28/12/2014 10:42

A cause de la neige, 15.000 personnes ont passé la nuit en hébergement d’urgence en Savoie

Près de 15.000 personnes ont passé la nuit la nuit de samedi à dimanche dans des centres d’hébergement d’urgence en Savoie en raison d’importantes chutes de neige qui ont paralysé le réseau routier, la circulation restant par ailleurs difficile dans les 12 départements de l’est placés en «vigilance orange» neige et verglas.

«Nous n’avons pas d’estimation du nombre de personnes qui ont passé la nuit dans leur voiture», a également indiqué à l’AFP un porte-parole de la préfecture de Savoie, où samedi soir 15.000 véhicules étaient bloquées en raison des mauvaises conditions météorologiques. «Aucune situation de détresse ne nous a été signalée», a-t-il ajouté, évoquant des «situations sensibles à cause de l’énervement mais pas d’échauffourées».

«On vient de faire 130 km en 10 heures», a déclaré à l’AFP Kévin Clavel, un automobiliste coincé sur une route savoyarde, vers 01h00 du matin. «Le numéro vert ne répond pas, c’est complètement saturé, on n’a pas d’info sur les centres d’hébergement. On vient d’entendre à la radio qu’on allait devoir faire demi-tour au péage, c’est vraiment n’importe quoi.»

Selon la préfecture, l’essentiel des voyageurs a toutefois été pris en charge dans les centres d’accueil d’urgence dont le taux d’occupation a frôlé les 100%.

«Il y a eu 83 centres d’hébergement ouverts», a précisé dimanche sur Europe 1 le ministre des Transports, Alain Vidalies.

Dimanche matin à Albertville, dans l’un de ces centres où l’ambiance était bon enfant, les premiers vacanciers ont repris la route des stations dès 05H00.

Les yeux gonflés par la fatigue, une famille parisienne a raconté à l’AFP avoir mis 18 heures pour relier la capitale à Albertville dont 07H00 pour parcourir les 50 km séparant Chambéry à l’ex-ville hôte des jeux Olympiques d’hiver 1992.

«Enfin les vacances», s’est réjoui cette famille avant de reprendre la route.

En début de matinée dimanche, Bison Futé signalait toutefois toujours des perturbations et ralentissements, notamment dans les Alpes.

«Les conditions de circulation sont déjà très difficiles sur les secteurs Maurienne et Tarentaise», a indiqué la préfecture de Savoie qui conseille de différer son départ dans la journée.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nabot1er
28/décembre/2014 - 20h54

A cause d'eux même! La neige était annoncée depuis au moins une semaine. Ils n'avaient qu'à anticiper.

Portrait de Charline 13
28/décembre/2014 - 17h34 - depuis l'application mobile
filou.02 a écrit :

t énerves pas charline ! On ne reproche pas aux gens de partir mais d'être imprudent et de ne pas prendre en compte les bulletins d alertes smiley bon séjour tout de même ..

Si si certains dans cet article et dans celui d'hier disent que c'est bien fait, qu'ils ont de l'argent mais savent pas mettre des chaînes, etc.... Mais par contre tout à fait d'accord que les gens sont imprudents et surtout ils manquent de réactivité et de civisme.

Portrait de Charline 13
28/décembre/2014 - 13h11 - depuis l'application mobile
♪Blacklist♪♪♪♪♫ a écrit :

Tout ça pour dormir chez la dame de haute Savoie.

Putain que le monde est égoïste! Vous n'êtes que des gens aigris et jaloux! Moi j'ai eu la chance d'arriver en station et de pouvoir skier ce matin. Oui les vacances à la neige coûtent cher, mais mon mari et moi travaillons dur pour pouvoir nous le payer! Nous ne vivons aux crochets de personne et payons des impôts! Donc oui nous allons au ski et nous emmerdons tous les jaloux, fainéants et autres gens qui critiquent! Heureusement que les savoyards sont solidaires et certains même logent des inconnus chez eux! Honte à ceux qui disent bien fait pour eux! Pensez qu'il y a des enfants dans cette galère....

Portrait de royrogers
28/décembre/2014 - 11h46

ils le savaient pourtant....