04/01/2016 09:41

La formation de 500.000 chômeurs supplémentaires devrait coûter près d'un milliard d'euros

La formation de 500.000 chômeurs supplémentaires annoncée lors de ses voeux jeudi soir par François Hollande devrait coûter "près d'un milliard d'euros" et être financée "pour moitié par l'Etat et pour le reste par les fonds de la formation professionnelle", selon Les Echos.

Lors de son intervention télévisée, le chef de l'Etat avait annoncé le lancement d'un "plan massif de formation des demandeurs d’emploi", avec "500.000 personnes de plus (qui) seront accompagnées vers les métiers de demain". Mais il n'avait donné aucune précision sur le financement et les secteurs concernés.

Selon Les Echos dans leur édition à paraître lundi, "le dispositif devrait coûter près d'un milliard d’euros, financé pour moitié par l’Etat et pour le reste par les fonds de la formation professionnelle".

Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a indiqué dimanche que le gouvernement allait "mobiliser les moyens très généraux de la formation professionnelle, de l'Education nationale...". "Nous allons d'abord en discuter avec les régions", a-t-il ajouté à l'occasion du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

La dernière réforme de la formation professionnelle remonte à 2014, avec en particulier la mise en place du compte personnel de formation (CPF) au 1er janvier 2015. Les demandeurs d'emploi sont les principaux utilisateurs du CPF, selon les données obtenues en décembre auprès du ministère du Travail.

Le CPF a remplacé le Droit individuel à la formation (DIF), qui bénéficiait essentiellement aux salariés. Il est plafonné à 150 heures, mais il peut être abondé par Pôle emploi, les partenaires sociaux et les Régions pour les demandeurs d'emploi.

En octobre, lors de la conférence sociale, le président avait déjà annoncé le renouvellement en 2016 d'un plan de formations prioritaires à destination de 150.000 chômeurs, dans la lignée des plans successifs lancés en ce sens depuis 2013.

Fin novembre, malgré un léger répit, le chômage est resté à un niveau record, avec 3,57 millions de personnes sans aucune activité. Au total, 2,44 millions de personnes sont inscrites depuis un an et plus à Pôle Emploi.

Jeudi soir, François Hollande avait aussi promis de nouvelles aides à l'embauche "dès le début de l'année" dans les PME, où "se créent les emplois".

De quoi compléter "le small business act" dévoilé en juin dernier par le Premier ministre Manuel Valls en faveur des PME. Ce plan prévoit notamment une prime de 4.000 euros pour une première embauche dans les entreprises sans salarié.

Le quotidien économique évoque à ce sujet une "prime tarifaire de 1.000 à 20.000 euros sur les embauches, en 2016, de salariés peu qualifiés".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
9/janvier/2016 - 10h32
lCON0CLASTE a écrit :

être chômeur quand on n' a pas de métier, ou pas de marché pour son métier,  est ce anormal?

Va savoir
Portrait de Caramella
9/janvier/2016 - 10h32
Tout coute cher de nos jours
Portrait de Poinz75
4/janvier/2016 - 14h34

Ce ne sont pas des formations uniquement pour les bac-12 qu il faut !Y en a marre des formations " petite enfance", "technicien de surface"....

Faut des formations pour les universitaires, pour qu ils se spécialisent par exemple !

On est l un des seuls pays a ne pas embaucher un jeune a bac+5 d une branche pour le positionner cadre dans un autre domaine alors qu il a un fort potentiel ! Une netreprise doit aussi trouver le temps de former pour être compétitive.

Quelques mois de spécialisation ou de formation durant un an avec des aides  et le chômage disparaitra progressivement !

Portrait de grincheux
4/janvier/2016 - 12h41

c'est pas des formations qu'il faut, c'est du boulot! Ces formations vont au bout du bout être payée par les entreprises et donc vont peser sur la création d'emploi...

Portrait de Pirate 92
4/janvier/2016 - 12h00

Il faut puiser ces fonds dans les 32 milliards annuels de la formation professionnelle qui ne financent pas grand chose. Il devrait être interdit de toucher à un quelconque autre argent. En trois ans on frise les 100 milliards (folie)

Portrait de fleurdesel
4/janvier/2016 - 11h00

1 milliard d'euros pour manipuler les chiffres du chômage et permettre à Flamby de se représenter à la Candidature, elle est pas belle la vie ? 

L'enfumage continue...

Portrait de Micheldu17.02
4/janvier/2016 - 10h38

Former pour former ? Encore faudra t' il que les dites formations soient en phase avec les emplois possibles ou cela reviendra surtout à assurer l' emploi des formateurs.