17/05/2016 12:55

Pascale Clark, qui quittera France Inter le mois prochain, évoque des mésententes avec la direction de la station

La journaliste Pascale Clark, qui quittera France Inter le mois prochain, a évoqué, dans un entretien publié par le site de Télérama mardi, des mésententes avec la direction et estimé qu'"il y avait encore de l'incompréhension".
"La fin de l'histoire a eu lieu l'an dernier, et cette année-ci a été une année de transition, à tous points de vue. C'était un peu spécial, honnêtement", déclare la présentatrice et productrice de l'émission "Making of", diffusée le samedi soir sur France Inter.
"Je me suis retrouvée programmée le samedi, à 22 heures, sans moyens, après des années d'émissions quotidiennes... Même si j'ai beaucoup aimé faire +Making of+, c'était un peu une année entre parenthèses", poursuit-elle, au lendemain de l'annonce de son départ de France Inter sur son compte Twitter.
La journaliste avait arrêté son émission précédente "A'live" en juin 2015 après une seule saison, à la suite d'une polémique autour du non renouvellement de sa carte de presse. La commission chargée de délivrer la carte avait considéré que sa nouvelle émission n'était pas de nature journalistique.
Cette affaire "a dû représenter un tournant, de part et d'autre", estime-t-elle. 
Evoquant l'annulation de certaines émissions spéciales qu'elle devait animer, des "Nuits Blanches", elle explique: "avec la direction de France Inter, nous ne nous sommes pas entendues".
Si elle ne ressent "pas de dépit", "il y a encore de l'incompréhension" aujourd'hui, ajoute-t-elle.
Pascale Clark donne également des détails sur son nouveau projet numérique, "BoxSons", une webradio payante qu'elle lancera avec d'autres journalistes, notamment Candice Marchal (ex-collaboratrice de Christine Ockrent au sein de l'Audiovisuel extérieur de la France).
"Nous sommes une bande, un collectif, qui ressent de l'insatisfaction à exercer son métier et a pour point commun l'amour du son. Nous allons donc traiter de l'actualité par le son - qui est, étrangement, sous-représenté sur Internet -, et accompagner l'intérêt actuel des auditeurs pour les podcasts", indique-t-elle.
Ce nouveau projet sera en ligne à la fin de l'année, pour la campagne présidentielle, précise Pascale Clark. "Ce sera un site payant, car il nous tient à coeur d'être indépendants. On veut pouvoir faire les choses comme on les sent".
.


Agacé et vexé, Jules-Edouard Moustic quitte le... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Antoine33
18/mai/2016 - 18h54

elle devrait créer une "radio nuit debout", elle serait parfaite, cette personne est insupportable, suffisante, méchante, tout ce qu'on a plus envie de voir ni t'entendre bon débarras ! 

Portrait de MédiasWorld
18/mai/2016 - 00h00

C'est bizarre, mais j'ai du mal à la reconnaître sur cette photo.

Portrait de clara
17/mai/2016 - 18h16

Elle part avant qu'on ne la mette dehors !

Portrait de divro
17/mai/2016 - 15h17

Dommage c'est une excellente journaliste !!!

Portrait de taine66
17/mai/2016 - 13h51

Journaliste lamentable de la gauche bourgeoise trés bobo et o combien inutile.

Elle quitte France Inter....bon débarras.

Les plus vus