18/09/2014 15:52

Suppressions de postes: Les salariés de Libération menacent de faire grève!

Les salariés de Libération, réunis jeudi en assemblée générale, ont voté pour la publication d'un texte dans le quotidien afin d'exprimer leur "indignation" à l'égard du plan de 93 suppressions d'emplois annoncé lundi, et ont menacé de faire grève dès vendredi si la direction refusait la parution de leur texte.

Ce texte fera aussi part de leur abattement, de leurs doutes sur la viabilité du projet économique de la direction et de leur refus de la remise à plat de tous les contrats de travail des salariés, ont indiqué des élus du comité d'entreprise (CE) à l'issue de cette assemblée générale de deux heures. Si le texte paraît, l'option d'une grève ne serait plus envisagée pour l'instant. "Les gens étaient un peu KO. Maintenant, on a la tête un peu plus froide et on veut répondre", a expliqué l'un des élus.

"C'est la grosse colère qui monte après la phase de sidération de lundi", a renchéri un journaliste au sortir de l'assemblée générale. La direction de Libération, quotidien déficitaire, a annoncé lundi son intention de supprimer 93 postes sur 250 (environ un tiers des effectifs), dont une cinquantaine dans la rédaction qui passera de 180 à 130 journalistes, la coupe la plus massive dans l'histoire du journal. Elle veut aussi remettre à plat les contrats de travail, et compte licencier ceux qui refuseraient les nouvelles conditions.

Une clause de non-dénigrement de l'entreprise est notamment prévue.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions