23/01/2015 12:09

Une invitée de "Des paroles et des actes" s'en prend à David Pujadas en direct - Regardez

Hier soir, France 2 diffusait l'émission "Des paroles et des actes", présentée par David Pujadas.

Le journaliste a notamment interrogé Najoua Arduini-ElAtfani, militante et présidente de l'association "Le Club XXIe siècle", qui est revenue sur une phrase du présentateur du 20h de la chaîne.

Dans une précédente édition du JT, le journaliste avait déclaré, en lançant un témoignage d'un Français musulman, qu'il s'agissait d'"un musulman marié à une Française".

La présidente de l'association "Le Club XXIe siècle" a profité de sa venue pour s'en prendre, en direct, à David Pujadas.

"Quand j'entends au journal de 20h, 'un musulman marié à une Française', c'est dramatique, monsieur Pujadas ! Ce n'est pas un musulman marié à une Française, c'est un Français musulman marié à une Française, qui n'est peut-être pas musulmane ou qui est peut-être catholique. Le poids des mots est très très important", a lancé Najoua Arduini-ElAtfani.

"Dont acte, c'était une Française catholique", a alors répondu le journaliste en ajoutant "Merci de l'attention précise aux mots. Vous avez raison, ils comptent beaucoup. Ce n'était pas très heureux".

Regardez

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pistouille
6/février/2015 - 14h39
bubun a écrit :

très bonne intervention, et elle a 1000 fois raison. En plus, tout cela est dit sur un ton non agressif, qui permet que ce message soit entendu. Donc, bravo !

On va dire ça comme ça

Portrait de pistouille
6/février/2015 - 14h39

Et si c'était une comédienne

Portrait de ritaldai
24/janvier/2015 - 20h21 - depuis l'application mobile
Sabre a écrit :

L'intégration est la résultante de deux volontés. On doit d'abord vouloir s'intégrer dans un pays pour prétendre à une intégration. Mais si on regarde sur les dernières années, force est de constater que cette volonté est inexistante concernant une certaine population. Les tenues façon mode Iranienne pour les femmes, les barbes longues avec les djellabas, les attaques des symboles de la France (drapeau, hymne, etc...), la volonté d'imposer des pratiques religieuses dans la laïcité Française (viande halal dans nos cantines), les provocations à l'égard des Français (Tshirts avec la France frappée du sceau de l'islam), les quartiers dans lesquels il ne fait pas bon avoir un aspect "trop Français" etc ...  

Devant tout cela il y a un constat effroyable mais réel. La population musulmane augmente de façon exponentielle en France, et au fur et a mesure de cette croissance on assiste à une monté encore plus exponentielle du radicalisme Islamiste. La preuve on l'a tous les jours dans nos rues avec le nombre croissant de tenues bizarres portées par de plus en plus de femmes et d'hommes. Pire, ces vêtement sont de plus en plus portés par la nouvelle génération. Et pourtant il y a des pays qui acceptent voir imposent ce genre d'accoutrements et de perception de la religion, mais ces pays ne sont pas, et surtout ne doivent jamais être, en Europe. Si je vais en Iran, avec mon épouse habillée façon Européenne, en nous tenant par la main, croyez vous que je montrerai une volonté d'intégration ? Croyez vous que l'on nous laissera arpenter les rues de ce pays ? 

On ne peut parler d'intégration qu'à partir du moment où il y a volonté de s'intégrer, de se fondre dans le paysage d'un pays. On se moque de la religion (du moment qu'elle ne prônent ni haine, ni violence, ni volonté de s'imposer ... ce qui n'est pas le cas pour tout le monde si on en juge à la vue de récents et tragiques événements). Donc une fois de plus, en victimisant les musulmans, on entretien la vision des Islamistes, qui se servent d'abord de cet argument pour justifier leurs actes. Par contre en regardant la vérité en face, et en reconnaissant que certains musulmans ont un sérieux problème, et que ceux qu'on appelait hier majorité modérée fond comme neige au soleil au profit de la minorité radicale, on fera avancer les choses et l'intégration. Et encore plus si les musulmans dits modérés, condamnent ouvertement et fermement ces pratiques et qu'aux interdictions d'expressions radicales type voile ou autres, il ne disent pas "oui ... mais" . Qu'ils reconnaissent simplement que s'intégrer dans un pays ne signifie pas s'imposer dans un pays. S'intégrer en France c'est accepter la laïcité, accepter d'être dans un pays qui a d'abord eu une culture chrétienne (sans renoncer à sa religion que l'on exercera librement dans le cadre privé), faire profiter de sa différence mais ne pas revendiquer la différence. 

 

Je prends note et considération de tes propos sabre. Tu as raison. Aujourd'hui il faut je pense trouver des solutions pour tout le monde. Cest la force dont chacun doit faire preuve pour éviter la cohue et le remue ménage que souhaite les islamistes radicaux.
Je vais peut être paraître bête mais les frères Kouachi et Coulibaly me font plus pitié qu'autre chose. Ils sont victimes de la bêtise d'autre.
Lorsque un chien a mal etait éduqué et devient agressif et dangereux, on se retourne sur le maître. Je pense que ces 3 types c'est la même chose. Coulibaly ou les autres auraient grandis dans une famille et auraient fais des études, leur parcours auraient sûrement été différents. Moi c'est Ca qui me choque énormément. Une destinée gâchée et devenir des armes. C'est juste fou.

Portrait de ritaldai
24/janvier/2015 - 15h20 - depuis l'application mobile
Choumicha69 a écrit :

Tout a fait d'accord ritaldai!! Mais tu sais, entre les italiens/portugais/espagnols... et les maghrébins/ africains/ pakistanais par exemple, l'intégration n'est pas aussi facile en France, car ces 2 groupes sont issus de différentes cultures; il y a un sociologue qui expliquait ça, pour l'intégration des sud américains aux Etats-Unis. L'intégration s'est faite longuement, mais elle s'est faite, car les sud américains, comme les nords américains, sont issus de la culture judeo chrétienne, donc la " base " était la même. Mais pour les populations issues de pays musulmans, l'intégration fut laborieuse, voire inexistante, car le socle culturel est différent. Je trouve que c'est une bonne explication. Je ne suis toutefois pas en train de justifier le manque d'intégration, mais à mon sens, c'est un début d'explication...

Ah bien je suis content que tu le constates toi même car je pense pareil que toi. C'est vrai que les italiens, portugais, espagnols et polonais sont tous de ferveurs catholiques. Ils sont nettement plus pieux que les français de sous catholiques. Et l'intégration s'est parfaitement faite.
C'est vrai, tu abordes le sujet des États Unis, où il y a aussi eu une forte immigration italienne ( de Niro, al Pacino, Madonna, lady Gaga, Stallone, Scorsese etc. ) et il n'y a jamais eu de soucis d'immigration. Je pense que le fait detre de souche Chrétienne à fortement favorisé les choses. J'en discutais justement avec un ami dont les parents sont francais d'origine Marocaine et il me disait la même chose.
Quelle solution apporter, je pense que cela passe par de la culture et de l'information. J'ai des amis turcs aussi, et les enfants font encore les papiers et les démarches administratives pour eux. Je ferais pareil pour mes parents. Mais il est vrai que d'un regard extérieur cela peut paraître comme une intégration à demie mesure.
On est tous les mêmes et on vient tous du même endroit. Alors aidons nous. Chassons cet ego et cette fierté mal placée.

Portrait de ritaldai
24/janvier/2015 - 11h49 - depuis l'application mobile
Choumicha69 a écrit :

@ sempiternellesbalivernes : je suis française, d'origine marocaine, née en France, issues de 2 générations ( parents nés en France, pas les grands parents ), je suis entrepreneur depuis 2009, je suis musulmane modérée, je ne porte pas le voile, j'aime les jeans et les bikinis en été, je sort faire la bringue de temps en temps, beaucoup de mes amis sont français, comme moi, mais d'origine françaises, de part leurs aïeux. Et voyez-vous, cher ami, c'est avec cette dernière phrase, quand je parle de les Amis, que je me sens " intégrée ", mais sans l'être réellement, car il y a ce " mais " dans le raisonnement, ce même " mais " qu'emploient ces mêmes amis lorsqu'ils parlent de moi :" elle est française d'origine marocaine "... C'est comme si c'était naturel, voir automatique, cette précision pathétique, d'un côté comme de l'autre!! Mais c'est un sentiment latent, qui est bien là, ce sentiment d'être intégré, mais... Et mes amis français, pour parler de nos autres amis, s'il y en a un qui ne voit pas de qui on parle, va être décru par " l'arabe", ou le " thaï ", mais pas par son modèle de voiture par ex, bref, tout ça pour vous dire sur j'approuve a 100000000% votre commentaire, vous avez, malheureusement, vu très juste. Comme Feu Hassan 2, il est vrai, qui disait, en 93 je crois, que les marocains ( comme les enfants d'immigrés en général ), ne seront JAMAIS intégrés, car, en gros, ils sont ce qu'ils sont, marocains avant tout. Ils vont ou iront à la prière le vendredi,et feront le ramadan,comme un juif fait le shabat. Ils ne seront donc jamais assimilés comme français, mais seulement français d'origine. Et d'ailleurs, pour la petite histoire, Hassan 2 avait émis le souhait que jamais les marocains ne s'intègrent en France, car ils sont marocains, leur patrie est le Maroc... Enfin, merci de m'avoir lue, et merci a vous sempiternellesbalivernes, pour avoir fait le commentaire le plus juste que j'ai lu. Merci

Les intégrations il est vrai ont du mal à fonctionner en France. Avec le nombre de colonies que nous possédons et les différentes communautés en France, c'est un sacré travail à entreprendre. Chaque personne d'origine étrangère devrait se forcer à entreprendre la culture française. Je sais que c'est difficile. Je connais le cas puisque je suis issu de la plus grosse immigration centenaire, l'immigration italienne. Les ritals comme on dit.
Et au début les italiens étaient mis de côtés. Forcément ils avaient étaient des traîtres entre guillemet puisque responsable de la coalition avec les allemands durant la guerre. Donc très mals vu.
Mais aujourd'hui les italiens sont totalement dissous si je peux dire dans la France telle qu'elle est. D'autre communauté aussi. Les polonais, les espagnols et les portugais par exemple.
Donc je pense qu'il faut mettre tout les moyens en place pour que des gens qui sont en France depuis 40 ans et qui ne savent pas écrire le francais ni même bien le parler, finissent par être à l'aise avec la langue et la culture. Je pense que le soucis vient plutôt de la.
Il est vrai que chez les francais musulmans on parle souvent l'arabe a la maison et que la culture est axée sur la culture du pays d'origine des parents. Et alors ? C'est justement la plus belle des richesses ! Et c'est ce qu'il faut mettre en avant. Avoir une double culture c'est juste le plus bel héritage qun Parent peut laisser à son enfant ! Profitons en ! Servons nous en ! Et apprécions la surtout !

Portrait de Nar6
24/janvier/2015 - 09h10
hotstuff a écrit :
Je travaille dans des écoles 'diversité' et les maghrébins appellent les français blancs, non musulmans des "français" . Aucun enfant, pourtant français, d'origine arabe ou africaine ne se définit comme "français" et cela dés le CP, bref ça serait bien que cette dame aille donner des leçons dans les "quartiers".

Oui peut être, mais c'est a force de les renvoyés à leurs origines, dans leurs banlieues qu'ils ne se sentent pas Français!  

Portrait de Macgyver41
23/janvier/2015 - 23h31 - depuis l'application mobile

Oui cela m'a étouffé qu'on ose enterré "les monstres" des attentats "dignement"(sic!) en France.Non mais quelle honte !

Portrait de Moune13
23/janvier/2015 - 18h52 - depuis l'application mobile
hotstuff a écrit :
Je travaille dans des écoles 'diversité' et les maghrébins appellent les français blancs, non musulmans des "français" . Aucun enfant, pourtant français, d'origine arabe ou africaine ne se définit comme "français" et cela dés le CP, bref ça serait bien que cette dame aille donner des leçons dans les "quartiers".

C est tout a fait ça

Portrait de Leo_Cristal
23/janvier/2015 - 14h16 - depuis l'application mobile

Il y a une erreur dans votre article... Il n'a pas dit dans le JT un Français musulman marié à une française mais....

"Nous allons à présent parler de l'histoire d'un MUSULMAN marié à une Française..."

Ce qui est encore pire... Car la il ne s'excuse pas du tout, c'est l'omission de préciser un Français (accessoirement musulman) qui est grave, et on dirait qu'il remet une couche en répondant "oui c'était une Française catholique... Certes Mr Pujadas mais cetait surtout ce musulman c'était surtout un FRANÇAIS

Portrait de tranber
23/janvier/2015 - 14h04
hotstuff a écrit :
Je travaille dans des écoles 'diversité' et les maghrébins appellent les français blancs, non musulmans des "français" . Aucun enfant, pourtant français, d'origine arabe ou africaine ne se définit comme "français" et cela dés le CP, bref ça serait bien que cette dame aille donner des leçons dans les "quartiers".

c'est ce qu'elle fait mais un journaliste se doit d'etre plus rigoureux qu'un ado de 14 ans il me semble

Portrait de elkhaly
23/janvier/2015 - 13h54 - depuis l'application mobile

Très très bonne cette nana... J'en suis sur qu'on va la retrouvé chroniqueuse quelque part !!!

Portrait de claud34
23/janvier/2015 - 12h48
Rex omnia a écrit :

En même temps il ne faut pas se voiler la face, un nombre certain de gens dans notre pays sont musulmans avant d'être Français

En même temps il ne faut pas se voiler la face, un nombre certain de gens dans notre pays sont musulmans avant d'être Français

Oui  mais il ne faut pas le dire......

Portrait de tranber
23/janvier/2015 - 12h26

Bravo à elle ...

Portrait de news29
23/janvier/2015 - 12h21

Oui, ne pas confondre RELIGION et NATIONALITE...

Portrait de Ketios
23/janvier/2015 - 12h14

TRES TRES bonne intervention de cette femme hier soir