23/12/2014 09:54

Le journaliste et écrivain Jacques Chancel est mort aujourd'hui à l'âge de 86 ans à son domicile parisien

Le journaliste et écrivain Jacques Chancel est mort.

Le Point qui donne l'information sur son site internet précise:

"Jacques Chancel s'est éteint aujourd'hui à son domicile parisien du 16e arrondissement"

Ecrivain, journaliste, homme de radio et de télévision, Jacques Chancel est né en Bigorre, dans les Pyrénées.

Il a été en Indochine le plus jeune correspondant de guerre, il avait alors dix-sept ans.

De 1950 à 1958, il parcourt tout le Sud-Est asiatique et termine ses études entre Saigon et Pékin.

En 1968, après avoir dirigé L’Heure de Paris, Paris-Jour, il crée « Radioscopie » et présente, vingt années durant, 6 800 émissions sur France-Inter. Viennent ensuite d’autres programmes, dont « Figures de proue ».

Dans le même temps, en 1975, avec Marcel Jullian, il invente un nouveau style de télévision en imaginant Antenne 2.

Avec Hervé Bourges, il participe à la naissance du groupe France-Télévision.

A la tête de France 3, il lance une véritable politique des régions.

Sur les antennes du petit écran, il a inscrit durant trois décennies « Le Grand Echiquier », panorama de la musique, et « Ligne de mire ».

Après avoir dirigé la collection « Idée fixe » aux Editions Julliard, il a fondé, en 1993, la revue Les Ecrits de l’image.

Dans un communiqué de presse, France Télévisions rend hommage à Jacques Chancel, "grand homme de télévision et de radio."

Rémy Pflimlin, PDG de France Télévisions, la direction et l’ensemble des collaborateurs du groupe présentent leurs condoléances à sa famille et ses proches.

« Jacques Chancel incarnait un audiovisuel de service public populaire et de qualité. Il faisait partie du quotidien des Français avec entre autres le "Grand échiquier" sur Antenne 2 et "Radioscopie" sur France Inter. Nous perdons une figure mythique qui a marqué l’histoire de l’audiovisuel. » Rémy Pflimlin, PDG de France Télévisions

 
 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Verite
27/décembre/2014 - 12h11 - depuis l'application mobile
petit chose a écrit :

Dieu, quelle belle grande âme est la vôtre... Rassurez-vous: ce fut, mainte fois réglé Avant. "Outrage au mort"? Quelle sottise! On croirait du Hugo commenté par ledit défunt! Enfin... Et si je vous disais que l'aigreur n'était pas du côté que l'on pense? Que la fierté d'être ce qu'on est, ou plutôt d'avoir réussi à faire ce qu'on voulait faire, ni plus ni moins (à savoir le plaisir, l'amusement peinard), peut remplir de plus de félicité que celui qui court après tous les emplois et les honneurs en se désolant de n'être jamais considéré comme le grand écrivain qu'il aurait voulu être, le grand baroudeur qui n'a guère "baroudé"... Qui a interrogé sans cesse celle ou celui qui est plus dans la gloire que soi... La mort n'efface pas tout; et ce que j'ai écrit, nous sommes quelques centaines à l'avoir pensé.

Rancunier ???!...

Portrait de Verite
24/décembre/2014 - 07h01 - depuis l'application mobile
petit chose a écrit :

Ce qui est, je le concède, une grande qualité dans ces métiers. Juste, je souhaitais qu'on n'oublie pas les assistants dans ces éloges, ("Les morts sont tous de braves types...") d'autant qu'ils faisaient quasiment tout le travail en dehors de la présentation. De même, je n'ai pas à cacher que je trouve incongru le fait qu'un journaliste accepte une décoration du pouvoir en place. Or lui les avait toutes. Enfin, je l'ai assez côtoyé pour révéler qu'il n'était pas le plus sympathique des camarades, et qu'il ne se gênait pas pour briser quelques  pattes d'éventuels confrères! Désolé de ne pas faire partie du cortège des veuves pleurant le grand disparu. Et peu m'importe de ce qu'on en pense. Cela étant, il avait évidemment un grand talent d'interviewer, en dépit du mot cruel qui se colportait dans le métier: "Chancel: un sujet, un verbe, un compIiment".

Beau courage que l'outrage au mort.... Il vaut mieux régler ses comptes Avant quand la réponse est possible et non Après quand c'est trop tard... Mais quand on est "petit chose" peut etre difficile de grandir à l'ombre d'un grand ?...

Portrait de Gral54
23/décembre/2014 - 17h52 - depuis l'application mobile
france31400 a écrit :

d'accord comme tous il était entouré d'assistants ,mais c'était lui l'âme de ses émissions!!!!sans lui çà n'aurait pas été la même chose .tandis qu'aujourd'hui tous les minables qui sévissent sont interchangeables!!!!

La grande classe !!!!

Portrait de Reryriot
23/décembre/2014 - 11h51

Il a aussi co dirigé les programmes d'antenne 2 avec Armand Jamot (1975-fin 198smiley puis directeur des programmes de la 3 en 1990

Portrait de hourcade65
23/décembre/2014 - 11h17 - depuis l'application mobile
Caramella a écrit :

Respect pour ce journaliste

Portrait de bibendum
23/décembre/2014 - 11h07

Et Dieu dans tout ça?:smiley

Portrait de los macaronis
23/décembre/2014 - 10h54

LE GRAND ECHIQUIER EST  BIEN TRISTE  CE JOUR     MERCI MR CHANCEL POUR TOUTES CES ANNEES    OU A L4EPOQUE IL Y  AVAIT QUE 3 CHAINES

Portrait de Verite
23/décembre/2014 - 10h34 - depuis l'application mobile

Bravo pour tout, Monsieur. Grand respect.

Portrait de BRASSENS11
23/décembre/2014 - 10h20

allez voir sur le site de l'INA pour revoir des émissions formidables

Portrait de patou92
23/décembre/2014 - 10h03

RIP! oui agé mais quand même 1828 smiley..