05/04/2014 12:53

Rachat de SFR: Le numéro un de Force Ouvrière écrit à Manuel Valls

Le numéro un de FO, Jean-Claude Mailly, a dans une lettre au premier ministre Manuel Valls pris position pour le rachat de SFR par le groupe Bouygues et non par Numericable, tout en plaidant pour un cadre réglementaire dans ce secteur. "Derrière la question de la vente de l'opérateur SFR c'est une catastrophe industrielle qu'il faut éviter absolument, et au contraire renforcer une filière française qui peut encore repartir", écrit dans cette missive, datée de jeudi, le secrétaire général de Force ouvrière. "L'Etat doit tout faire pour revenir à trois opérateurs", affirme Jean-Claude Mailly.
Selon lui, "le projet de fusion Bouygues-SFR et de vente du réseau mobile Bouygues à Free permet des investissements" sans endettement qui "seront ciblés sur trois réseaux et non éparpillés sur quatre". Il permet "l'engagement d'un maintien de l'emploi pendant 36 mois, côté Bouygues comme côté SFR". Plus globalement, selon lui, "un diagnostic public de l'emploi, du financement, et des pratiques dans la filière doit être réalisé" pour "permettre de cadrer les opérateurs et de leur faire prendre des engagements sur les emplois, l'investissement et l'innovation".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Volques
5/avril/2014 - 18h39

M.Mailly ferait mieux de créer sa boîte ! un syndicat qui donne son avis sur des mariages d'entreprises privées alors que son travail est de défendre l'ouvrier ! c'est le monde à l'envers. La honte de ce syndicaliste .

Portrait de bib
5/avril/2014 - 14h07

et la lettre n'est faite que maintenant alors que Vivendi doit prendre sa décision ce week-end !

encore une tentative ehontée de parasitage de négociation privée, de manipulation de cours boursiers, le tout dirigée par Arnaud Montebourg, devenu Ministre de l'Economie. Un festival de mélange des genres !

Que l'AMF fasse enfin son travail et adresse des amendes à Bouygues, Montebourg et FO §

Portrait de Steed69
5/avril/2014 - 13h19

Il est telecommandé par Mr de Montebourg qui l'a en travers que Numericable ai remporté le marché.