19/07/2015 14:35

Crash de l'Airbus Germanwings: L’indemnité de 25.000 euros proposée jugée insuffisante par des proches de victimes

Des proches de victimes allemandes mortes en mars dans le crash de l'Airbus Germanwings ont décliné l'offre de 25.000 euros par victime proposée par Lufthansa, maison-mère de Germanwings, réclamant au moins 100.000 euros, a indiqué samedi leur avocat.

Lufthansa avait annoncé le 30 juin qu'elle proposait 25.000 euros par victime aux ayants droit des Allemands décédés dans le crash. La compagnie avait aussi indiqué vouloir verser 10.000 euros à chaque proche selon une liste comprenant parents, enfants et conjoints.

"Vous ne serez pas étonné que mes clients m'aient demandé de refuser cette offre inappropriée", écrit Elmar Giemulla, qui conseille 35 proches de victimes allemandes, dans un document daté du 13 juillet adressé à l'avocat de Germanwings .

L'avocat y réclame pour chaque victime "une somme à six chiffres", c'est-à-dire équivalente à au moins 100.000 euros. Il a aussi rejeté l'offre de 10.000 euros à chaque proche (parents, enfants et conjoints), exigeant là encore "une somme à six chiffres".

M. Giemulla estime que Lufthansa a "clairement" défini cette liste "de façon trop étroite" et demande que les grands-parents, frères, soeurs et petits-enfants des victimes y soient intégrés.

"L'indignation (de mes clients) est très grande", a-t-il précise. "Nous attendons une nouvelle offre" de la Lufthansa, a ajouté l'avocat qui avait déjà jugé à l'époque "trop faibles" les sommes avancées par Lufthansa.

Sollicitée, la compagnie n'a pas souhaité faire de commentaires.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Val_Atteint
21/juillet/2015 - 09h53
marie a écrit :

bien sur que le chagrin ne se monnaye pas ,  bien sur que  l'argent ne remplacera jamais une etre cher décédé mais il ne faut pas se voiler la face. Quand on perde ses parents et que l'on se retrouve orphelin ( ca m'est arrivé à l'age de 17 ans donc je sais de quoi je parle ) on est rassuré lorsque l'on sait que déja financièrement on pourra s'en sortir. Cela n'a malheureusement pas été le cas pour moi d'ou abandon des études et de beaucoup d'autres choses. Donc effectivement l'argent n'enlèvera pas la peine et la douleur mais au moins je peux vous assurer que ca peut résoudre d'autres problèmes ..... notamment le fait de ne pas arriver à dormir parce ce que vous ne savez pas ce que vous allez devenir faute d'argent et de famille pour vous accueillir vous et vos frères et soeurs. Mais ca il faut l'avoir vécu pour le comprendre !!

Je compati l'amie. Mais je ne sais pas s'il est quand même bien utile de s'épuiser à faire une action en justice lorsqu'on a vécu un drame comme ça. Ne vaut mieux-t-il pas se rassembler, et veiller ensemble ?

Portrait de marie
19/juillet/2015 - 23h57
lucy a écrit :

Ils ont perdu un parent dans l'accident et ils pinaillent pour récolter du fric... le chagrin ne se monnaye pas

bien sur que le chagrin ne se monnaye pas ,  bien sur que  l'argent ne remplacera jamais une etre cher décédé mais il ne faut pas se voiler la face. Quand on perde ses parents et que l'on se retrouve orphelin ( ca m'est arrivé à l'age de 17 ans donc je sais de quoi je parle ) on est rassuré lorsque l'on sait que déja financièrement on pourra s'en sortir. Cela n'a malheureusement pas été le cas pour moi d'ou abandon des études et de beaucoup d'autres choses. Donc effectivement l'argent n'enlèvera pas la peine et la douleur mais au moins je peux vous assurer que ca peut résoudre d'autres problèmes ..... notamment le fait de ne pas arriver à dormir parce ce que vous ne savez pas ce que vous allez devenir faute d'argent et de famille pour vous accueillir vous et vos frères et soeurs. Mais ca il faut l'avoir vécu pour le comprendre !!