17/09/2015 12:56

Le magazine "Elle" fête ses 70 ans en exposant sur les Champs-Elysées des affiches géantes

Le magazine "Elle", qui fêtera le 21 novembre son 70e anniversaire, exposera du 18 septembre au 6 octobre sur les Champs-Elysées des affiches géantes de 80 couvertures historiques, "du sourire de Brigitte Bardot à la chute de reins d'Emmanuelle Béart, de l'invention du New Look à la femme afghane voilée", a expliqué sa directrice Constance Benqué.
Créé le 21 novembre 1945, le célèbre magazine féminin haut de gamme, décliné dans 46 pays, a mieux résisté cette année à la crise de la presse et à la concurrence des blogs de mode et des titres bon marché ou gratuits, depuis sa reprise en main il y a un an par sa nouvelle rédactrice en chef, Françoise-Marie Santucci.
Après une chute de 8,4% en 2014, plus forte encore dans les ventes en kiosques, l'hebdomadaire a redressé ses ventes de 0,2% au 1er semestre, à 340.000 exemplaires. Un résultat d'abord dû à des couvertures plus modernes, clé des ventes en kiosque. 
"Je ne veux pas changer, je veux innover", a résumé Constance Benqué, qui dirige la régie publicitaire du groupe Lagardère, et ses magazines féminins.
Cette réorganisation, qui a rapproché la rédaction de la régie publicitaire, est survenue après la vente par Lagardère Active d'une dizaine de ses magazines les moins rentables, pour se recentrer sur ses titres les plus solides, dont "Elle".
Le titre entend développer ses forums de coaching "Elle Active", des salons d'une journée à Paris, Lyon et Marseille qui proposent séances photo, coiffures, maquillage ou CV pour "aider les femmes dans leur environnement professionnel". La rédaction est impliquée dans l'organisation de ces salons.
Dans le digital, "Elle" a développé son site, dont l'audience a crû de 35% en un an pour atteindre 2,8 millions de visiteurs uniques par mois, et envisage de lancer des tutoriels vidéo.  
Côté publicité, source des trois-quarts des recettes, l'hebdomadaire, dont la pagination varie en fonction des volumes de publicité, a vendu 3.800 pages de publicité en 2014, un record parmi les magazines féminins.
En 2014, le nombre de pages de pub a baissé de 4% mais il s'est stabilisé au 1er semestre, avec des prix qui "n'ont "pas trop" baissé, a-t-elle indiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions