17/02/2016 16:41

Après la perquisition au siège du parti, le Front National dénonce «une opération politique»

Le Front national a dénoncé mercredi une «opération politique» initiée par François Hollande et Manuel Valls après la perquisition qui a visé le siège du parti dans l’enquête sur les assistants parlementaires.

Cette perquisition, au lendemain d’une autre menée chez Jean-Marie Le Pen, est «une opération politique directement pilotée par François Hollande et Manuel Valls, dans le but d’entraver, de surveiller et d’intimider l’opposition patriote», dénonce le Front National dans un communiqué.

Le parti s’émeut en particulier du fait que l’enquête soit menée par le parquet de Paris, «donc aux ordres du ministère de la Justice», et non par un juge d’instruction. Le parti frontiste «s’étonne du choix de cette procédure» mais aussi sur «l’incroyable déploiement de moyens engagés par le pouvoir», et déplore «sur le fond», un manque «de bases légales».

Au coeur de l’affaire, des assistants parlementaires qui travaillent aux côtés des eurodéputés FN sont visés pour leurs fonctions ou responsabilités politiques, «ce qui, dans un état de droit, est une liberté fondamentale de tout citoyen», juge le Front National dans son communiqué.

Les soupçons se portent sur des salaires versés à 20 assistants au parlement de Strasbourg, dont les noms figuraient aussi dans l’organigramme du FN, ce qui laisse supposer qu’ils sont affectés à d’autres tâches que le seul Parlement tout en étant rémunérés par cette instance. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de olivierus
18/février/2016 - 08h52
antinea45 a écrit :

Malheureusement vous vous adressez à des sourds et aveugles et ont un QI d'un mollusque mort 

ces crétins de gauchistes n'ont pas encore compris que le PS a transformé la France en république bananière et qu'ils vont encore voter pour ce queutard qui met comme ministre des potes à sa poule 

la preuve !! ces loosers ont voté pour la droite aux régionales ! c'est pour dire le niveaux des branquignols 

 Le PS est un astre mort et un désastre vivant 

Un qi de moule trop drole quand on voit le qi moyen d un electeur du fn 

....

Portrait de 64 San fermin
18/février/2016 - 08h38

Que de propos xénophobe ici les Fhaineux  ne doivent pas connaitre le premier article de la constitution . 

Portrait de olivierus
17/février/2016 - 18h23
rosy a écrit :

Et que pensez-vous des 700 000 € payés au frère de Kader Arif ( ex ministre démissionnaire à cause de l'affaire ) par le candidat FH pour sa campagne ? Comme vous semblez être bien au courant des magouilles vous pouvez nous renseigner !

L affaire est devant la justice tous  comme cahuzac .Tout comme Dsk .

Portrait de olivierus
17/février/2016 - 18h17

Certains me font rire comme disait un jour un danois vos hommes politiques chez nous ne pourraient meme pas etre president d un club de ping pong , faudra un jour que certains comprennent qu une vraie  democratie ne peut plus accepter les magouilles des hommes politiques 

Portrait de olivierus
17/février/2016 - 18h13
pierjean a écrit :

Ce qui est honteux c'est que nous sommes sous une dictature de gauche , je ne vote pas F.National mais je suis très inquiet de voir que des gens comme vous n'ont pas encore compris qu'à  la veille d'une élection le gouvernement cherchait à détruire les parties politiques adverses  le front national une cible et les républicains aussi .

Il a ete prouvé que la campagne de Sarko a dépassé de 18 millions les plafonds autorise quand a l affaire du fn c est le parlement européen qui a soulevé le probleme donc d apres votre raisonnement lesvpartits politique sont au dessus des lois ????!! Quand a votre delire sur la dictacture vos propos sont ridicules

Portrait de pierjean
17/février/2016 - 17h26
Mac Benac a écrit :

c'est honteux,

chacun sait que la Blondasse et les gars de la Marine sont blancs comme neige.

Ce qui est honteux c'est que nous sommes sous une dictature de gauche , je ne vote pas F.National mais je suis très inquiet de voir que des gens comme vous n'ont pas encore compris qu'à  la veille d'une élection le gouvernement cherchait à détruire les parties politiques adverses  le front national une cible et les républicains aussi .

Portrait de pierjean
17/février/2016 - 17h11

Ah si le Front National n'était pas là ?qu'est-ce qu'on serez bien entre nous un p'tit coup à gauche un p'tit coup à droite,comme nous le faisons  durant ces trente dernières années!!! Oui mais voilà ils arrivent et nos sièges nos fauteuils sont menacés adieu nos privilèges ! nous qui avons nos fesses biens collées sur les fauteuils de l'assemblée. Et tous ces militants de gauches déguisés en journalistes que vont t-ils devenirs .eux aussi si le peuple se réveille nous sommes foutus.