16/10/2014 11:09

Pour concurrencer Netflix, HBO sera accessible l'année prochaine uniquement par Internet aux Etats-Unis

HBO, la chaîne de séries télévisées phares du groupe Time Warner, sera accessible dès l'année prochaine uniquement par internet aux Etats-Unis, pour concurrencer Netflix et augmenter ses profits.
Le PDG Jeffrey Bewkes a notamment mis en avant mercredi les opportunités représentées par "la demande en forte croissance pour des contenus vidéo de haute qualité".
L'un des fleurons de Time Warner en la matière est sa chaîne câblée à péage HBO, célèbre pour ses séries cultes et très profitables comme "Les Sopranos", "Sex and the City" et plus récemment "Game of Thrones".
"En 2015, nous allons lancer un service HBO indépendant par internet aux Etats-Unis", a annoncé aux analystes le patron de la chaîne, Richard Plepler, disant vouloir "utiliser tous les moyens à notre disposition" pour séduire de nouveaux clients.
HBO a déjà un service permettant de regarder ses séries à la demande sur internet, HBO Go, mais il n'est pour l'instant accessible que pour les abonnés à son service de télévision traditionnel, en passant par un câblo-opérateur. 
Le nouveau produit, qui entrera en concurrence avec les services de vidéo en ligne en streaming de Netflix ou Amazon, vise les "10 millions de foyers aux Etats-Unis qui n'ont qu'un accès internet à haut-débit" et pas la télévision par câble, un nombre qui est "appelé à augmenter", a expliqué M. Pleper. "Ces consommateurs n'ont pas accès à HBO. C'est une opportunité importante et croissante qui ne devrait plus être laissée inexploitée".
M. Plepler n'a pas donné davantage de précisions dans l'immédiat "pour des raisons concurrentielles".
James McQuivey, un analyste du cabinet Forrester, a évoqué une évolution "inévitable depuis le moment où les gens ont commencé à regardé des émissions en streaming sur internet".
"HBO a certains des contenus les plus prisés sur l'écran de télévision, et attire beaucoup les populations jeunes, aisées et éduquées qui sont les plus susceptibles d'abandonner leur abonnement à la télévision câblée dans les prochaines cinq à dix années", ajoute l'analyste, estimant que la chaîne pourrait ouvrir la voie à d'autres groupes de médias.
Time Warner a recentré son activité ces dernières années vers les contenus audiovisuels (diffusés sur ses chaînes de télévision à commencer par HBO ou produit par ses studios de cinéma Warner Bros.) en se séparant tour à tour du groupe internet AOL, du câblo-opérateur Time Warner Cable et plus récemment des magazines de Time Inc. 
Les responsables de Netflix, Reed Hastings et David Wells, ont affirmé dans une lettre aux actionnaires qu'ils n'étaient pas surpris de l'initiative de HBO.
"Nous disons depuis 2011 que HBO sera notre principal concurrent à long terme, surtout pour le contenu", indiquent-ils dans cette lettre.
"La concurrence nous conduira tous les deux à faire mieux. Il était inévitable et cohérent qu'ils (HBO) finissent par offrir leurs programmes comme offre indépendante. Beaucoup de gens s'abonneront en même temps à Netflix et HBO et comme nous avons des programmes différents nous pensons que nous en profiterons tous deux dans le cadre du mouvement opéré par les consommateurs vers la télévision par internet", écrivent MM. Hastings et Reed.
La récente expansion en Europe de Netflix ne lui a pas permis de gagner autant d'utilisateurs qu'espéré au troisième trimestre et va lourdement peser sur ses bénéfices du quatrième trimestre, ce qui s'est ressenti durement mercredi sur son action à Wall Street.

Ailleurs sur le web

Vos réactions