18/03/2015 12:01

Marseille : Trois ans de prison requis contre le rappeur Lacrim

Trois ans de prison ont été requis à l'encontre du rappeur Lacrim, dans une affaire corso-marseillaise mêlant trafic de drogue et règlements de comptes.
Le représentant du parquet du tribunal correctionnel de Marseille, Jean-Jacques Fagni, a en outre ordonné un mandat d'arrêt à l'encontre de Lacrim, de son vrai nom Karim Zenoud, appelé à comparaître pour détention et transports d'armes dans cette affaire, mais qui ne s'est pas présenté devant le tribunal.
Mis à part des empreintes sur des chargeurs de fusil d'assaut qu'il aurait déposées, selon lui, lors d'un tournage de clip qu'il a reconnu, aucun lien n'a été établi entre lui et les neuf autres prévenus.
Karim Zenoud "surfe sur la logique de la violence", a déclaré Jean-Jacques Fagni lors de l'audience, décrivant un homme déjà condamné par le passé "qui avait semblé faire amende honorable" mais "reprend à sa sortie de prison le même filon de la violence".

Pour rappel, Lacrim est sorti de prison en février 2014.

Après ces huit mois passés en prison, il termine sa peine avec un bracelet électronique et reste sous contrôle judiciaire jusqu’en mars 2015.

Le parquet a par ailleurs requis 10 ans de prison à l'encontre de Sabri Chorfia, soupçonné d'être un "baron" de la drogue, condamné à 9 ans de prison en février pour importation de cocaïne entre la République dominicaine et la région marseillaise.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Kita no hito
18/mars/2015 - 13h27

Tiens tiens, ne serait-ce pas l'un de ces "artistes" habituellement reçu royalement et en toute complaisance sur les plateaux télés ???