27/04/2016 06:59

Cap Vert: Etat d'alerte après une attaque qui a fait 11 morts - L'aéroport et les ports fermés par les autorités

Onze hommes ont été tués par balle, hier  au nord de la capitale du au Cap-Vert, Praia. La fusillade s’est produite à Monte Tchota, où se trouve un centre de télécommunications gardé par l’armée.

Parmi les victimes âgées de 20 à 51 ans figurent huit militaires, ainsi trois civils.

« Un soldat qui travaille dans ce centre militaire est porté disparu et il y a de forts indices qu’il soit l’auteur de cette attaque », a précisé le gouvernement.

Appelant « la population au calme et à la sérénité », l’exécutif a ajouté dans un communiqué que « contrairement à des rumeurs qui ont couru, il n’y a pas eu de fusillade dans la ville de Praia et que les aéroports fonctionnent normalement, aucun n’a été fermé ».

« Il n’existe pas de lien entre ces évènements et le trafic de drogue », selon le texte, alors que plusieurs médias ont évoqué l’hypothèse de représailles à la suite d’importantes saisies de stupéfiants sur l’archipel 

Selon de premiers éléments, ces évènements ont pour origine des motivations personnelles, ce qui exclut l’hypothèse d’un attentat contre l’Etat du Cap-Vert, ont insisté les autorités du pays.

Ces dernières ont assuré prendre « toutes les mesures nécessaires pour élucider cette affaire ».

Après cette attaque, a été constatée la disparition de neuf fusils et de munitions, retrouvés quelques heures plus tard dans une voiture garée qui se trouvait dans une zone d’habitation à Praia.

.

Mardi 26 avril

.

22h15: Le point complet sur la situation

Au Cap Vert, archipel touristique situé au large du Sénégal, dans l'océan Atlantique, une attaque aurait fait onze morts, selon les médias portugais.

Huit militaires et trois civils, dont deux Espagnols, auraient été tués.

Les corps auraient été retrouvés dans une caserne militaire. Tous les hommes auraient été abattus par balles.

Plusieurs armes de guerre auraient été retrouvées. Les autorités locales ont d’abord parlé d’une « attaque vraisemblablement terroriste » mais une source portugaise n’excluait pas la piste d’un trafic de stupéfiants.

Les autorités ont annoncé la fermeture des aéroports. Archipel touristique africain au large du Sénagal, l’ancienne colonie portugaise compte 500 000 habitants sur 14 îles.

22h11: Les autorités locales ont d’abord parlé d’une « attaque vraisemblablement terroriste » mais une source portugaise n’excluait pas la piste d’un trafic de stupéfiants.

21h57: Toutes les forces de police ont été placées en état d'alerte maximum

21h53: La police a découvert une voiture abandonnée avec 8 Kalachnikovs

21h52: 21h48: Selon les premières informations les militaires tués protégeaient un centre de communication stratégique de l'île et les civils faisaient des travaux sur place.

C'est un policier qui a découvert les corps

21h44: Les autorités ont annoncé la fermeture de l'aéroport du Cap Vert

21h32: Peu d'informations filtrent sur la situation sur place.

Une conférence de presse est prévue dans la soirée

.

.

21h21: Les îles du Cap Vert placées, ce soir, en Etat d'alerte maximum après la découverte de 11 cadavres (8 militaires et 3 civiles) qui ont vraisemblablement été victimes d'une attaque terroriste.

Ils auraient tous étaient tués par balles.

Le Cap-Vert, officiellement depuis le 24 octobre 2013 le Cabo Verde, en forme longue la République de Cabo Verde, en portugais Cabo Verde et República de Cabo Verde, est un État insulaire d'Afrique de l'Ouestcomposé d'un archipel de dix îles volcaniques.

Situé dans l'océan Atlantique, à 570 kilomètres au large des côtes de la Mauritanie, de la Gambie et du Sénégal, il couvre une superficie d'environ 4 000 km2.

L'archipel se divise en deux séries d'îles : au sud les îles de Sotavento (Brava, Fogo, Santiago et Maio) et au nord les îles de Barlavento (Boa Vista, Sal, São Nicolau, Santa Luzia, São Vicente et Santo Antão).

Santiago comprend à elle seule plus de la moitié de la population du pays, dont la capitale Praia.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
4/mai/2016 - 06h04
CPC 6128 a écrit :

Effrayant.

Comme tu dis
Portrait de Caramella
4/mai/2016 - 06h04
Je les plains