27/10/2015 09:27

Morandini Zap: Dany Boon évoque les critiques parfois très dures de ses films de la part des journalistes

Hier soir dans "Le grand journal" de Canal Plus, Dany Boon venait faire la promotion de son nouveau film, "Lolo".
Au cours de l'émission, le comédien s'est confié sur les critiques souvent très dures contre lui et ses films de la part des journalistes.
Regardez
 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
9/novembre/2015 - 00h23
titi46 a écrit :
Oh le pauvres c est normal ces films sont nuls
Il ne faut pas tout généraliser
Portrait de Caramella
9/novembre/2015 - 00h23
Bébé l'Edouard1 a écrit :

Mama, PIPI !!!

Rhooo smiley
Portrait de Caramella
9/novembre/2015 - 00h23
Snif snif vite un kleenex
Portrait de Bébé l'Edouard1
27/octobre/2015 - 15h27

Mama, PIPI !!!

Portrait de La louche
27/octobre/2015 - 15h12
malavita a écrit :

Beaucoup de célébrités ont tous les passe droits du monde (de la table de restaurant qui se libère de suite, aux petits cadeaux des comités de sélections, grandes faveurs publicitaires, petits ou grands arrangements avec la loi, pour le paiement de leurs impôts, le prêt d'argent, le placement de leur argent), ont des salaires indécents, pleurnichent quand ils n'ont pas la reconnaissance de leurs pairs, se victimisent quand une pluie de mauvaises critiques s'abat sur leurs films, mais  ils sont à tu et à toi avec les "puissants" de ce monde, ont accès aux meilleurs médecins, aux meilleurs soins, ont une qualité de vie souvent enviable, ont des parts dans les grandes sociétés de production françaises, siègent dans des comités décisionnaires (en ce qui concerne Dany Boon c'est à Pathé), et tout ça parce qu'ils ont le talent de balancer des vannes (qu'ils n'ont souvent ou pas toujours écrites) devant mille personnes ou de faire ou de jouer dans  des "chefs d'oeuvres" tels que Rien à Déclarer, Un plan parfait, le code a changé, ...S'ils savaient ce que le grand public pense réellement de tout ce cirque, de leur personne et de leur carrière, s'ils pouvaient mesurer combien le goût, et l'esprit critique des spectateurs, à force de consommer des images a heureusement évolué lui aussi au point d'être souvent plus dur que la  critique dite institutionnelle, ils (souvent des comiques bien sages et timorés qui ne prennent pas beaucoup de risques à railler les travers de leurs contemporains) arrêteraient de nous servir cette soupe démagogique, de se prononcer su tout et sur rien, voire de se compromettre avec l'argent facile, la pub, les amitiés politiques. Les critiques voient des dizaine de films par semaine, depuis des années, souvent par passion, connaissance et amour du cinéma plus que pour le plaisir de dézinguer. Ils n'ont pas la science infuse, bien sûr, mais la filmographie de Boon est difficilement défendable à part les ch'tis, gentil et sympathique  téléfilm promu tel un bug du destin, plus gros succès d'un film français en salles de ces  dernières années (enfin l'un des deux ou trois premiers de la liste).  Pas de quoi s'énerver Dany, t'es pas Bourvil, il n'y a pas d'injustice, si ce n'est celle de voir des gens moyens en tout et parfois médiocres truster les podiums médiatiques, théatraux, cinématographiques, musicaux. être artiste, porter une voix, donner accès à la culture, dans toute sa variété, incarner des valeurs, défendre des textes, aider de jeunes metteurs en scène à monter leurs premiers films, voilà ce qu'est pour moi un artiste

OULALA! c'est trop long ,je renonce à lire,

ca doit être interressant mais c'est trop long ,

je me rend et je demande au peloton d'exécution de tirer de suite ...

Portrait de titi46
27/octobre/2015 - 13h55 - depuis l'application mobile

Oh le pauvres c est normal ces films sont nuls

Portrait de Maître15-18
27/octobre/2015 - 12h13

:haphap:chapeau l'autiste smileysmiley

Portrait de malavita
27/octobre/2015 - 11h10

Beaucoup de célébrités ont tous les passe droits du monde (de la table de restaurant qui se libère de suite, aux petits cadeaux des comités de sélections, grandes faveurs publicitaires, petits ou grands arrangements avec la loi, pour le paiement de leurs impôts, le prêt d'argent, le placement de leur argent), ont des salaires indécents, pleurnichent quand ils n'ont pas la reconnaissance de leurs pairs, se victimisent quand une pluie de mauvaises critiques s'abat sur leurs films, mais  ils sont à tu et à toi avec les "puissants" de ce monde, ont accès aux meilleurs médecins, aux meilleurs soins, ont une qualité de vie souvent enviable, ont des parts dans les grandes sociétés de production françaises, siègent dans des comités décisionnaires (en ce qui concerne Dany Boon c'est à Pathé), et tout ça parce qu'ils ont le talent de balancer des vannes (qu'ils n'ont souvent ou pas toujours écrites) devant mille personnes ou de faire ou de jouer dans  des "chefs d'oeuvres" tels que Rien à Déclarer, Un plan parfait, le code a changé, ...S'ils savaient ce que le grand public pense réellement de tout ce cirque, de leur personne et de leur carrière, s'ils pouvaient mesurer combien le goût, et l'esprit critique des spectateurs, à force de consommer des images a heureusement évolué lui aussi au point d'être souvent plus dur que la  critique dite institutionnelle, ils (souvent des comiques bien sages et timorés qui ne prennent pas beaucoup de risques à railler les travers de leurs contemporains) arrêteraient de nous servir cette soupe démagogique, de se prononcer su tout et sur rien, voire de se compromettre avec l'argent facile, la pub, les amitiés politiques. Les critiques voient des dizaine de films par semaine, depuis des années, souvent par passion, connaissance et amour du cinéma plus que pour le plaisir de dézinguer. Ils n'ont pas la science infuse, bien sûr, mais la filmographie de Boon est difficilement défendable à part les ch'tis, gentil et sympathique  téléfilm promu tel un bug du destin, plus gros succès d'un film français en salles de ces  dernières années (enfin l'un des deux ou trois premiers de la liste).  Pas de quoi s'énerver Dany, t'es pas Bourvil, il n'y a pas d'injustice, si ce n'est celle de voir des gens moyens en tout et parfois médiocres truster les podiums médiatiques, théatraux, cinématographiques, musicaux. être artiste, porter une voix, donner accès à la culture, dans toute sa variété, incarner des valeurs, défendre des textes, aider de jeunes metteurs en scène à monter leurs premiers films, voilà ce qu'est pour moi un artiste

Portrait de captaincaverne85
27/octobre/2015 - 10h53
Dany Boon venait faire la promotion de son nouveau film, "Lolo". Ce n'est pas son film, c'est celui de Julie Delpy. Il est juste acteur et non pas réalisateur. Il faudrait donc utiliser des tournures de phrases correctes pour ne pas induire en erreur le lecteur. Merci
Portrait de Eclipse
27/octobre/2015 - 10h37
Il faut savoir accepter les critiques
Portrait de Beretta1965
27/octobre/2015 - 10h24

Il fut une époque ou ce genre d'acteur n'aurait même pas pu être figurant.

Portrait de JeanRi
27/octobre/2015 - 09h29

il a aussi fait des navets !