07/02/2015 15:03

Enquête: TF1 fête ses 40 ans et reste toujours première chaîne de France malgré une concurrence accrue

TF1 fête ses 40 ans et reste toujours première chaîne de France malgré une concurrence accrue et une cure d'amaigrissement pour préserver sa rentabilité.

En 2014, la chaîne privée, fidèle à ses programmes grand public, a réalisé 95 des 100 meilleures audiences de l'année, s'arrogeant 22,9% de part d'audience, un record pour une chaîne en Europe, loin devant France 2 (14,1%) et M6 (10,1%).

Sur TF1, un programme qui marche reste à l'antenne, comme le journal de 13 heures de Jean-Pierre Pernaut (26 ans) ou la série "Joséphine, ange gardien" (17 ans).

Créée en janvier 1975, après l'éclatement de l'ORTF, TF1 a été privatisée le 16 avril 1987 sous le gouvernement Chirac, qui l'a vendue au géant du BTP Bouygues.

Dans un paysage médiatique qui ne compte alors que six chaînes de télévision, TF1 écrase ses concurrentes.

En 1989, elle réalise 41% des audiences, contre 23,3% pour Antenne 2, future France 2.

Mais l'arrivée du câble et du satellite à la fin des années 80, puis celle de la TNT à partir de 2005 entraînent un effritement de ses audiences.

De 30,7% de part d'audience en 2007, la chaîne tombe à 27,2% en 2008 et 22,7% en 2012.

En parallèle, les bénéfices du groupe ont reculé, mais s'élevaient encore à 137 millions d'euros en 2013, contre 200 millions en 2006. TF1 et ses filiales (HD1, NT1 et TMC) captent encore aujourd'hui plus de 40% du marché publicitaire de la télévision.

Depuis la crise économique de 2008 et la baisse du marché publicitaire qui a suivi, TF1 a mis en place un plan drastique d'économies, touchant aussi bien les programmes que son fonctionnement.

TF1 a notamment renoncé à la diffusion -trop coûteuse- de plusieurs compétitions sportives, dont le championnat du monde de Formule 1 et la Ligue des champions de football.

L'an dernier, la direction avait envisagé de fermer LCI si le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) refusait de l'autoriser à passer sa chaîne d'infos sur la TNT gratuite, estimant que le modèle payant ne pouvait être rentable.

Depuis, la chaîne est en sursis.

Pour renforcer ses finances, TF1 a vendu l'an passé ses 51% dans Eurosport à l'américain Discovery. Elle disposait fin juin de 425 millions d'euros de trésorerie, disponibles pour des acquisitions.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de desir soir
7/février/2015 - 17h03

Il n'y a qu'une personne à remercier pour cette soirée rétrospective : l'archiviste...