22/01/2015 15:46

Affaire Bygmalion: Le bureau de Jean-François Copé à l'Assemblée Nationale perquisitionné

La police judiciaire a perquisitionné, ce jeudi matin, le bureau de l'UMP Jean-François Copé à l'Assemblée Nationale dans le cadre de l'affaire Bygmalion, annonce LCI.
Les juges enquêtent sur un système de fausses factures ayant permis d'imputer frauduleusement à l'UMP des dépenses de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy Une opération qui avait pour objectif de ne pas dépasser le plafond autorisé.

Ces factures étaient émises par Event and Cie, une filiale de Bygmalion chargée des meetings de Nicolas Sarkozy.

Sept personnes ont déjà été mises en examen.

L'enquête, ouverte pour abus de confiance, a depuis été étendue au délit de financement illégal de campagne.

Jean-François Copé a quitté la présidence de l'UMP depuis juin dernier. Un poste occupé, depuis novembre, par Nicolas Sarkozy.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de étonnée
22/janvier/2015 - 17h19

c'est un second Juppé qui avait couvert Chirac sur les problèmes rencontrés alors qu'il était Maire de Paris

 

Copé couvre les problèmes de Sarko sur les dépenses de sa candidature à la présidence de la république

 

il fera comme Juppé et sera condamné à attendre quelques années pour revenir à la politique

 

 

Portrait de claud34
22/janvier/2015 - 17h12

Il y en a un qui doit être consterné.