22/11/2016 12:34

Attentats du 13 novembre: Une fausse victime condamnée à un an de prison ferme

Une jeune femme de 24 ans qui a prétendu être une victime des attentats du 13 novembre pour toucher des indemnisations a été condamnée à un an de prison ferme. 

Elle avait raconté avoir été blessée lors d'une des attaques djihadistes du 13 novembre, au bar Le Carillon. Cette dernière avait fait des démarches auprès du Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme (FGTI) et de la Maison départementale de l'autonomie qui aide les personnes handicapées. Elle ira jusqu’à téléphoner à l’organisme à deux reprises, pour exiger une prise en charge plus rapide qu'elle jugeait trop lente indique 20 Minutes.fr.

Laura 0uandjli, qui comparaissait aussi pour une affaire « d’exercice illégal de la pharmacie » après avoir fourni de faux diplômes et falsifié des ordonnances, a devant le tribunal correctionnel de Versailles,présenté ses excuses.

"Je présente mes excuses aux policiers, aux juges, aux avocats, aux parties civiles, aux victimes." "Les vraies victimes ont subi un vrai préjudice et moi j'ai joué de ça pour avoir de l'argent, de façon bête, tout à fait puérile. Quand j'ai pris conscience des faits, c'était trop tard", a-t-elle ajouté.

Pour arriver à ses fins, elle se présentait au commissariat des Mureaux où elle avait porté plainte en décembre 2015, le bras en écharpe et produisait des faux certificats médicaux ainsi que des photos d'un bras brûlé trouvés sur internet.

Mais son mensonge a été détecté lorsqu'elle  a indiqué "avoir été soufflée par une explosion", alors que la terrasse du Carillon a été attaquée au fusil d'assaut.

Les enquêteurs de la police judiciaire versaillaise avait alors pris attache avec la sous-direction antiterroriste qui a mis en exegue de nombreuses "incohérences".

Placée en garde à vue en février alors enceinte de six mois, la jeune femme avait reconnu les faits.

Le tribunal a condamné Laura à un an de prison ferme dans le volet « fausse victime » et à 3 ans dont 18 avec sursis et mise à l’épreuve dans le dossier « exercice illégal de la pharmacie ».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fredparis02
22/novembre/2016 - 16h59 - depuis l'application mobile
La Valls qui rit a écrit :
c'est une vilaine suèdoise !

Bête et puérile...pas vraiment les bons mots.
A remplacer par :
Arnaqueuse , voleuse , menteuse, honteuse.
Aller hop au trou.

Portrait de La Valls qui rit
22/novembre/2016 - 13h39
c'est une vilaine suèdoise !