05/01/2015 09:58

Légion d'honneur: François Hollande prend acte du "choix" de Thomas Piketty

Le président de la République François Hollande a pris acte lundi sur France Inter du refus de l'économiste Thomas Piketty de 
recevoir la Légion d'honneur, estimant que c'était "son choix".
"Il ne l'a pas voulue, c'est son choix", a dit le chef de l'Etat, en qualifiant M. Piketty, auteur du succès d'édition "Le Capital au XXIème siècle", d' "économiste reconnu".
"Mais moi je pense à la fierté de ceux qui reçoivent cette distinction et qui vont la garder", a-t-il ajouté, évoquant en particulier une infirmière française de Médecins sans frontières contaminée par Ebola et désormais guérie.
Cette infirmière figure avec Thomas Piketty et d'autres, comme le prix Nobel de littérature Patrick Modiano et le prix Nobel d'économie Jean Tirole, dans la promotion du 1er janvier de la Légion d'honneur.
M. Piketty, nommé chevalier de la plus haute distinction française, a fait savoir qu'il refusait: "Je ne pense pas que ce soit le rôle d'un gouvernement de décider qui est honorable", a-t-il déclaré, estimant que ce dernier ferait "bien de se consacrer à la relance de la croissance en France et en Europe". 
Son refus a été critiqué par des membres de l'exécutif.  Cette passe d'armes a illustré une nouvelle fois la rupture entre l'économiste, considéré comme une référence internationale pour ses travaux sur les inégalités, et le gouvernement. 
M. Piketty avait appelé à voter pour François Hollande mais a depuis pris ses distances avec le président. Ce dernier avait repris dans son programme de campagne un projet de réforme fiscale largement inspiré par l'économiste, mais enterré depuis.
"Le Capital au XXIème siècle", qui entend démontrer que la croissance ne s'accompagne pas spontanément d'une meilleure répartition des richesses, et prône un impôt mondial sur la fortune pour corriger les inégalités, s'est vendu à 1,5 million d'exemplaires, faisant forte impression en particulier aux Etats-Unis.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de étonnée
5/janvier/2015 - 14h01

M.Piketty a raison de refuser cette distinction , distinction qui ne veut plus rien dire, pensez vous que mimi maty  mérite cette décoration, quel en est le motif ?

"service rendu à la France" et quel service rend elle à la France si ce n'est que gagner du pognon ce que je ne lui reproche pas c'est son métier et il est bien rémunéré mais de là à dire "service rendu à la France" on se moque vraiment du monde, il faut arrêter de GASPILLER L ARGENT DES CONTRIBUABLES toutes ces décorations et les festivités engendrées coutent  cher à la France et en ces temps difficiles il faut arrêter la GABEGIE