06/04/2014 18:36

Sidaction: 3,7 millions d'euros de promesses de dons récoltées dimanche à 18H00

Le Sidaction, opération de levée de fonds pour la recherche et la prévention contre le sida qui célèbre ses 20 ans, avait collecté 3,7 millions d'euros de promesses de dons dimanche à 18H00, un chiffre stable par rapport à 2013.

La collecte de fonds, qui a débuté vendredi en partenariat avec 21 médias, se poursuit jusqu'à dimanche soir minuit.

Mais les dons pourront se poursuivre en composant le même numéro de téléphone, le 110, jusqu'au 15 avril ou en se connectant, toute l'année, sur le site internet www.sidaction.org.

L'édition 2013 du Sidaction avait permis de réunir 5,1 millions d'euros, soit 900.000 euros de plus qu'en 2012.

Sidaction précise qu'elle redistribue les fonds collectés à 50% pour la recherche et à 50% pour les associations pour des actions de prévention et d'aide aux malades en France et à l'international.

Les chiffres observés à 18H00 sont "plus ou moins comme l'année dernière", a dit  Pierre Bergé, président de Sidaction. Les chiffres sont très éloignés des 45 millions d'euros collectés en 1994 pour la première édition.

"Contrairement à une idée un peu reçue et propagée, le sida est une maladie mortelle", dit M. Bergé.

"Selon les chiffres officiels, en 2012, 1,6 million de personnes sont mortes du sida dans le monde, c'est-à-dire 3 par minute." Vendredi soir, l'émission "Qui veut récolter des millions?" Spéciale Sidaction a permis de récolter 186.000 euros, grâce aux artistes qui ont joué en duo au profit du Sidaction, comme Valérie Lemercier et Pascale Arbillot ou encore Anne Roumanoff et Claudia Tagbo.

Le jeu s'est placé en tête des audiences avec 24% de part d'audience et 5,3 millions de téléspectateurs selon TF1.

Une étude publiée mardi par l'Institut national de veille sanitaire (InVS) montrait que le nombre de personnes découvrant leur contamination ne diminuait pas en France.

Il y a eu près de 6.400 "découvertes de séropositivité" en 2012, après 6.087 en 2011. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, a appelé vendredi "à rester mobilisé contre le VIH avec deux priorités: la prévention et le dépistage".

Elle a rappelé qu'elle a fait baisser le taux de TVA pour les préservatifs de 7% à 5,5% au 1er janvier et a autorisé les "autotests" de dépistage.

Ces tests permettant à une personne de savoir en quelques minutes si elle est porteuse du virus du sida (VIH) à partir d'une goutte de sang, seront disponibles en pharmacie "à la fin de l'année", a précisé vendredi le ministère.

"Ils seront également proposés, en complément des dépistages traditionnels, par des associations à destination des personnes les plus à risque", rappelle le ministère.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jjr78
7/avril/2014 - 09h51
Belette-de-Winchester a écrit :

C'est hallucinant de faire autant de dons pour une maladie pareille.

On devrait se poser la question.

Quelle est la population concernée?

Pourquoi ne pas se mobiliser plus sur les maladies infantiles ou cardiaques?

Alzheimer ou autres. 

Personnellement, les personnes aux comportements à risque et aux mœurs obscènes m'indiffèrent.

Jamais je ne donnerai un euro pour ces dépravés.

J'éspère qu'un jour une maladie plus douloureuse et plus grave vous emportera dans de réelles souffrances et qu'une dépravée comme vous crevera comme une moins que rien et sachez que vos propos sont plus qu'homophobe et que certaines personnes étant séropositives ne l'ont pas eu que par voie sexuelle ou drogue!!!

Portrait de piedsdansleplat
7/avril/2014 - 08h13

Il ya donc plus de 6 000 personnes vivant en France qui sont INCONSCIENTES et qui sûrement donnent des leçons. Pour les drogués : non seulement ils se détruisent par la consommation mais ils contractent le VIH ; double inconscience. Pour les gays c'est bien de vivre sa sexualité : mais on se protège avant d'aller sur les médias vanter la liberté. Quand aux autres amoureux la prévention ne suffit donc pas, pourtant les campagnes pour le préservatif ne datent pas d'avant hier.  Il y a un moment où il faut se poser des questions sur le comportement humain. 

Et Mr BERGE vous avez bien critiqué le Téléthon ; et bien moi je donne à l'AMF parce que ces maladies les personnes concernées s'en seraient bien passées, alors qu'on peut se passer de relations sexuelles à risques. Désolé !  

Portrait de célimène
6/avril/2014 - 23h28

bravo

Portrait de Miss Toulouse

Respect aux chercheurs et aux avancées médicales pour contrer cette maladie!!