10/12/2014 09:20

Audiences: 1,1 million de téléspectateurs pour le documentaire "Homos, la haine", à 22h45, sur France 2

Hier soir, à 23h00, M6 misait sur "La France a un incroyable talent, ça continue". L'after de l'émission a séduit 1.316.000 téléspectateurs et 12,9 % de part de marché.

De son côté, à 22h45, France 2 pariait sur un documentaire dans le cadre de la case "Infrarouge". "Homos, la haine" a réuni 1.178.000 personnes et 9,1 % du public.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
15/décembre/2014 - 06h05

Un peu tard pour suivre ce doc

Portrait de laulau13
11/décembre/2014 - 17h20
Noaledge a écrit :

Le but de ce doc. n'était pas de dire qu'"assumer son homosexualité c'était se condamner à une vie remplie de tristesse" mais de montrer la "société" dans laquelle on vit et les risques auquels s'expose une personne qui "assume" et/ou annonce son homosexualité aujourd'hui. Etre homo ce n'est pas si simple, ce n'est pas un choix. C'est comme ca.

 

Je suis désolé mais aujourd'hui en France comme dans d'autre pays faire son coming out ce n'est pas forcement mieux que de se cacher et de mourir a petit feu surtout quand on voit que dans certains coin on peut se faire bastonner/assassiner gratuitement parce qu'on est ce qu'on est.

 

Biensur qu'il y'a beaucoup de gens pour qui ca se passe très bien. Pouruqoi parler des violences faites aux femmes? Toute les femmes ne se font pas battre! Pourquoi parler de racisme? On en est pas tous victimes! Pourquoi évoquer la crise sans arrêt. La crise beaucoup de gens ne la connaisse pas.

 

Quand aux commentaires visant a dire que tout se serait bien passé si il n'y avait pas les question de la GPA et PMA, excusez moi mais c'est de l'homophobie. Non? Vous ne trouvez pas? Moi si. Ces sujets là existent depuis toujours et soudain, tout comme l'adoption, ca devient de gros problèmes parce qu'on parle de mariage homo? Pourquoi si ce n'est pas par homophobie. De quoi les gens ont peur? La PMA jusqu'ici est encadré, elle n'est pas faite dans n'importe quelle condition,  LA GPA n'est pas autorisé pour le moment et l'adoption il faut avoir un agrément. Ou est le problème? Je n'en vois pas.

 

Heu... Noaledge. Il faudrait peut être lire avant de réagir. je ne parle ni de mariage, ni de gpa, ni de pma.  Je ne  nie pas , ni ne minimise les violences faites aux femmes ( d'ailleurs je n'en parle pas dans mon post), pas plus que je minimise la souffrance d'un coming out mal vécu provoqué par un entourage intolérant et ignorant. Bref je ne comprends rien à ta colère subite. Je dis juste qu'il ne faudrait pas que les parents d'ados homos s'affolent pour leur gosses, et croient que l'homosexualité est systématiquement synonyme de rejet et de souffrance. Les homos ont aussi des vies heureuses ... Maintenant ce doc est édifiant et pointe bien les dégâts occasionnés par une partie de la société ( manifs MPT, poids de la religion traditionaliste, préjugés et ignorance de tout poils etc.) qui pourrissent la vie des gens. 

That's all Noaledge

 

 

 

 

 

 

 

Portrait de laulau13
10/décembre/2014 - 17h33

J'ai aimé ce documentaire. Merci aux témoins pour leur sincérité et bravo pour avoir eu le courage de parler. Ce doc aurait mérité un 20H30. 

Un seul bémol, il ne faudrait pas laisser penser qu'assumer son homosexualité, c'est se condamner à une vie remplie de tristesse . ( la je partage l'avis de sempiternelle). Faire le choix de partager la vie de la personne que l'on aime, c'est faire le choix du bonheur. Et comme l'a si bien dit un témoin, c'est toujours mieux que de se cacher et  mourir à petit feu dans une vie hétéro normée que l'on a pas vraiment choisi. 

 

Portrait de JeanRi
10/décembre/2014 - 11h19

Pour moi c'était des témoignages, pas de la propagande, où il a cherché çà l'homophobe ? Je ne pensais pas que en France on en était à ce point devenu anti homos !

Portrait de lhommegenial
10/décembre/2014 - 09h44

Bravo pour cette réalisation ! Et merci à France 2 pour cette diffusion. Continuer à se battre contre ces personnages aux idées arrêtées qui détruisent des moments de vie et parfois une vie entière ; continuer de faire avancer les choses. Un infrarouge bouleversant.