09/10/2016 17:17

La parution du plus important quotidien de l'opposition hongroise suspendue soulevant des inquiétudes sur la liberté de presse

La parution du plus important quotidien de l'opposition hongroise, Nepszabadsag, a été suspendue, a annoncé le groupe qui en est propriétaire, soulevant des inquiétudes sur la liberté de presse sous le gouvernement du Premier ministre Viktor Orban.

L'opposition socialiste a qualifié la suspension de la parution du journal et de son site web de "jour noir pour la presse", et a appelé à une manifestation devant le siège du journal samedi soir.

Le groupe Mediaworks a déclaré dans un communiqué cité par l'agence MTI que la suspension de la parution du journal était dictée par des raisons économiques et qu'elle durerait jusqu'à "la formulation et la réalisation d'un nouveau concept".

Créé il y a soixante ans, Nepszabadsag - dont le nom signifié "Le peuple libre" - est le plus fort tirage de la presse hongroise et un critique virulent du Premier ministre et de sa politique anti-immigration.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, Viktor Orban, 53 ans, a souvent été accusé de vouloir utiliser les médias à son profit, et de larges secteurs des médias privés ont été achetés par des oligarques proches de son gouvernement, affirment ses détracteurs.

Un responsable de la rédaction de Nepszabadsag a indiqué que les journalistes qui avaient préparé des articles pour l'édition de lundi avaient été empêchés d'entrer dans la rédaction et avaient reçu des lettres les informant de la suspension du quotidien.

Ailleurs sur le web

Vos réactions