23/04/2016 16:31

Les deux tiers des Français opposés à la suppression de l'impôt sur la fortune, selon un sondage

Les deux tiers des Français sont opposés à la suppression de l'impôt sur la fortune (ISF), selon un sondage Tilder/LCI/OpinionWay.

41% des personnes interrogées se disent "tout à fait opposées" à la suppression de cette imposition des patrimoines supérieurs à 1,3 million d'euros, tandis que 26% y sont "plutôt opposés". La part de ceux qui y seraient "plutôt favorables" est de 17%, tandis que 15% y sont "tout à fait favorables".

La proportion des "plutôt" ou "tout à fait opposés" monte à 70% chez les femmes (contre 64% chez les hommes) et à 72% chez les actifs des catégories populaires (contre 64% chez les CSP+ et 66% chez les inactifs).

Par catégorie d'âge, les 25-34 ans sont le plus opposés à sa suppression (73%), suivis par les 35-49 ans (71%) et les 50-64 ans (70%). Cette proportion tombe à 61% pour les 65 ans et plus, et à 54% pour les 18-24 ans.

Mercredi, Manuel Valls a estimé que supprimer l'ISF serait "une faute" au "nom même de la justice", en réponse à une déclaration du ministre de l'Économie Emmanuel Macron dans la revue Risques, reproduite par Le Figaro. "Si on a une préférence pour le risque face à la rente, ce qui est mon cas, il faut préférer la taxation sur la succession aux impôts de type ISF", avait déclaré le ministre de l'Economie à la revue spécialisée.

Créé en 1989, l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), qui a succédé à l'IGF (impôt sur les grandes fortunes) instauré par François Mitterrand en 1981 et abrogé par Jacques Chirac durant la cohabitation, a depuis subi de multiples aménagements.

Ce sondage a été réalisé mercredi et jeudi via un questionnaire en ligne auprès d'un échantillon de 1.001 personnes représentatif de la population française. Sa marge d'incertitude est de 1,5 à 3 points au plus, précisent ses auteurs.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CYTISE
24/avril/2016 - 10h13

tout le monde devrait payer l'impot en fonction de ce quirentre dans le menage ,car ceux qui touchent des aides gagnent souvent plus que celui qui travaille avec un petit salaire.alors une petite participation serait equitable,car beaucoup de gens ne vivent que d'aides ce qui est INADMISSIBLES .!!!

Portrait de CYTISE
24/avril/2016 - 10h07

comment ce fait -il que les oeuvres d'arts ne sont pas soumises a l'impots ? car le simple ouvrier qui trime toute sa vie lui est taxe pour le moindre centime alors que ceux qui ont des oeuvres d'arts qui representent des sommes enormes ne sont pas taxes. !!!

Portrait de france66
24/avril/2016 - 09h18
Wouhpinaise a écrit :

Je ne sais pas s'il faut supprimer l'ISF, mais d'une manière générale je ne trouve pas normal que seuls 47 % des foyers payent l'impôt sur le revenu.

J'étais à ce titre assez d'accord avec Razzy Hammadi qui proposait une cotisation civique minimum obligatoire de 30 à 50 euros pour ceux qui ne payent pas cet impôt (tout en épargnant à mon sens les foyers qui ne touchent que les minimas sociaux).

Pourquoi un minimum obligatoire ? Plutôt un pourcentage, de manière à que ce soit équitable en fonction de ses revenus

Portrait de france66
24/avril/2016 - 09h16

C'est sur, il faut bien trouver de l'argent quelque part pour payer les 2,5 millions d'euros que nous coûte Valérie Giscard D'Estaing.....

Il vaut mieux supprimer ISF et laisser ces millionnaires dépenser leur argent directement dans l'économie (créer des emplois, faire marcher les commerces) plutôt que de donner à l'Etat qui va se servir en premier...

Portrait de olivierus
23/avril/2016 - 19h11
BBKING a écrit :
Très français ! Faire payer les riches .... Pays d'assistés, de jaloux, d'envieux, de petits joueurs mesquins ...

C est vrai que c est beaucoup mieux un pays comme les usa oy si tu es pauvre et malade et bien tu creves mais ca doit vous plaire a vous 

Portrait de Pierre henry 115
23/avril/2016 - 18h26
SG311 a écrit :

C'est à l'état de dépenser moins bêtement et il faut voir plus loin que le bout de son nez. Il vaut mieux avoir beaucoup de riches qui payeront un peu moins d'impôts mais qui consommeront et embaucheront en France que de faire partir les quelques gros riches qui restent. Vous croyez que quand il y'aura plus de riche pour payer ça va retomber sur qui? 

 

C'est la classe moyenne qui fait tourner le pays, pas les riches (par riches j'entends au minimum plusieurs millions en actif non immobilier parce qu’avec l'isf il suffit d'un appart de 100m² à Paris pour être à 1.3 million). C'est la classe moyenne qui paye le plus d’impôts en proportion des revenus disponibles, c'est la classe moyenne qui apporte le plus aux caisses de l’État en valeur nominale, c'est la classe moyenne qui consomme le plus. L'argent des plus riches, dans la plupart des cas, il est au chaud, pas dans l'économie et il attend d'être transmis aux héritiers.

Portrait de lechene
23/avril/2016 - 17h35

quel gâchis, cela coûte plus cher de le recouvrir que ce qu'il rapporte. quel intérêt de conserver cet impôt.

par contre faire payer l'impôt dès le 1er euros serait une bonne chose. que tout le monde participe à la vie du pays et arrêter toutes les niches fiscales, abattements et avantages et que cela soit plus encadré

Portrait de Bistronovitch
23/avril/2016 - 16h53

Impôt idéologique s'il en est !

Je ne suis pas assujetti à l'ISF mais je crois savoir qu'il rapporte 5 milliards d'euros pour un coût de .... 15 milliards !