28/01/2015 16:19

Le bureau du Sénat s'oppose à une fusion des chaînes Public Sénat et LCP

Le bureau du Sénat s'est prononcé mercredi à l'unanimité contre une fusion entre les deux chaînes parlementaires, Public Sénat et LCP, qu'avait proposée le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone (PS).
"Ce matin, il a été approuvé par un vote unanime le rapport d'Isabelle Debré (sénatrice UMP, ndlr) et de sa délégation qui concluait que le projet de fusion devait être en l'état écarté faute de projet d'entreprise, faute de projet social, faute de projet éditorial aussi", a annoncé le président du Sénat Gérard Larcher (UMP) devant l'Association de la presse parlementaire.
M. Larcher a estimé que les économies escomptées seraient relativement modestes et n'interviendraient qu'à moyen terme et qu'une fusion impliquerait un plan social. Il a aussi rappelé que le rapprochement des deux chaînes parlementaires relevait du domaine de la loi.
Le bureau avait confié en décembre une mission à la délégation chargée de la communication et de La Chaîne parlementaire, présidée par Mme Debré, pour "analyser les possibilités de rapprochement et de mutualisation des moyens" entre les deux chaînes.
Le bureau a approuvé la proposition de la délégation de mutualiser certaines fonctions, notamment la fusion des sites internet des deux chaînes, la mise en place d'un portail commun pour les vidéos à la demande (VOD) et la création d'une structure commune d'archivage, a ajouté l'élu des Yvelines.
La délégation a en outre considéré que les deux chaînes pourraient rendre leur organisation plus performante avec la mise en place d'une structure de gouvernance plus souple et une plus grande cohérence entre les grilles de programmes, a-t-il dit.
"Là on se fixe des objectifs clairs sur une éventuelle mutualisation", a-t-il estimé. "J'entamerai avec le président de l'Assemblée nationale des éléments de dialogue pour tout, mutualisation et lancement de projet d'entreprise", a-t-il ajouté.
Le bureau a aussi lancé la procédure de désignation du futur président de Public Sénat. Le mandat de l'actuel PDG, Gilles Leclerc, vient à échéance le 31 mai 2015.
L'Assemblée et le Sénat ont créé en 1999 La Chaîne parlementaire, qui regroupe deux sociétés de programmes, LCP-Assemblée nationale et Public Sénat, qui se partagent le temps d'antenne sur un même canal désormais accessible via la télévision numérique terrestre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Le Pérugin
28/janvier/2015 - 21h26
Donquichoque a écrit :

 

Sarkozy 2,2 millions par an et il n'a que 60 ans !!!!

Merci Lolo, le décret de fabius de 1985..., il ne devait pas etre dans la confidence concernant François à l'é^poque

Portrait de Tarmac
28/janvier/2015 - 18h31
coiffeur a écrit :

la solution la plus simple on supprime le sénat qui ne sert à rien en plus de nous coûter chers et par conséquence on pourra aussi supprimer la chaîne public sénat  

Oui on supprime le sénat, les nantis qui l'habitent et on vire les deux chaines aussi

Portrait de coiffeur
28/janvier/2015 - 18h19

la solution la plus simple on supprime le sénat qui ne sert à rien en plus de nous coûter chers et par conséquence on pourra aussi supprimer la chaîne public sénat  

Portrait de Goratrix
28/janvier/2015 - 17h38

Ok on la garde.Mais on diminue de 50% les indemnités de nos sénateurs pour la financer.

 

Sans déconner, ils ne manquent pas d'air (ni de sommeil d'ailleurs)

Portrait de bush
28/janvier/2015 - 16h50

Bartolone, le grand sectaire comme il l'a prouvé hier, devait déja imaginer ce que donnerait la fusion de La Chaine Parlementaire (LCP), et la chaine Public Senat (PS ) 

 

LCP+ PS = LCPS  La Chaine Du Parti Socialiste! smiley

Portrait de HD TV
28/janvier/2015 - 16h42

En tout cas elle n'est pas du tout dans mes Favoris...Elle survie grâce à nos impôts...