29/03/2014 14:23

Le président de l'Equateur, Rafael Correa, a annoncé avoir été victime d'un piratage de son compte Twitter

Le président de l'Equateur, Rafael Correa, a annoncé avoir été victime d'un piratage de son compte Twitter, attribuant cette action à des groupes étrangers d'"extrême droite".

"Il y a quelques heures, mon compte Twitter a été attaqué et on en a profité pour envoyer de faux tweets avec la même infâmie habituelle", a écrit Correa, précisant avoir dû changer ses codes d'accès, dans un message posté sur le site de micro-blogging.

Les tweets incriminés ont été rapidement effacés du compte du chef de l'Etat, l'une des figures de la gauche en Amérique latine.

Ces messages renvoyaient à un site faisant référence au collectif de pirates informatiques Anonymous qui prétendait dévoiler des courriers électroniques de fonctionnaires du gouvernement sur des questions de sécurité.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rose Well
30/mars/2014 - 11h59
Khatchik a écrit :

Mdr!! Il ets sur un siege ejectable et va bientot degage alors il invnte ds conneries pour se faire du buzz. Twitter pirate cest la faute a lextreme droite smiley

 

Il a juste été réélu au 1er tour à 56%, et en plus c'est le dernier mandat qu'il peut exercer selon la constitution Equatorienne, donc tes "arguments"...