10/04/2014 13:53

Mort de Dominique Baudis: Voici les réactions des politiques

Voici des réactions dans la classe politique au décès jeudi de Dominique Baudis, Défenseur des droits, ancien journaliste de télévision et ancien maire centriste de Toulouse:

- Jean-François Copé, président de l'UMP: "J'ai appris avec une immense émotion et une très grande tristesse la disparition de Dominique Baudis, une personnalité remarquable pour laquelle j'avais beaucoup d'amitié et de respect. Dominique Baudis était un homme indépendant, un homme de sagesse qui dépassait les clivages politiques, un homme de passions et de mesure, dont la voix manquera à la vie publique française". "Journaliste engagé, maire très aimé de Toulouse pendant près de 20 ans, Européen convaincu, homme de dialogue entre les civilisations, profondément investi dans la protection des plus fragiles en tant que Défenseur des droits, il a consacré sa vie au service des autres avec un dévouement, une intégrité et un humanisme admirables" (communiqué).

- Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée: "Maire emblématique de Toulouse, homme de fidélité, passionné d'Europe, toute sa vie a été consacrée au service de son pays jusqu'à ses dernières fonctions de Défenseur des Droits, où il n'a eu de cesse de mettre l'humain au coeur de ses combats. Le Groupe UMP dans son ensemble tient à saluer la mémoire et le parcours d'un grand humaniste qui a profondément marqué de son empreinte la vie publique française" (communiqué). - Martine Aubry, ancienne première secrétaire du PS, maire de Lille, a fait part de sa "tristesse". "Au fil des ans, cet homme engagé a montré qu'il avait de multiples talents, exerçant tour à tour les fonctions de journaliste, d'homme politique, de président de l'Institut du Monde Arabe, de président du CSA ou encore de Défenseur des droits. Dans toutes ces fonctions, et notamment les dernières, il a montré son humanisme et son attachement aux valeurs de tolérance et de fraternité" (communiqué).

- Jean-Paul Huchon, président PS du conseil régional d'Ile-de-France, dit avoir appris "avec beaucoup d'émotion" le décès de celui qui fut "homme de médias, homme de culture, homme d'Etat". "Comme maire de Toulouse, comme député au Parlement européen, puis comme Défenseur des droits, il a veillé sans relâche à préserver les libertés publiques et les libertés privées, n'hésitant pas à prendre le contre-pied de sa famille politique, à chaque fois qu'il le jugeait nécessaire. Même si nous ne partagions pas les mêmes convictions, je partageais avec lui ce souci de l'autre et des libertés. C'est cet avocat de tous les Français que je veux garder en mémoire aujourd'hui, et qui manquera à la vie publique" (communiqué).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
19/avril/2014 - 00h20
Caramella a écrit :

Surtout qu'on en fasse pas trop

smiley

Portrait de Ridley
19/avril/2014 - 00h20
karyne75 a écrit :

Il nous manquera beaucoup

Ho que oui

Portrait de Ridley
19/avril/2014 - 00h20

Les politiques toujours la pour se faire remarquer

Portrait de retro007
10/avril/2014 - 15h17

Comme disait Brassens : Tous les morts sont de braves gens !