20/08/2016 14:01

Le burkini est un "outil d’intégration" dans son pays d’origine, l’Australie, selon sa créatrice

Le burkini, au coeur d’une vive polémique en France, est dans son pays d’origine, l’Australie, un outil d’intégration permettant à des musulmanes pratiquantes de profiter pleinement des joies de la plage, affirme sa créatrice Aheda Zanetti.

Une partie de la classe politique française s’insurge contre cette tenue de bain islamique accusée de faire le jeu du communautarisme. Et le Premier ministre Manuel Valls a apporté son soutien aux maires -majoritairement de droite- qui ont interdit le port du burkini sur les plages.

Aheda Zanetti, une Australienne d’origine libanaise de 48 ans, explique qu’elle a dessiné il y a plus de 10 ans à Sydney ce costume de bain qui enveloppe l’ensemble du corps, des cheveux jusqu’aux chevilles, avec pour objectif de permettre aux musulmanes de profiter de la plage tout en respectant les préceptes de leur religion.

«La plage, le surf, le soleil et le sport font partie de la culture australienne et j’avais le sentiment d’avoir été privée de toutes ces activités pendant ma jeunesse», raconte cette femme voilée.

L’idée du burkini lui est venue en regardant sa nièce jouer au netball.

«Je voulais que personne ne soit plus privé d’activités sportives du fait des restrictions imposées par la pudeur.»

Mme Zanetti a ouvert son premier magasin à Sydney en 2005. Depuis, cette mère de trois enfants a écoulé plus de 700.000 burkinis et fournit des grossistes jusqu’en Suisse, en Grande-Bretagne, à Bahreïn ou en Afrique du Sud.

L’apparition du burkini a été concomitante des graves émeutes qui avaient éclaté sur la plage de Cronulla, à Sydney, entre des jeunes originaires du Moyen-Orient et des Australiens blancs venus «reprendre possession» du rivage.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de deranged
21/août/2016 - 17h34
Micheldu17.02 a écrit :

Au Maroc, à l' entrée de piscines,  une affiche avec dessins à l' appui montre stylisés  les différents maillots autorisés et proscrit le burkini, en précisant  tout simplement que c' est au nom de l' Hygiène.

Dans une piscine je comprends que cela doit être interdit. on y interdit les shorts longs pour les hommes. mais dans la mer c'est différent. Quid des petits roux qui portent des vêtements de protection qui recouvrent leur corps?

Portrait de CYTISE
21/août/2016 - 15h44

ces vetements sont fait pour de la provocation et non pour l'integration . !!!

Portrait de CYTISE
21/août/2016 - 15h42

entierement d'accord avec MICHELDU 17.02 ici nous sommes dans un pays laique  et chretien; si elles ne veulent pas se plier a nos lois quelles partent se baigner dans leurs tenues dans les pays ou c'est la coutume !!!

Portrait de Micheldu17.02
21/août/2016 - 14h00

Au Maroc, à l' entrée de piscines,  une affiche avec dessins à l' appui montre stylisés  les différents maillots autorisés et proscrit le burkini, en précisant  tout simplement que c' est au nom de l' Hygiène.

Portrait de zeltron
21/août/2016 - 12h36
C'est comme si l'allemand qui avait eu l'idée de l'étoile jaune pour les juifs était amené à parler de son idée, oui j'exagère mais quelle crédibilité donnée à cette femme? - Burkini : pourquoi il ne faut pas laisser faire Joseph Macé-Scaron (Marianne.fr) (...) Le problème est qu'on connaît la chanson car, à moins d'être aveugle, comment ne pas voir que le surgissement de cette question du burkini vient s'ajouter à la longue liste des attaques répétées contre l'indifférenciation et à l'affirmation d'une visibilité radicalement différente. Impossible en effet, à moins d'avoir une mémoire de poisson rouge, de ne pas inscrire cette question dans le droit fil des débats posés par le foulard à l'école, la prière dans la rue, le repas dans les cantines, les programmes scolaires, l'apartheid sexuel dans les piscines publiques, le refus qu'une femme puisse être examinée par un médecin homme à l'hôpital public... Est-il vraiment besoin de continuer quand les coups de canif portés au bon sens républicain sont si nombreux ?
Portrait de kass64
21/août/2016 - 09h55

hop ! hop ! en coree du nord , ca leurs feras les pieds !!

Portrait de lucrecia25
21/août/2016 - 09h20 - depuis l'application mobile

Ce ne sont que des femmes faibles soumises à une secte, qui se cachent de tout, dans toutes les circonstances!!! Et ce sont ces faibles qui nous emmerdent....j'hallucine! On ne devrait pas s'occuper de ces moyenâgeuses!!! Quand on voit que dans le moyen-orient, des femmes se battent pour être libre sans être obligée de se cacher....Mais est vraiment con de rentrer dans le jeu des islamistes musulmanes en France!! Mais ça fait tellement longtemps que ça va être difficile de faire marche arrière....

Portrait de Alabama
21/août/2016 - 05h12

C'est elle qui affirme ça. Le dernier paragraphe me parait bien plus coller à la réalité, surtout quand on connait les australiens...

Portrait de belleile56
21/août/2016 - 00h18 - depuis l'application mobile
Lenzo1 a écrit :

Exactement !!!Les islamistes veulent imposer partout dans notre société les signes de leur idéologie et en faire la norme sociale : cela signifie que l'islamisme aura ainsi supprimé toutes libertés de faire autrement. On ne peut vouloir au nom de la liberté défendre le port de signes d'une idéologie qui au contraire la nie.

Legay j'adore ♡♥♡ !

Portrait de belleile56
20/août/2016 - 18h01 - depuis l'application mobile
geneva a écrit :

"outil d'intégration".... ben voyons !!! 

Je veux bien m'en acheter une Burkini le soleil est pas bon pour la peau je trouve pas moche ( je mettrai pas sur la tête)t rien avoir avec la religion je suis Athée

Portrait de klipax
20/août/2016 - 16h14 - depuis l'application mobile

c'est comme une combi de plongée en faite.

Portrait de lechene
20/août/2016 - 16h10
Zygloo a écrit :

Si s’intégrer c'est vous ressembler je comprends que certains hésitent !!!

smiley

 

 

soit dit en passant le burkini n'a rien de religieux ni de reprehensible donc pour légiférer dans le sens d'une interdiction c'est mort  c'est d'ailleurs pour ça que Valls ne s'y aventure même pas , c'est un joli pyjama de bain ou pas d'ailleurs qui fait bondir les Fhaineux et ça c'est top

c'est là ou vous vous trompez. rien à voir avec le fn. mais raz la casquette qu'une partie d'habitants de notre pays veulent imposer leurs us et coutumes. ici nous mangeons du porc, buvons de l'alcool et fumons. envoyons nos gamins jouer au foot sans leur dire qu'ils deviendront des porcs, laissons nos femmes s'habiller en mini  jupe sans les traiter de putains et surtout laissons les gens pratiquer leur religion sans emmerder les autres

Portrait de lechene
20/août/2016 - 15h22

nous n'avons aucune leçon à recevoir des australiens. qu'ils commencent déjà à s'occuper de l'intégration des aborigènes car ils sont loin d'avoir les mêmes droits que leurs envahisseurs. nous avons des migrants dans les camps et on peut leur en envoyer quelques centaines.

quant aux britanniques qu'ils ouvrent leur frontière à calais et après ils pourront critiquer. c'est tellement bien chez eux qu'ils viennent se faire soigner chez nous ou acheter des maisons pour la qualité de vie qu'il y a en france

Portrait de Laziq
20/août/2016 - 15h01

Voui, voui.

 

D'ailleurs, les hachettes et les harpons sont aussi des "outils d'intégration" pour "profiter pleinement des joies de la plage".

 

Plus largement, faire chier tout le monde pour  "profiter pleinement des joies de la plage", c'est aussi de l'intégration.

Portrait de MOIDU13
20/août/2016 - 14h44

on n'en veut pas

Portrait de nwldx
20/août/2016 - 14h07

Si sa nièce peut jouer jouer au ballon en burkini, je suppose que ce sera avec que des filles et pas de garçon comme pour cette auto-école.

Comment peut-on intégrer tout en séparant ?

Portrait de NICKI-MENAJ
20/août/2016 - 14h04

A commence à nous petez les girouettes la schtrouphette!!!!!!