme.

08h07: Un témoin a permis l'arrestation du conducteur, selon le journal allemand Die Welt.

Après l'arrêt du camion, ce dernier aurait couru vers le grand parc Tiergarten. Le témoin l'aurait alors poursuivi, en appelant la police pour lui donner les détails de sa position.  

07h18: Le suspect serait un réfugié afghan, selon des informations de Die Welt. Il serait arrivé en Allemagne en février 2016.

07h14: La police allemande évoque désormais une «attaque terroriste probable».

07h01: Le camion qui a foncé lundi à travers un marché de Noël à Berlin, faisant au moins douze morts et des dizaines de blessés, a été dirigé "intentionnellement" dans la foule, a déclaré mardi la police.

"Nos enquêteurs estiment que le camion a été intentionnellement dirigé dans la foule du marché de Noël", a indiqué la police de la capitale allemande dans un message sur Twitter.

04h53: Le passager décédé du camion ayant foncé sur la foule lundi soir dans un marché de Noël de Berlin était un ressortissant polonais, a fait savoir la police de Berlin via son compte Twitter.

Il pourrait d'agir du chauffeur du poids lourd, qui était immatriculé en Pologne.

Le propriétaire de l'entreprise, Ariel Zurawski, qui est aussi cousin de la victime, a annoncé lundi soir que le camion et le chauffeur avaient disparu dans l'après-midi et que le conducteur n'avait rien à voir dans ce drame. 

04h11: La police allemande a ouvert un portail permettant aux témoins de l'attentat présumé perpétré lundi soir sur un marché de Noël de Berlin de fournir les images photographiques et vidéos qu'ils auraient pu enregistrer.

Les autorités avaient déjà demandé de ne pas diffuser d'images via les réseaux sociaux afin de respecter la vie privée des victimes.

La police demande de lui livrer toutes les images capturées par appareil photograhique, caméra ou smartphone afin de contribuer à l'enquête relative au camion ayant foncé dans la foule.

Le bilan provisoire de cette attaque présumée est de douze morts et 48 blessés.

Le site de la police allemande est www.bka-hinweisportal.de.

02h22: Le bilan s'alourdit, la police allemande fait état de 12 morts et 48 blessés.

"Douze personnes ont été tuées sur la place Breitscheid, 48 autres sont dans des hôpitaux, certaines gravement blessées", écrit la police allemande.

01h05: Le point sur la situation à 1h du matin

Un camion a foncé sur la foule lundi soir dans un marché de Noël dans le coeur de Berlin-ouest, faisant au moins neuf morts et 50 blessés, selon la police, qui penche pour un attentat et pense en avoir arrêté l'auteur.

Ce drame rappelle par ses circonstances l'attentat au camion-bélier du 14 juillet à Nice en France, le soir de la fête nationale, sur la Promenade des Anglais.

"Un homme, qui est manifestement le chauffeur, a été interpellé", a annoncé une porte-parole de la police, précisant qu'un "passager" du véhicule était lui "mort", sans plus de précision.

"J'ai juste vu ce gigantesque camion noir qui a foncé à travers le marché et renversé tellement de gens, puis toutes les lumières se sont éteintes et tout était détruit", a raconté une touriste australienne, Trisha O'Neill, à la chaîne de télévision Australian Broadcasting Corporation.

Il y avait "du sang et des corps partout", y compris d'enfants et de personnes âgées, a-t-elle ajouté, disant avoir "éclaté en sanglots"

. Le camion, dont le pare-brise était partiellement éclaté, était immobilisé aux abords du marché.

"Nous examinons la piste d'un attentat terroriste mais ne connaissons pas encore les motivations" de cet acte, a souligné un autre porte-parole de la police.

Le ministre de la Justice Heiko Mass a indiqué sur Twitter que l'enquête avait été confiée au parquet fédéral, compétent en Allemagne pour les affaires de terrorisme.

La chancelière allemande Angela Merkel est "en deuil" en raison de ces "nouvelles effroyables", a indiqué son porte-parole Steffen Seibert sur twitter.

Le drame s'est déroulé au pied de l'église du Souvenir, monument phare de la partie occidentale de la capitale allemande. Le marché de Noël où le camion a foncé sur les badauds en roulant sur un trottoir est aussi encadré d'une avenue très commerçante, le Kurfürstendamm.

Les accès des lieux ont été immédiatement bloqués par les forces de l'ordre.

Tout autour, ambulances, camions de pompiers et de police étaient déployés, prenant en charge les blessés et tenant à distance les badauds.

Le propriétaire de la société à qui appartenait le camion polonais, a pour sa part confirmé la disparition de son chauffeur. "On n'a pas de contact avec lui depuis cet après-midi. Je ne sais pas ce qui lui arrive.

C'est mon cousin, je le connais depuis l'enfance. Je me porte garant de lui", a déclaré Ariel Zurawski.

La Maison Blanche a condamné avec force "ce qui semble être une attaque terroriste", tandis que le ministre français de l'Intérieur Bruno Le Roux a annoncé que la sécurité des marchés de Noël en France avait été "immédiatement renforcée"après "l'attentat" de Berlin. 

23h12: Le Ministre de l'Intérieur annonce que la sécurité va être renforcée sur tous les marchés de Noël en France

22h43: La police indique qu'aucun indice de nouvelle attaque en préparation ce soir à Berlin n'a été repéré

22h39: Réaction de François Hollande

.

.22h30: Le point complet de la situation

Au moins neuf personnes ont été tuées et 50 blessées, lundi soir à Berlin, quand un camion a foncé dans la foule sur un marché de noël, a annoncé un porte-parole de la police berlinoise, qui privilégie pour l'instant la piste de l'attentat.

L'attaque a eu lieu en début de soirée près de la célèbre avenue Kurfürstendamm et de l’église du Souvenir de l’Empereur Guillaume, un quartier très touristique, quand le véhicule a sauté un trottoir où se trouvaient des badauds pour foncer entre des petites constructions en bois.

La police a dit avoir interpellé le conducteur présumé du camion, et qu'un passager du véhicule était mort, sans plus de précisions.

Lundi soir, plusieurs médias postaient la photographie du poids lourd, de marque Scania, arrêté près du marché de Noël, le pare-brise éclaté.

Il serait immatriculé en Pologne. Sur Twitter, la police berlinoise a posté un message recommandant à la population à rester chez elle et lui demandant de l'«aider», «sans diffuser des rumeurs».

22h10: Le conducteur présumé a été arrêté, un passager dans le camion a été retrouvé mort (Police allemande)

22h08: Le réseau social Facebook a mis en place son Safety Check, qui permet de signaler à ses proches que l'on est bien en sécurité.

Facebook met de plus en plus régulièrement en place ce dispositif

. Cela avait été notamment le cas lors des attentats du 13 novembre ou de Nice. Dans le cas de Berlin, le réseau social parle d'une attaque terroriste

21h50: La police demande aux Berlinois de rester chez eux ce soir

21h49: Angela Merkel annonce "être en deuil" ce soir

La chancelière Angela Merkel est "en deuil" après qu'un camion a foncé dans la foule sur un marché de Noël à Berlin, faisant au moins neuf morts, selon la police. 

"Nous sommes en deuil et espérons que les nombreux blessés vont pouvoir recevoir de l'aide", a indiqué le porte-parole de Mme Merkel, Steffen Seibert, sur son compte Twitter, évoquant les "nouvelles effroyables" qui parvenaient de Berlin.

21h43: La police allemande annonce avoir interpellé une personne après le drame du marché de Noël

21h29: Nouvelles images

 

21h20: Le bilan s'alourdit et passe à au moins 9 morts et 50 blessés

21h17: La police annonce que le chauffeur du camion est en fuite

21h14: L'agence DPA a d'ores et déjà annoncé que cette attaque était "probablement un attentat" alors qu'un premier bilan annoncé par les forces de l'ordre fait état de plusieurs morts et plusieurs blessés.

"Il y a au moins 50 blessés (...) certains grièvement.

Il y a des morts", a dit la porte-parole de la police.

Le conducteur du poids-lourd a roulé sur un trottoir de ce marché de Noël où se trouvaient des badauds dans un quartier très touristique de la capitale allemande, selon un porte-parole de la police.

21h12: la police évoque désormais plusieurs morts et des dizaines de blessés

21h08: Les dernières images

20h58: Le camion serait sorti de la chaussée pour une raison indéterminée, puis heurté la foule.

Pour l'heure, on ne sait pas s'il s'agit d'un accident ou d'un acte malveillant.

20h51: Plusieurs ambulances sont arrivées sur place pour porter secours aux blessés.

20h48: Premières images de Berlin:

.


Un camion vient de foncer sur un marché de Noël... by morandini

 

 

20h46: Plusieurs personnes ont été blessées alors qu'au moins une personne est décédée, selon les premières  informations de la police.

20h44: Un camion vient de foncer sur un marché de Noël à Berlin - Plusieurs victimes


MArché de Noël de Berlin by morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Martino
23/décembre/2016 - 23h28
axl59 a écrit :

Tu as la mémoire très courte! 

Il y a 20 ans, quand tu allais en Belgique par exemple (je suis à 25 bornes de la frontière). Contrôle douanier de visu dans 100% des cas, une fois sur 2 présentation des papiers, autorisation de sortie du territoire pour les mineurs etc. Certes la fermeture des frontières n'est pas fiable à 100% mais ça complique nettement le passage des migrants et c'est ça le plus important plutôt que de leurs dérouler le tapis rouge. 

Carabistouilles... je suis né le cul sur la frontière.Dans les années 70, à 8 ans, j'allais me promener en Belgique à vélo.Pour apercevoir un douanier, fallait chercher.Aucune route en cul de sac... des milliers de chemins tout le long de la frontière pour la franchir.Même sous les Allemands en 40 c'était une passoire la Franco Belge.Bref, pour se faire gauler avec un truc illégal, fallait passer comme un cave par les autoroutes ou les grands axes.

Portrait de axl59
23/décembre/2016 - 22h05
Feu-Droopy a écrit :

Avant Schengen. on pouvait pas passer les frontières clandestinement ?  risible..!

Tu as la mémoire très courte! 

Il y a 20 ans, quand tu allais en Belgique par exemple (je suis à 25 bornes de la frontière). Contrôle douanier de visu dans 100% des cas, une fois sur 2 présentation des papiers, autorisation de sortie du territoire pour les mineurs etc. Certes la fermeture des frontières n'est pas fiable à 100% mais ça complique nettement le passage des migrants et c'est ça le plus important plutôt que de leurs dérouler le tapis rouge. 

Portrait de ajc21
23/décembre/2016 - 19h27
Filoû02 a écrit :

Mais combien de types  comme lui sont dans la nature près à agir ? 

fait juste un petit calcul avec 1% des clandestins arrivés ces 2 dernières années, rien que là, il y a de quoi avoir peur

 

Portrait de Filoû02
23/décembre/2016 - 18h21

Mais combien de types  comme lui sont dans la nature près à agir ? 

Portrait de Supercomix
23/décembre/2016 - 17h23
linda59 a écrit :

Merci Moyer1 ;) Je m'emporte peut-être un peu mais c'est aussi un peu à la hauteur de ce que je lis.

Passe donc le soir lire un peu la littérature de la bande des alcoolos tu vas voir, c'est gratiné
Portrait de linda59
23/décembre/2016 - 17h05
Moyer1 a écrit :

Vos commentaires sont sensés ,argumentés avec souvent un humour  fin ,ce qui n'est pas le cas de la personne que vous défendez ici.

 

Je cite cette personne "

Pourriture. On l'a bien engraissé avec sa troupe de soixantehuitards de merde pour humilier les français de souche depuis 40 ans. 

Madame est toujours de gauche, mais vas te cacher vieille folle. "

 

Voilà ,ça ne vole pas très haut !

Merci Moyer1 smiley Je m'emporte peut-être un peu mais c'est aussi un peu à la hauteur de ce que je lis.

Portrait de linda59
23/décembre/2016 - 17h03
legay a écrit :

 Et vous vos commentaires sont plus interessants ?

Car depuis votre inscription a part des attaques vers les autres, je ne lis pas grand chose de constructif non plus !

Peut-être. Je me suis inscrite car j'en avais marre de lire des commentaires haineux, parfois allant jusqu'à nier notre propre histoire. Je "n'attaque pas pour attaquer bêtement". J'aimerais plus de modération dans les propos de certains qui "depuis leur inscription ne sont pas constructifs"et tournent en boucle. L'actualité y contribuant peut-être ... 

 

Portrait de axl59
23/décembre/2016 - 16h58
Filoû02 a écrit :

les voyages forment la jeunesse..:) 

Et déforment les valises.

Portrait de Laziq
23/décembre/2016 - 16h22
audrey24ans a écrit :
c'est quand même bizarre tout ça.... il laisse un docu d'identité mais cherche a fuir et tombe sur une patrouille de police a 3h du mat a milan.... je suis pas adepte de la théorie du complot mais la , c'est bizarre

Une partie des musulmans soutiennent le djihad. Et de leur point de vue, ce n'est pas un terroriste mais un soldat d'Allah.

 

Sa famille aura peut-être quelques petits ennuis avec la police tunisienne mais elle gagnera, à la manière de la famille d'un terroriste-combattant palestinien, en respect, soutien voire en aide matérielle.

Portrait de Filoû02
23/décembre/2016 - 16h15
VLFELF a écrit :

Le terroriste de Berlin Anis AMRI est arrivé à Milan en train depuis la FRANCE. Les autorités de police italiennes ont en effet retrouvé un billet dans son sac à dos. D'après la police anti-terroriste italienne, il a pris le train en Savoie, à Chambéry, pour rejoindre Milan...

les voyages forment la jeunesse..smiley 

Portrait de linda59
23/décembre/2016 - 15h32
Carole22 a écrit :

Si elle ne le fait pas personne ne le fera.

Et si pour toi la France est au même niveau que l'EI qu'est ce que tu fous encore là ?

Et toi quand est-ce que tu t'achètes des neurones avec tes commentaires de primates ? 

Portrait de deuns
23/décembre/2016 - 13h40
legay a écrit :

J'ai entendu ce matin que cet individu avait commencé sa "carrière" de clandestin par entrer en Italie en 2011, ou il a été condamné a 4 ans de prison pour avoir incendié une école !

 

Libéré en 2015, il est donc parti pour l'Allemagne afin de continuer son "œuvre", ou il était suivi et "bien connu des services de police" qui le soupçonnait de préparer un attentat, attentat qu'il a fini par réaliser.

 

C'est quoi cet Europe et cet espace Schengen ???

Les clandestins y entrent comme dans un moulin, commettent les pires atrocités sous le regard des services de renseignements qui renseignent les autorités qui savent donc tout , mais ou rien ne se passe de concret pour lutter contre ces clandestins terroristes???

 

Entre la lenteur de notre justice qui ne veut ou ne peut neutraliser ces bombes à retardement et les pays d'origine qui refusent de récupérer leurs déchets voilà le résultat.

Portrait de deuns
23/décembre/2016 - 13h28
hiram a écrit :
Encore un pas pris vivant... Impossible de connaître les vrais commanditaires...Y savent pas tirer dans les jambes les policiers ? Qu'est-ce c'est encore que cette manipulation ?

Je pense que le commanditaire de cet attentat est le Vatican.  Sur l'échelle de Richter du terrorisme vous êtes juste deux degrés en dessous de cet assassin.

Portrait de Filoû02
23/décembre/2016 - 12h38
hiram a écrit :
Encore un pas pris vivant... Impossible de connaître les vrais commanditaires...Y savent pas tirer dans les jambes les policiers ? Qu'est-ce c'est encore que cette manipulation ?

négatif ils ont bien fait !  Qu'ils fassent maintenant une autopsie et ensuite dans une fosse recouvert de chaux.. 

Portrait de ajc21
23/décembre/2016 - 12h37
hiram a écrit :
Encore un pas pris vivant... Impossible de connaître les vrais commanditaires...Y savent pas tirer dans les jambes les policiers ? Qu'est-ce c'est encore que cette manipulation ?

C'est vrai que l'autre pourriture du 13 novembre, parle et qu'on en sait plus grâce à lui

Au moins cette ordure ne coûtera pas un sous

 

Portrait de Moilyon
23/décembre/2016 - 12h10 - depuis l'application mobile

Il est passé par France alors que nous somme en plein état d'urgence... cela prouve encore une fois l'incompétence de nos gouvernants à nous protéger !

Portrait de hiram
23/décembre/2016 - 12h08 - depuis l'application mobile

Encore un pas pris vivant... Impossible de connaître les vrais commanditaires...Y savent pas tirer dans les jambes les policiers ? Qu'est-ce c'est encore que cette manipulation ?

Portrait de mestoutou
23/décembre/2016 - 11h52

Vue sur la photo :

Un beau paquet de m...e !

Portrait de verocilaptor
23/décembre/2016 - 11h37

Bravo !

De toutes façons, la prison ne sert à rien pour ces animaux. Ils en ressortent (souvent très vite) encore pire qu'avant. L'ultime solution : point laser rouge entre les 2 yeux et... bam !

Bravo aux policiers, encore une fois !

Honte aux juges, gouvernements laxistes (la preuve ici encore en Allemagne), et aux médias "bisounours".

Portrait de Pat24
23/décembre/2016 - 11h22

Bon débarras, une ordure en moins. Bravo à la police.

Malheureusement il sera moins bavard à l'état de cadavre.

Portrait de Pat24
23/décembre/2016 - 11h19

Un billet de train depuis Paris.

C'est comme le nuage de Cernobyhl, la radio activité bloquée à la frontière !

Portrait de Filoû02
23/décembre/2016 - 11h17

Bravo et bien fait pour sa g....  !  

Portrait de ajc21
23/décembre/2016 - 11h01

Mais j'ai bien l'impression que c'est bien lui, car le ministre de l'interieur italien va faire une conférence de presse, je vois pas pourquoi si c'est pour dire que c'est pas lui

Portrait de linda59
23/décembre/2016 - 10h58

ça vole haut ces commentaires. Heureusement Marine nous SAUVERA ...smiley Ah j'ai bien ri ... quelle bonne blague. Peut-être sauvera t'elle son compte en banque ? Bref s'ils l'ont arrêté, tant mieux, mort ou vivant je m'en fous ... à part peut-être pour les familles et victimes qui auraient peut-être voulu un procès.   

Portrait de ajc21
23/décembre/2016 - 10h56

Si c'est vrai,  c'est une bonne nouvelle, une pourriture de moins

Portrait de soly
22/décembre/2016 - 22h20
HK©® a écrit :

Rien de moins sûr.  La police allemande a perdu 24 h et la frontière Polonaise est à un jet de pierre de Berlin et sans mandat internationale le type doit déjà être en Turquie.

En Turquie ou en France...

Merci qui ? Merci Merkel; merci Hollande (alias le gros tout mou) et merci l'Europe (alias le ventre mou)...

Portrait de ragnar lotbrok
22/décembre/2016 - 12h19

bonne tete de vainqueur celui là, j'aimerais bien passer 1 heure en tete à tete avec lui histoire de lui expliquer la vie, d'homme à homme

Portrait de Filoû02
22/décembre/2016 - 12h05

Ils l'auront de toute façon.. 

Portrait de maxdefaz
22/décembre/2016 - 00h48
Toutoulou a écrit :

Hop Hop, je t'arrêtes tout de suite les forces de l'ordre font ce qu'elles peuvent par rapport aux ordres quelles reçoivent, si elles ne reçoivent pas les bons ordres comment veux-tu qu'elles agissent en conséquence. Donnes carte blanche à la Police et à la Gendarmerie, tu vas voir s'ils ne vont pas se sortir les doigts du cul et agir comme il se doit. Car les moyens de l'état d'urgence n'est qu'un pensement sur une jambe de bois.

d'accord donc pour toi les ordres qu'ils reçoivent sont bidons? ,

Portrait de liberté2015
21/décembre/2016 - 20h40 - depuis l'application mobile

Allez pour être honnête, je me suis dit pour une fois ce ne sera pas chaoui et bien merde je suis trop con!!!!