09/09/2014 11:05

Martine Aubry appelle Manuel Valls à ne "pas se crisper" et calme le jeu

Le maire de Lille, Martine Aubry, a appelé lundi Manuel Valls à ne "pas se crisper", et tenté de calmer le jeu, après un échange à distance entre l'ancienne première secrétaire du PS et le Premier ministre, au sujet de la politique économique du gouvernement.

"Je dis à Manuel, très simplement: faut pas se crisper. Pourquoi d'ailleurs se crisper, il faut simplement discuter", a déclaré Mme Aubry, estimant que ses propos avaient peut-être été "mal compris".

L'entourage de Manuel Valls, en déplacement en Tunisie, a fait savoir que ce dernier ne souhaitait pas polémiquer avec la maire de Lille, et qu'il n'était "pas crispé mais très déterminé". Le Premier ministre, "extrêmement ouvert au débat", selon cette même source, "trouve la situation suffisament lourde et grave"et préfère "faire confiance à l'intelligence collective".

Mme Aubry avait déclaré dimanche qu'elle allait faire des propositions pour infléchir la politique économique "dans les semaines qui viennent", afin que "la croissance revienne", indiquant qu'il fallait réduire les déficits, mais "sans casser la croissance", ce qu'elle a rappelé et assumé lundi.

"Il faut faire des réformes mais nous ne faisons pas d'austérité", lui avait rétorqué dans la foulée M. Valls, en marge d'un déplacement à Bologne (centre-nord de l'Italie), avec son homologue italien Matteo Renzi.

"Quand la situation n'est pas bonne (...), le rôle des politiques, c'est d'essayer de trouver des solutions", a fait valoir Mme Aubry lundi, répétant que son "seul objectif, c'est que le président de la République et le gouvernement réussissent, mon seul objectif, c'est pas de gêner, c'est d'être utile".

"Comme nous sommes dans un parti démocratique, sur tout ce dont il s'agit là, et pour les réponses à apporter, je le ferai dans le cadre de mon parti", a-t-elle assuré, avant de louer l'organisation des états généraux du PS, à l'initiative de son premier secrétaire, Jean-Christophe Cambadélis.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Groschatin
10/septembre/2014 - 11h04 - depuis l'application mobile

C le roquefort ki dit au camembert : tu pues !

Portrait de Jerome Nou
9/septembre/2014 - 11h35

On l'entend de plus en plus tiens ! 

Portrait de POKEMON69
9/septembre/2014 - 11h33

C'est dejà bien assez la merde comme celà. Qu'elle s'occupe de Lille et de sa braderie mais qu'elle foute la paix au gouvernement qui n'a pas besoin d'entendre celle qui a été battu au primaire.