23/06/2014 11:19

Le marché du documentaire, toujours plus international, à La Rochelle

Quelque 2.000 professionnels de 60 pays convergent vers La Rochelle lundi pour "Sunny side of the Doc", le marché international du documentaire dans sa 25ème édition, marquée par des contrats et partenariats, toujours plus internationaux, vers l'Asie surtout.

Cette 25ème édition, explique l'organisation, s'ouvre dans un paysages de diffuseurs et d'écrans multipliés, de production globalisée, et d'un chiffre d'affaires en hausse pour le marché du documentaire grâce à l'augmentation des clients et des ventes, et ce en dépit des prix à la baisse.

"Il y a 25 ans, il n'y avait pas de marché international du documentaire, chacun bricolait dans son coin. Tout se faisait à l'intérieur des chaînes publiques et le documentaires était le parent pauvre", a expliqué à la presse, Yves Jeanneau fondateur et commissaire général du Sunny Side, qui se déroule du 23 au 26 juin.

Le Sunny side, qui intéressait alors surtout l'Europe et l'Amérique du Nord, attire aujourd'hui des professionnels du monde entier, Asie, Amérique latine, et de plus en plus l'Afrique. La 25ème édition aura ainsi une importante délégation d'Afrique du Sud, des Marocains, 55 opérateurs chinois, 20 coréens, des Japonais, Vietnamiens.

Car "l'Asie est le continent où le documentaire se développe le plus", a expliqué Yves Jeanneau en présentant l'édition 2014. "Le documentaire répond aux besoins de 500 millions de Chinois de classe moyenne qui ont soif de connaissances. La production de documentaires est d'ailleurs soutenue par le gouvernement chinois".

Quinze coproductions internationales sont par exemple en cours entre France et Chine, contre quatre il y a trois ans.

Le volume d'affaires traitées à La Rochelle, même si elles se concrétisent souvent ailleurs, est de l'ordre de "plusieurs dizaines de millions d'euros", selon l'organisation du Sunny Side, qui compte National Geographic, une chaîne russe, une vietnamienne, parmi ses nouveaux partenaires.

Côté diffusion, participants et grand public rochelais pourront découvrir 17 documentaires d'origines diverses, aidés par Sunny side ou Asian Side, son pendant asiatique, dont la 5ème édition s'est tenue a en mars à Chengdu (sud-ouest de la Chine).

Cote production française, il verra notamment la présentation en avant-première de "Liberté, égalité, improvisez", d'Allan Rothschild et Edouard Bergeon, documentaire sur le rôle de l'improvisation théâtrale dans l'éducation en zones urbaines sensibles, avec Jamel Debbouze, lui-même issu de la scène de l'improvisation.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions