15/05/2016 16:02

Comment se porte le cinéma Français ? Voici les chiffres !

À l'occasion de l'ouverture le 11 mai prochain du 69ème Festival de Cannes, le Centre National du Cinéma a révélé les chiffres du cinéma Français.

Côté production:

La production cinématographique française se porte bien, et enregistre un record inégalé depuis 1952 (date de début de la collecte de ces données)!

En 2015, 234 films français ont été produits, 31 de plus que l'an passé, soit une progression de 31% par rapport à 2014. Mais la  bonne santé n'est qu’apparente puisque l'augmentation de la production ne s'est pas accompagnée d'une hausse de fréquentation.

Côté entrées:

Le bilan est plus mitigé. Bien que le cap des 200 millions d'entrées ait été dépassé, seulement 73 millions concernent des films français, soit 34% contre 45% l'an dernier.

Pas de gros succès français tels que "La Famille Bélier" ou "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu?" qui avait dépassé les 15 millions d'entrées non plus. La rivalité avec les blockbusters américains qui attirent d'avantage de spectateurs est plus compliquée.

Un autre facteur est pointé du doigt par les professionnels du 7ième art, le nombre de sorties par semaine: plus de 15 films à l'affiche. Un phénomène qui laisse peu de chances aux films français de s'installer durablement en salle.

Pour Marin ­Karmitz, producteur réalisateur et fondateur de la société MK2 "Le fond du problème est la qualité de la production, plus que la quantité. Les films commerciaux ne sont pas assez bons pour remplir leurs objectifs. Les films d'auteurs ne sont pas non plus à la hauteur sur le plan artistique. Il sort 15 films par semaine depuis le début de l’année, c’est ingé­rable", rapporte Les Echos.

Le festival de Cannes qui se tient du 11 au 22 mai prochain confirmera, ou non, la qualité artistique des productions françaises.


Festival de Cannes: Des intermittents du... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
22/mai/2016 - 10h18
Je m'attendais à pire en faite
Portrait de Jilou1994
15/mai/2016 - 22h25

"Pour Marin ­Karmitz, producteur réalisateur et fondateur de la société MK2 "Le fond du problème est la qualité de la production, plus que la quantité."

Voilà, tout est dit.