07/11/2015 15:22

Le président vénézuélien Nicolas Maduro annonce qu'il rasera sa moustache s'il ne livre pas assez de logements sociaux!

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a promis qu'il se raserait la moustache si son gouvernement ne remplissait pas sa promesse de livrer un million de logements sociaux d'ici fin 2015.

"Si le 31 décembre je n'ai pas livré le millionième logement, je me rase la moustache pour me punir et que tout le monde sache que je n'ai pas tenu ma promesse", a affirmé le dirigeant socialiste jeudi soir, dans une cérémonie retransmise à la télévision d'Etat.

Le programme du gouvernement, créé par le prédécesseur de Nicolas Maduro, Hugo Chavez, visait à reloger toutes les familles ayant perdu leurs maisons dans des inondations fin 2010.

Hugo Chavez, décédé en 2013, avait promis de remettre à ces familles trois millions de logements d'ici 2013. Selon le gouvernement, près de 800.000 ont été livrés et l'objectif est d'atteindre un million fin 2015.

A un mois des élections législatives du 6 décembre, Nicolas Maduro a assuré que la chute des cours du pétrole, qui ont plongé le Venezuela dans une grave crise économique, n'affecterait pas le budget alloué aux programmes sociaux.

Selon la dernière enquête d'opinion publiée jeudi, l'opposition bénéficie de 14 points d'avance dans les intentions de vote pour le scrutin de décembre, une situation inédite depuis l'arrivée au pouvoir de Hugo Chavez en 1999.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
21/novembre/2015 - 05h13
Christian Jeanpierre Pernault a écrit :

Angela Merkel fera pareil

Je demande à voir smiley
Portrait de Caramella
21/novembre/2015 - 05h13
Il n'a pas bu que de l'eau
Portrait de djbaxter
8/novembre/2015 - 10h41
L'enfant a écrit :

Un grand Monsieur,

digne successeur de Hugo Chavez !

À ce niveau c'est de la provocation ou de l'aveuglement. 200% d'inflation en 2015, pénurie alimentaire et des biens de première nécessité, PIB à -30%, marché noir galopant, fermeture des frontières, marché aérien moribond avec les compagnies aériennes internationales qui arrêtent leur desserte et leurs avoirs bloqués, fuite de la population pour travailler et manger, ... La coupe est pleine. J'ai constaté sur place que çà déconne déjà depuis 2010 où le coût de la vie dépassait celui de la France avec des salaires inférieurs.. Maduro est à côté de la plaque et Chávez sur ses dernières années avait déjà mis le pays sur la mauvaise pente.

Portrait de piedsdansleplat
8/novembre/2015 - 08h25

son peuple préfèrerait qu'il reverse une partie de son salaire pour promesse non tenue. Raser sa moustache mais il se moque de son peuple.

Et Sarkozy il aurait pu se payer un ralentisseur pour toutes ses promesses non tenues.

 

Hollande n'en parlons pas . 

Portrait de Pinp
7/novembre/2015 - 21h09

Il ferait mieux de se raser la moustache quand son pays arrêtera de crever de fin avec sa politique suicidaire.

 

Portrait de Rosette
7/novembre/2015 - 15h37

En voilà un au moins qui a de l'humour et qui pense se punir s'il ne réussi pas. Hollande lui est un triste sire qui promet sans rien réussir et sans jamais assumer ses multiples échecs.

Portrait de L'enfant
7/novembre/2015 - 15h35

Un grand Monsieur,

digne successeur de Hugo Chavez !