12/12/2014 09:48

La première réaction de Marine Le Pen après le "outing" de Florian Philippot par Closer

Ce matin, pour la première fois, le magazine people "Closer" publie des photos de Florian Philippot.

Sur les clichés, on peut y voir le vice-président du Front national en compagnie d'un homme, se promenant ensemble à une fête foraine, à Vienne le 5 décembre dernier. 

Demain, dans "Médiapolis" sur Europe 1, Marine Le Pen réagira, pour la première fois, à cette Une faisant le "outing" de Florian Philippot.

"Je crois que c'est une atteinte très grave aux libertés individuelles. Ce type de comportement est insupportable. Je le dis quand ça touche Florian Philippot ou le Président de la République. La vie privée est sacrée !", a-t-elle déclaré.

Et d'ajouter : "Tout ça, c'est la faute des magistrats. Les magistrats, qui sont saisis de procédure pour violation de vie privée, condamnent à des sommes dérisoires les magazines. Que les choses soient claires, à partir du moment où ils vendent des milliers d'exemplaires en violant la vie privée des uns et des autres et qu'ils sont condamnés à quelques euros par la justice, alors ils continueront à le faire parce que c'est rentable".

Pour elle, "le seul moyen pour qu'ils arrêtent à violer la vie privée, c'est que les magistrats donnent des coups de serrage de vis dans ce domaine".

"Si ces journaux étaient condamnés, lorsqu'ils violent la vie privée, à verser des amendes qui correspondent à l'argent qu'ils ont engrangé grâce à cette atteinte à la vie privée, alors ils ne le feraient plus, c'est aussi simple que ça", a-t-elle précisé.

Marine Le Pen a indiqué que "chacun à le droit à avoir un espace privé. C'est un des fondements de notre Constitution".

"Il y a une sorte de complaisance à l'égard d'une presse qui viole systématiquement ce principe constitutionnel, et qui finit par considérer que c'est normal et que chacun doit l'accepter. Quand la justice dit que quelqu'un qui a une responsabilité publique doit voir sa vie étalée dans les journaux, alors cette justice se fourvoie et ne se positionne pas en défenseur des libertés individuelles que nous tenons tant".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mecbreizh
12/décembre/2014 - 17h47 - depuis l'application mobile

tres content de voir que le FN n est pas une fois de plus ce que les idiots disent... ceux qui sont prets a remettre le couvert avec des nuls du passé n ont plus qu a la fermer.

Portrait de Féniste
12/décembre/2014 - 16h29

Comme vous le voyez, nous aussi nous avons des gays chez nous, des Français issu de l'immigration, alors ? Qu'allez vous encore trouver pour nous diaboliser ?

Portrait de cueillette37
12/décembre/2014 - 10h42

quand on est un personnage public difficile de protéger sa vie privée

Portrait de david08
12/décembre/2014 - 10h00

Tiens, elle dénonce 11 mois après l'exploitation de la vie privée de Hollande après lui avoir craché au visage! smiley

Portrait de Krys11
12/décembre/2014 - 09h53

Malheureusement, ce n'est pas tout à fait vrai.A propos de Julie Gayet, Florian Philippot lui même avait tweeté un article qui parlait de l'affaire...l'arroseur arrosé ! Puis...je pense que quand elle va faire la Une d'un magazine volontairement, accompagné de son mari...ELLE met sa vie à la Une de la presse...donc elle joue un jeu dangereux également.