03/09/2015 14:27

Parodie de Kendji chez Arthur: L'humoriste Florent Peyre répond aux accusations

Vendredi dernier, TF1 proposait "La grande soirée des parodies TV", une nouvelle émission présentée par Arthur.

Au cours de celle-ci, Florent Peyre s'est glissé dans la peau de Conchita Wurst et de Kendji pour un titre intitulé "Travelo".

Un sketch qui a déclenché une vive polémique, certains affirmant qu'il attisait la haine contre les transsexuels

"Travelo, il y a deux cerises sur le gâteau", "Travelo, une femme avec un cadeau", pouvaient entendre les téléspectateurs.

Sur son compte Facebook, Florent Peyre a tenu à réagir pour la première fois.

Il écrit:

"Chers amis (i- ie-is-ies), 

Tout d abord je souhaite remercier sincèrement toutes celles et ceux qui ont ri devant le clip de Kenjita. Merci beaucoup pour vos nombreux messages, tweets et likes, de félicitation, de soutien et tout simplement de joie.

Si cette parodie a heurté la sensibilité de certains d'entre vous, j'en suis désolé. Mais gardons tout de même présent à l'esprit que c'est un sketch dont le but est d'amuser et de divertir et en aucun cas d'attiser la haine envers qui que ce soit.

De nombreuses paroles de ma chanson ont été reprises mais jamais le dernier couplet qui dit :
"C'est vos regards croisant le mien
C'que vous pensez je m'en fous bien"
"Je suis monsieur, je suis madame
Ce n'est pas un drame".

Pour moi cette chanson est un hymne à l'autodérision, au respect d'autrui et à la liberté de chacun à vivre sa vie comme il l'entend.
Respectons nous, parlons nous, aimons nous et rions ensemble de nous même et des autres.

J'vous like... j'vous kiss... j'vous kiff !!!"

Voici le sketch de Florent Peyre

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Thom1979
4/septembre/2015 - 11h09
flo97 a écrit :

 

Bonjour

 

Je n’ai pas l’habitude de venir faire des commentaires sur internet mais là je suis vraiment énervé et choqué.

 

Je me suis donc inscrit sur ce site pour me plaindre d'un sketch qui à ma grande surprise n’a suscité aucune réaction et aucune polémique, celui d’Arthur dans « Rendez-vous en terrain connu »

 

Rappelons qu’Arthur avait participé à l’émission « Rendez-vous en terre inconnue » au cours de laquelle il avait rendu visite aux Quechuas au Pérou.

 

Apparemment, Arthur a beaucoup appris au cours de son expérience. Les Quechuas semblent lui avoir laissé un souvenir impérissable qui restera gravé au fond de son cœur durant toute sa vie.

 

Il était donc tout naturel pour lui de leur rendre hommage et de leur signifier son profond amour et respect.

 

Reprenons quelques extraits du sketch :

 

« Arthur est ravi de retrouver ses amis » : rien que cette phrase est parodique car évidemment des vrais amis ne feraient pas ce qu’Arthur et ses complices ont osé retranscrire par la suite.

 

« Arnicho fait connaissance avec le monde moderne » : si Arthur incarne le monde moderne, je me dis qu’il y a eu un bug vu les valeurs qu’il incarne.

 

Juste après, on voit le compagnon d’Arnicho s’amuser avec le portable d’Arthur pour finalement essayer de le dérober en le mettant sous son bras… Pour le coup mes bras m’en tombent. Arthur assimile donc ses anciens hôtes à des voleurs. Sympa l’ami !

 

Au passage, merci d’avoir rajouté les faux rires pour me dire quand je dois m’esclaffer.

 

Ensuite, Arthur leur prépare gentiment leur sac de couchage. Il aurait pu mieux les installer vu que le but c’est de leur faire découvrir sa vie. Mais c’est vrai que ce ne sont que des Quechuas, on ne va quand même pas les faire dormir dans des lits, ils pourraient les salir.

 

Il s’ensuit une scène où Arthur fait preuve d’autodérision en montrant ses invités rire à l’émission de Cyril Hanouna et faire la moue à la vue de la sienne. Ça passe même s’ils passent pour des attardés. C’est limite mais ce n’est pas le pire dans cette parodie.

 

« Nos amis ils restent combien de temps ? […] Emotion, émotion» : Arthur aurait pu parodier l’émission dans laquelle il avait participé pour effectivement dire qu’on recherche à tout prix la séquence émotion, voir la petite larme. Ça aurait pu être une piste pour la parodie. Au lieu de ça, il ne fait que se moquer de ses anciens hôtes qui ne savent décidément pas se tenir dans le manoir d’Arthur.

 

On les voit jouer à des jeux vidéo, téléphoner en usant du forfait téléphonique d’Arthur, porter la veste de ce dernier. En gros, ils sont malpolis, profiteurs, bruyants, alcooliques et pervers.

 

Au passage, Arthur nous rappelle qu’il est riche et qu’il nous emmerde lors de son repas en tête à tête.

 

« Soit rassuré, au bout d’un moment, tu t‘aperçois même plus qu’ils sont là» dit-il sur un ton fier et malicieux, les faisant passer pour des boulets.

 

« Apparemment ils sont très respectueux » répond Ariane à Arthur lorsqu’ils se mettent à éructer. C’est le monde à l’envers : ces gens-là n’ont très certainement pas de leçon de respect à recevoir d’Arthur et cie qui sont en train faire ce qu’ils reprochent, à savoir leur manquer de respect.

 

« Et les gars, c’est mon lit là » : on a compris Arthur, les pauvres c’est dans des sacs de couchage et pas dans des lits qui sont réservés aux riches. Chacun à sa place : le chien a sa niche, le maitre a son lit.

 

Juste après, on voit nos amis étrangers tentés de se débarbouiller avec plus ou moins de succès. En effet, ils ne sont pas habitués à l’hygiène. Ils sont pauvres, donc ils sont forcément sales.

 

Arthur n’en peut plus de ces gens-là comme il le rappelle à Bruno Guillon qui ont tout ruiné chez lui et qui lui ont même dérobé sa petite amie. Personnellement, c’est moi qui n’en peux plus face à une telle condescendance.

 

À la fin, Arthur tente de se rattraper puisqu’Ariane décide finalement de rester en compagnie de ses invités. Ils paraissent une fois de plus sale, pervers, voire drogués.

 

Au final, le sketch aurait pu simplement être raté et ne pas provoquer de rires. On a affaire en réalité à un sketch de très mauvais gout, ordurier et xénophobe. Je ne comprends pas comment Arnaud Tsamère, Ariane Brodier Florent Peyre et Bruno Guillon que j’apprécie par ailleurs ont pu cautionner de tels propos.

 

Quant  à Arthur, je l’avais trouvé pas mal dans l’émission de Frederick Lopez même si j’avais quelques doutes quant à son authenticité. Cette soi-disant parodie nous éclaire grandement sur sa vraie pensée à l’égard de ces gens qui eux l’ont accueilli dans la bienveillance et le respect. Il les méprise et les regarde avec dénigrement.

 

Frederick Lopez et toute son équipe doivent surement avoir honte de l’avoir emmené au frais du service public pour rencontrer des gens dont la grandeur d’âme n’est pas en corrélation avec la matérialité. Visiblement, Arthur n’a rien compris de ce voyage. Il avait une occasion unique de s’enrichir (humainement et non matériellement) qu’il n’a pas su saisir. Notre argent dilapidé aura servi à payer le voyage d’un millionnaire (tant mieux pour lui) qui fuit le fisc français.

 

Je ne comprends pas que ce sketch soit passé honteusement inaperçu.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}

Votre commentaire est à mourir de rire. Je pense que vous vouliez démontrer qu'on peut facilement trouver des arguments stupides pour faire croire qu'on est choqué par un sketch. 

Portrait de Patgram25
4/septembre/2015 - 07h56 - depuis l'application mobile

Analyser les sketchs, se soulever à chaque phrase, voir le mal partout... Mais vous en avez pas un peu marre de critiquer tout le temps ce qui est fait... La parodie est humoristique, réussie ou non, mais cela ne vaut pas le flow qui s'est déversé et qui voit les associations se manifester. Maintenant tout est décrypté pour faire le buzz, pour charger les humoristes, pour faire des procès pour un oui ou pour un non, mais si vous n'aimez pas regardez pas déjà, et au lieu de passer votre temps à critiquer ouvrez votre esprit et rigolez c'est juste cela qui est demandé.

Portrait de PtiGlaçon
4/septembre/2015 - 06h04
Rien de bien méchant, certains ne connaissent pas l'humour
Portrait de flo97
3/septembre/2015 - 22h50

 

Bonjour

 

Je n’ai pas l’habitude de venir faire des commentaires sur internet mais là je suis vraiment énervé et choqué.

 

Je me suis donc inscrit sur ce site pour me plaindre d'un sketch qui à ma grande surprise n’a suscité aucune réaction et aucune polémique, celui d’Arthur dans « Rendez-vous en terrain connu »

 

Rappelons qu’Arthur avait participé à l’émission « Rendez-vous en terre inconnue » au cours de laquelle il avait rendu visite aux Quechuas au Pérou.

 

Apparemment, Arthur a beaucoup appris au cours de son expérience. Les Quechuas semblent lui avoir laissé un souvenir impérissable qui restera gravé au fond de son cœur durant toute sa vie.

 

Il était donc tout naturel pour lui de leur rendre hommage et de leur signifier son profond amour et respect.

 

Reprenons quelques extraits du sketch :

 

« Arthur est ravi de retrouver ses amis » : rien que cette phrase est parodique car évidemment des vrais amis ne feraient pas ce qu’Arthur et ses complices ont osé retranscrire par la suite.

 

« Arnicho fait connaissance avec le monde moderne » : si Arthur incarne le monde moderne, je me dis qu’il y a eu un bug vu les valeurs qu’il incarne.

 

Juste après, on voit le compagnon d’Arnicho s’amuser avec le portable d’Arthur pour finalement essayer de le dérober en le mettant sous son bras… Pour le coup mes bras m’en tombent. Arthur assimile donc ses anciens hôtes à des voleurs. Sympa l’ami !

 

Au passage, merci d’avoir rajouté les faux rires pour me dire quand je dois m’esclaffer.

 

Ensuite, Arthur leur prépare gentiment leur sac de couchage. Il aurait pu mieux les installer vu que le but c’est de leur faire découvrir sa vie. Mais c’est vrai que ce ne sont que des Quechuas, on ne va quand même pas les faire dormir dans des lits, ils pourraient les salir.

 

Il s’ensuit une scène où Arthur fait preuve d’autodérision en montrant ses invités rire à l’émission de Cyril Hanouna et faire la moue à la vue de la sienne. Ça passe même s’ils passent pour des attardés. C’est limite mais ce n’est pas le pire dans cette parodie.

 

« Nos amis ils restent combien de temps ? […] Emotion, émotion» : Arthur aurait pu parodier l’émission dans laquelle il avait participé pour effectivement dire qu’on recherche à tout prix la séquence émotion, voir la petite larme. Ça aurait pu être une piste pour la parodie. Au lieu de ça, il ne fait que se moquer de ses anciens hôtes qui ne savent décidément pas se tenir dans le manoir d’Arthur.

 

On les voit jouer à des jeux vidéo, téléphoner en usant du forfait téléphonique d’Arthur, porter la veste de ce dernier. En gros, ils sont malpolis, profiteurs, bruyants, alcooliques et pervers.

 

Au passage, Arthur nous rappelle qu’il est riche et qu’il nous emmerde lors de son repas en tête à tête.

 

« Soit rassuré, au bout d’un moment, tu t‘aperçois même plus qu’ils sont là» dit-il sur un ton fier et malicieux, les faisant passer pour des boulets.

 

« Apparemment ils sont très respectueux » répond Ariane à Arthur lorsqu’ils se mettent à éructer. C’est le monde à l’envers : ces gens-là n’ont très certainement pas de leçon de respect à recevoir d’Arthur et cie qui sont en train faire ce qu’ils reprochent, à savoir leur manquer de respect.

 

« Et les gars, c’est mon lit là » : on a compris Arthur, les pauvres c’est dans des sacs de couchage et pas dans des lits qui sont réservés aux riches. Chacun à sa place : le chien a sa niche, le maitre a son lit.

 

Juste après, on voit nos amis étrangers tentés de se débarbouiller avec plus ou moins de succès. En effet, ils ne sont pas habitués à l’hygiène. Ils sont pauvres, donc ils sont forcément sales.

 

Arthur n’en peut plus de ces gens-là comme il le rappelle à Bruno Guillon qui ont tout ruiné chez lui et qui lui ont même dérobé sa petite amie. Personnellement, c’est moi qui n’en peux plus face à une telle condescendance.

 

À la fin, Arthur tente de se rattraper puisqu’Ariane décide finalement de rester en compagnie de ses invités. Ils paraissent une fois de plus sale, pervers, voire drogués.

 

Au final, le sketch aurait pu simplement être raté et ne pas provoquer de rires. On a affaire en réalité à un sketch de très mauvais gout, ordurier et xénophobe. Je ne comprends pas comment Arnaud Tsamère, Ariane Brodier Florent Peyre et Bruno Guillon que j’apprécie par ailleurs ont pu cautionner de tels propos.

 

Quant  à Arthur, je l’avais trouvé pas mal dans l’émission de Frederick Lopez même si j’avais quelques doutes quant à son authenticité. Cette soi-disant parodie nous éclaire grandement sur sa vraie pensée à l’égard de ces gens qui eux l’ont accueilli dans la bienveillance et le respect. Il les méprise et les regarde avec dénigrement.

 

Frederick Lopez et toute son équipe doivent surement avoir honte de l’avoir emmené au frais du service public pour rencontrer des gens dont la grandeur d’âme n’est pas en corrélation avec la matérialité. Visiblement, Arthur n’a rien compris de ce voyage. Il avait une occasion unique de s’enrichir (humainement et non matériellement) qu’il n’a pas su saisir. Notre argent dilapidé aura servi à payer le voyage d’un millionnaire (tant mieux pour lui) qui fuit le fisc français.

 

Je ne comprends pas que ce sketch soit passé honteusement inaperçu.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}
Portrait de TheMiataDriver
3/septembre/2015 - 22h18

Amusant, dès qu'une critique ou une parodie concerne LGBT, tout de suite c'est de l'homophobie, ou transphobie...Non, non, vous n'avez pas compris. Ce n'est pas de la peur, c'est de l'humour.Je trouve cette parodie hilarante

Portrait de coralie32
3/septembre/2015 - 18h10

c'est rien de mechant ban sang!!!!!!!!! bon apres honnêtement, c'est pas drole non plus.........

Portrait de titgreg
3/septembre/2015 - 18h10
agozile a écrit :

Plus on avance et moins l'humour est accepté. Pauvre France. 

C'est surtout que plus on avance et plus l'humour est bas de plafond... Bien vulgos et beauf malgré tout , hélas. 

Portrait de fred53600
3/septembre/2015 - 18h08

c 'est honteux il y en as marre de toutes ces associations qui se revoltes pour tout et pour rien le politiquement correct gonfle tous le monde.il  y as rien de méchant ,quand je pense qu'il y as neuf on se battait pour la libre expression et aujourd'hui on fait un scandale pour rien!!!!!!!!!   

Portrait de cyberraga27
3/septembre/2015 - 14h41
Oui...et franchement il n'y a rien de mal dans ce sketch. Pourtant je peux comprendre tout le mal être d'un travesti ou un transsexuel... Je penses que 'la cage aux folles' serait aujourd'hui terriblement mal reçue...et pourtant l'humour est y beaucoup plus stygmatisante que ce clip