02/05/2014 18:56

Valérie Trierweiler a-t-elle voulu faire passer un message à François Hollande dans sa dernière chronique dans Paris Match?

Chaque semaine, Valérie Trierweiler propose une chronique littéraire dans "Paris Match". Dans l'hebdomadaire paru hier, la journaliste a consacré sa chronique au dernier ouvrage de Mona Ozouf.

"Dans son nouveau roman Mona Ozouf réhabilite Jules Ferry, l'homme politique le plus détesté de la France du XIXe siècle. Toute ressemblance avec l'époque actuelle est purement fortuite", peut-on ainsi lire en introduction du papier de l'ex-Première dame. 

Très vite, sur les réseaux sociaux, les internautes se sont interrogés pour savoir si Valérie Trierweiler a voulu passer un message à François Hollande.

Joint par Le Scan du Figaro, la journaliste a démenti son implication personnelle. "Je ne fais ni les titres, ni les chapô, inutile d’y voir un double-sens", a-t-elle précisé. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
12/mai/2014 - 01h01
Cyrius a écrit :

Un vrai boulet cette femme

Comme la julie

Portrait de Koro
12/mai/2014 - 01h00
Cyrius a écrit :

C'est bien parti pour durer

Hélas

Portrait de Koro
12/mai/2014 - 00h04

Qu'elle lui dit en face au lieu de nous casser les c....

Portrait de GIGI
4/mai/2014 - 11h43
Rimlax a écrit :
C'est une fourbe! Rappelez vous le tweet anti Sego-bécassine... Bien sur qu'il y a une pique a Flamby

Si c'est vraiment un message pour Francois Hollande, alors ce n'est pas une pique mais un soutien car apres avoir été détesté, Jules Ferry est maintenant honoré pour ce qu'il a fait pour les francais, a savoir lécole publique, gratuite et obligatoire!

Portrait de maylis--85
3/mai/2014 - 20h02
MICK8 a écrit :

Les motivations de Jules Ferry sont vraiment très éloignées de celle que vous indiquez.

L'objectif n'était pas de diffuser un savoir universel, mais comme vous le dites involontairement de donner une "instruction publique" ou plutôt des "instructions publiques" en modelant chaque petit Français aux exigences de la société française...

Certes le calcul et le français avaient leur importance mais plus encore l'Histoire telle qu'elle était "revisitée" politiquement, la morale, l'instruction civique etc.

Il s'agissait d'apprendre aux enfants ce qu'ils devaient savoir pour être de bons républicains qui pensent bien "comme il faut" et non pas de leur apprendre à acquérir le savoir...

 

 

Parce qu'être républicain ne libére pas des préjugés ? Privilégier la raison sur la foi est selon vous opprimer les enfants . Lutter contre l'influence conservatrice du clergé de l'époque qui voulait renverser le régime n'est pas un combat à mener ?  Contrairement à vos certitudes, l'histoire n'a pas été manipulée , du moins Lavisse était moins partisan que ses homologues allemands ou surtout allemands. Jules Ferry était, ne vous en déplaise, trés attaché à ce que le savoir scolaire n'entame pas les convictions du milieu familial ( voir sa lettre aux instituteurs)

Portrait de raphaelsun
3/mai/2014 - 08h35

A mon avis elle n'a pas besoin de Paris Match pour converser avec Hollande. 

Portrait de retro007
3/mai/2014 - 08h30

Valoche va  nous polluer l'atmosphère encore longtemps ?

Portrait de Ehthomas
2/mai/2014 - 19h48 - depuis l'application mobile
Bluelagoon a écrit :

c'est pas Chapi-Chapo .... c'est chapeau, chapeaux au pluriel ... mon Dieu, c'est grave, là

Surtout le "chapô" qui encadre le texte. Quand on ne connaît pas on ouvre un dictionnaire et on évite de se rendre ridicule.

Portrait de NICKI-MENAJ
2/mai/2014 - 19h25

CHAPI CHAPI CHAPO CHAPI CHAPI CHAPO smiley elle en tiens une sacrée couche elle aussi son holande c'est moto moto moto!!!!!avec son casque dans les chapiteaux rue du cirque!!!