07/02/2016 16:03

200 millions de victimes de mutilations génitales dans le monde, selon un rapport de l'Unicef

Quelque 200 millions de femmes et de filles dans le monde souffrent de mutilations génitales et la moitié d'entre elles vivent en Egypte, Ethiopie et Indonésie, selon un nouveau rapport de l'Unicef, le fonds des Nations unies pour l'enfance.

La Somalie, la Guinée et Djibouti restent les pays avec le taux de mutilation le plus élevé. Mais ce taux a régressé dans une trentaine de pays, notamment au Liberia, au Burkina Faso ou au Kenya, indique le rapport.

L'ONU s'est fixé pour objectif de faire cesser cette pratique d'ici à 2030, dans le cadre des objectifs de développement adoptés par 193 pays en septembre dernier.

Parmi les 200 millions de victimes de mutilations génitales, 44 millions sont âgées de 14 ans ou moins. Dans les 30 pays où cette pratique est la plus répandue la majorité des filles ont été excisées avant l'âge de cinq ans.

"Dans des pays comme la Somalie, la Guinée et Djibouti, cette pratique est presque universelle", souligne Claudia Cappa, qui a dirigé la rédaction du rapport. Ainsi 98% des filles subissent des mutilations génitales en Somalie, 97% en Guinée et 93% à Djibouti.

Le chiffre global de 200 millions de victimes de mutilations génitales donné par l'Unicef dépasse de 70 millions la dernière estimation qui datait de 2014, notamment en raison de nouvelles données fournies par l'Indonésie.

"Nous devons soutenir les efforts nationaux pour encourager l'abandon de cette pratique", souligne Claudia Cappa, qui fait état de certains progrès "dans la manière dont les communautés considèrent" cette pratique.

Ainsi, depuis 2008, plus de 15.000 communautés ont renoncé aux mutilations génitales féminines, dont 2.000 l'an dernier.

Cinq pays ont adopté des lois criminalisant cette pratique: le Kenya, l'Ouganda, la Guinée-Bissau et, récemment, le Nigeria et la Gambie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
13/février/2016 - 10h29
Diodio3 a écrit :

Et quand je pense qu'on met une signalétique sur les jeux vidéo, mais pas sur les livres religieux.

Bien d'accord avec toi
Portrait de Caramella
13/février/2016 - 10h29
Personne n'agit hélas
Portrait de BruceBoner
8/février/2016 - 06h43
Eugénie a écrit :

Et la circoncision pratiqué sur un enfant qui n'a rien demandé, ça n'est pas une mutilation ça?

D'accord, mais quand même mettre ça sur le même plan que l'excision, c'est que vous devez pas bien savoir de quoi il s'agit quand on parle d'excision... c'est pas un bout de peau qu'on leur enlève.. et c'est pas dans les mêmes conditions...

Portrait de stopalphabet
7/février/2016 - 20h28
Eugénie a écrit :

Et la circoncision pratiqué sur un enfant qui n'a rien demandé, ça n'est pas une mutilation ça?

tout à fait. mais on va nous expliquer que la circoncision c'est moins grave que l'excision et que donc c'est une pratique incriticable.

tout comme couper la main des voleurs est moins grave que leur couper la tête, par conséquent c'est fantastique d'humanisme.

Portrait de Eugénie
7/février/2016 - 20h13

Et la circoncision pratiqué sur un enfant qui n'a rien demandé, ça n'est pas une mutilation ça?

Portrait de Antoine59
7/février/2016 - 16h23

2030... mais lol quoi... L'ONU quoi, toujours aussi drôles les mecs !