28/09/2016 15:31

Souffrance des animaux: Brigitte Bardot se dit "découragée" par l'indifférence "implacable" du gouvernement

Brigitte Bardot se déclare "découragée" par l'indifférence "implacable" du gouvernement face à la souffrance des animaux et se console en se disant qu'elle aura "tout fait" durant sa vie pour tenter l'impossible.

"Oui, je suis découragée car j’assiste au déclin d’un monde, mais je me console en me disant que j’aurai tout fait durant ma vie pour tenter l’impossible", dit la présidente de la fondation de protection animale qui porte son nom, dans un entretien au magazine Animaux Bonheur paru mardi.

"Il n'y a pas de loi évolutive de protection animale. Toutes les lois les soumettent à une exploitation de plus en plus inhumaine, de plus en plus contraignante, et mortelle trop souvent", poursuit BB.

"Le gouvernement reste sourd, implacablement indifférent", déplore Brigitte Bardot qui interpelle régulièrement la présidence de la République dans des lettres ouvertes à propos de la cause animale, tout récemment sur les conditions d'élevage des lapins angora.

"Les politiques ont-ils encore du coeur ?", interroge-t-elle.

Cependant, l'ancienne actrice se félicite que "les mentalités évoluent, prenant conscience de ce qu'est un animal".

"Le fait que des gens connus soient révoltés par la souffrance endurée par les animaux, deviennent vegan ou végétariens, donne un bel exemple", estime Brigitte Bardot.

La présidente de la Fondation Bardot "voit l’avenir robotisé, complètement mécanisé, bétonné, pollué, envahi par des êtres qui n'auront plus rien d’humain, et où l’animal aura disparu".

"Le seul nuisible sur cette planète, c’est l’homme qui détruit tout, s'approprie tout, saccage tout, emploie sa force et son intelligence au service du déséquilibre de la chaîne écologique qui est notre survie", ajoute la star qui "puise sa force dans la souffrance des animaux, dans l’exploitation qu’on fait d’eux".

Pour BB, "nous sommes bien moins civilisés qu’il y a 40 ans, dans tous les domaines".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de thierry_70
13/octobre/2016 - 04h39
Martin17 a écrit :

L'homme est le plus grand bourreau sur cette terre ! Il faut lutter sans faillir contre ce prédateur qu'est l'humain ...

Bien d'accord avec toi
Portrait de thierry_70
13/octobre/2016 - 04h38
La pauvre Brigitte
Portrait de sabatha
28/septembre/2016 - 22h30

Ces politiques n'ont que faire de la protection animale,  des gens qui vivent dans l'insécurité et dans la précarité, ces gens là ne pensent qu'à eux mêmes, en fait ils ne servent à rien, voter pour eux c'est leur servir la louche eh oui la France est une grosse marmite

Portrait de leon48
28/septembre/2016 - 17h42 - depuis l'application mobile

Les animaux ne votent pas, ne parrainent pas, ne font pas de dons, etc.

Portrait de Ptibreizh
28/septembre/2016 - 17h31

C peine perdue d avance cette cause, tant qu il y aura du pognon en jeu, le gouvernement ne fera rien, déjà qu il détruit notre agriculture, notre industrie pour le bénéfice des grandes sociétés alors défendre les animaux LOL

Portrait de ddjbxl
28/septembre/2016 - 16h14

La crise occulte autant l'écologie que la défense des animaux. Ce n'est pas propre à un gouvernement