17/11/2014 17:04

Un présentateur autralien a porté le même costume pendant un an pour dénoncer le sexisme!

Karl Stefanovic, un journaliste australien, a tenté une expérience surprenante pour dénoncer le sexisme. 

Pour se faire, il a pendant un an présenté chaque jour son émission sur Channel Nine en portant le même costume!

Le journaliste a décidé en novembre 2013 de tenter cette expérience pour montrer la différence de traitement entre présentateurs et présentatrices.

Pendant des mois entiers, il a juste alterner chemises et cravates. Seulement, personne ne l'a remarqué!

"Moi, je suis jugé sur la qualité de mes interviews, sur mon épouvantable sens de l'humour, en gros, sur la façon dont je fais mon travail alors que les femmes sont davantage jugées sur ce qu'elles portent et sur la façon dont elles sont coiffées", a-t-il déploré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rose Well
18/novembre/2014 - 11h18

"il a juste alternER chemises et cravates"Cauet avait bien raison de chanter "Tu sais pas quand tu mets é ou er"

Portrait de Rose Well
18/novembre/2014 - 11h12

C'est où l'Autralie ? smiley

Portrait de nonolereveur
17/novembre/2014 - 22h53
pierre78recree a écrit :

Une nouvelle  nationalité Autralien??? Ah,  JMM préfère   désactiver définitivement   les gens  qui dérangent  au lieu  d'écrire  sans fautes, c'est nettement plus  facile, voyons, RDV  avec un  autre pseudo et d'Ip 

c'est vrais que votre orthographe est totalement irréprochable...... ah oui! petits détail on dis "au lieu" mais pas "au lien" et "sans faute" prend un S au pluriel et "voyons avec un autre pseudo et d'ip" ne se dis pas on dis "voyons avec un autre pseudo et un autre IP" Enfin je écris ça, je écris rien .......smiley sic!   

en fait ce que je veux vous faire comprendre c'est que tous le monde peut se tromper, soyons un peu compréhensifs et pas toujours dans la critique permanente. 

Portrait de Saya74
17/novembre/2014 - 18h43 - depuis l'application mobile

Très bonne idée!!! Et oui la preuve qu'encore aujourd'hui les femmes sont davantage jugées sur leur apparence physique.