04/04/2014 09:47

Le patron de Mozilla perd son poste à cause de son opposition au mariage homosexuel!

La fondation américaine Mozilla, qui développe le navigateur internet Firefox, a annoncé jeudi le départ de son patron à peine entré en fonctions, au coeur d'une polémique pour son soutien à une initiative contre le mariage homosexuel.

"Brendan Eich a choisi de démissionner de son poste de directeur général", a indiqué Mozilla sur son blog officiel. L'annonce de sa nomination remontait seulement au 24 mars.

Brendan Eich était l'un des co-fondateurs de Mozilla, où il avait occupé plusieurs fonctions avant de devenir patron.

Mais après sa récente promotion, il s'est retrouvé au centre d'une polémique du fait d'un don qu'il avait effectué pour soutenir une campagne contre le mariage homosexuel menée en 2008 en Californie.

Parmi ses détracteurs figurait en particulier le site de rencontre OkCupid, qui s'était mis à afficher le message suivant quand les internautes arrivaient sur sa page internet avec un navigateur Firefox: "Le nouveau patron de Mozilla, Brendan Eich, est un opposant à l'égalité des droits pour les couples homosexuels. Nous préfèrerions donc que nos clients n'utilisent pas les logiciels de Mozilla pour accéder à OkCupid".

"Mozilla se targue d'avoir une norme différente et, cette dernière semaine, nous n'avons pas été à la hauteur. Nous savons pourquoi les gens sont blessés et en colère, et ils ont raison: c'est parce que nous n'avons pas été fidèles à nous-mêmes", reconnaît jeudi sur le blog de Mozilla Mitchell Baker, la présidente exécutive du conseil d'administration de la fondation.

"Nous n'avons pas réagi assez vite (...) quand la controverse a démarré. Nous sommes désolés", ajoute-t-elle.

Mozilla indique que des discussions sont toujours en cours au sujet de sa future direction, promettant davantage d'informations à ce sujet "la semaine prochaine".

"Mozilla croit à l'égalité et à la liberté d'expression", rappelle toutefois Mitchell Baker. "Nous acceptons des contributions de n'importe qui, quel que soit son âge, sa culture, son ethnicité, son identité sexuelle, sa langue, sa race, son orientation sexuelle, sa position géographique et ses opinions religieuses" et "nous avons des salariés avec une grande diversité d'opinions", fait-elle valoir.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
15/avril/2014 - 00h50
Patrick83 a écrit :

Un seau peut être :)

smiley

Portrait de Koro
15/avril/2014 - 00h49

Ils devienne fous

Portrait de Elsa
4/avril/2014 - 21h31

Que le patron de Mozilla démissionne car il n'a pas su endiguer une polémique qui nuit à la marque est une chose. Une marque se doit d'être très réactive si une polémique se développe, quelque soit la nature de celle-ci.

En revanche, si cet homme est contre le mariage homo, c'est sa liberté de pensée et son droit d'expression. Pour moi, être contre le mariage homo, ce n'est pas de l'homophobie, c'est simplement considérer que les lois biologiques sont supérieures aux lois législatives (2 hommes ou 2 femmes ne peuvent pas fabriquer un enfant). 

Portrait de SUP3RN0VA
4/avril/2014 - 19h14
Geriennoù a écrit :

Bis et repetita :

 

Avoir une opinion contraire à une tendance devient délictueuse, ou est la liberté d'expression, la pensée unique  en ce monde devient du totalitarisme !

 

Non, je ne suis pas contre le mariage homo, mais contre le lobby homo à tout va, assurément !!!!

 

 

La liberté d'expression ne peut être bafouer que par une intervention étatique ou des actes illégaux, nous sommes pas dans ce cas ici.

 

Portrait de POKEMON69
4/avril/2014 - 12h01
Montjoye Saint Denis a écrit :

Je ne sais pas qui est inculte...... Pourtant "dictature de la pensée" semble clair et ne veut pas dire que nous soyons dans une dictature.... Mais bon je dis ça je ne dis rien.....

 

Et bien ne dis rien ce sera une dictature de la pensée

Portrait de Azerox
4/avril/2014 - 10h27

La pensée unique est en marche. C'est quand même fou que même la liberté de penser soit desormais un souvenir. 

On ne peut avoir une pensée contraire à la tendance sans être hors la loi

la puissance des lobbys en tout genre devient extremement dangereuse. 

Portrait de Roxamania
4/avril/2014 - 09h59

Elle est belle la liberté d'expression.