29/01/2014 13:53

Najat Vallaud-Belkacem accuse Jean-François Copé de faire le jeu des extrémistes

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a accusé aujourd'hui le président de l'UMP Jean-François Copé de faire le jeu des extrémistes en apportant son soutien à une polémique sur un présumé enseignement d'une "théorie du genre" à l'école primaire.
"Je suis scandalisée par les propos de Jean-François Copé sur ce sujet, qui fait le pari de la peur, du fantasme, de l'inquiétude des parents, qui ce faisant apporte son soutien à Mme (Farida) Belghoul, à Alain Soral et à toutes les théories défendues par ce dernier", a réagi Najat Vallaud-Belkacem sur Europe 1. "Lorsque Jean-François Copé dit 'je comprends les inquiétudes des parents quant à une théorie du genre', lui qui sait parfaitement qu'il n'y a aucune théorie du genre qui est développée dans les écoles primaires de France, M. Copé fait le pari du fantasme", a ajouté la ministre des Droits des femmes. "En disant cela, M.Copé (...) se range du côté des extrémistes contre la République et ses valeurs."
Un appel au boycott scolaire lancé par Farida Belghoul, proche de l'essayiste d'extrême-droite Alain Soral, a été relayé ces derniers jours, entraînant un phénomène d'absentéisme dans une centaine d'écoles en France. Farida Belghoul estime que le dispositif "ABCD de l'égalité", mis en place depuis la rentrée dans plusieurs académies afin de lutter contre les stéréotypes filles-garçons, vise à introduire la "théorie du genre" à l'école. Une affirmation démentie hier par le ministre de l'Education Vincent Peillon devant l'Assemblée nationale.
Interrogé sur cette polémique, le président de l'UMP s'est dit "choqué par la théorie du genre" et a dit "comprendre l'inquiétude des familles". L'institut Civitas, proche des catholiques intégristes, qui a apporté son soutien à l'initiative de Farida Belghoul, affirme que l'Education nationale diffuse en catimini une "idéologie du genre" sous la pression de mouvements gay et lesbiens.
Apparues aux Etats-Unis au début des années 1970, les "gender studies" ou "études du genre" s'interrogent sur la construction sociale de l'identité sexuelle. Ses détracteurs, qui parlent d'une "théorie du genre", estiment qu'elle vise à effacer toute différence biologique et sociale entre les hommes et les femmes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de MONTIGNY_57950
12/février/2014 - 14h55

Les potiches sont de sorties

Elle que est si prompte à intervenir lorsqu'une féminine est mise en caue nous attendons toujours son intervention concernant son François chéri et sa rivale Valérie

Portrait de unknown
29/janvier/2014 - 20h18

toutes les excuses sont bonnes pour voir des extremistes partout !

Portrait de Lily2780
29/janvier/2014 - 20h07

décidément, ce gouvernement aura fait beaucoup de mal à la France. Leur perversion n'a d'égal que leur bétise. Belkacem ne sait plus quoi inventer pour se rendre intéressante, c'est pitoyable

Portrait de nofan4
29/janvier/2014 - 17h23
oglagla a écrit :

C'est bien pour cela qu'on trouve son discours fumeux sur le site de Egalité et reconciliation , site d'alain Soral, connu pour etre un activiste d'extreme gauche ....

Vous ne reconnaissez pas les votres ?

 

Ah, les attributions de joyeux sobriquets changent vite! Je lisais partout, hier encore, que Soral était d'extrême droite! C'est extrême gauche maintenant?

smiley

Portrait de clara
29/janvier/2014 - 16h03

L'état, quelqu'il soit, droite ou gauche, n'a pas à s'occuper de la vie privée des personnes et notamment des enfants! Les élus veulent, ainsi que les enseignants, que nos enfants soient formatés par eux.

Moi je suis contre, que les élus s'occupent de ce qui se passent chez eux avant de mettre le nez chez les autres !

L'école est faite pour lire, compter, parler, apprendre la géographie, l'histoire.... mais les histoires de sexe ou autres.... relèvent de la sphère privée !

Les enfants sont facilement influençables et il est facile de les manipuler.... gare au danger !

 

Portrait de JM33
29/janvier/2014 - 14h15

C'est pas bien grave, Copé ne représente que 2% des sympathisants UMP, il faut bien qu'il se donne de l'importance personne l'écoute ....   pauvre droite "des cons plexée" MDR

Portrait de HyogaduCygne
29/janvier/2014 - 14h14

Monsieur Copé, celui qui m'a fait déchirer ma carte de l'UMP

Portrait de nofan4
29/janvier/2014 - 14h03

"Farida Belghoul, proche de l'essayiste d'extrême-droite Alain Soral"

 

On associe une arabe à l'extrême droite.

 

Pour résumer, quand les gens qui manifestent leur opposition au gouvernement, sont noirs ou arabes, ce sont des gens qui n'aiment pas la france.

 

Quand ce sont des blancs, ce sont des fachos d'extreme-droite (mais donc qui aiment la france, par definition?)

 

Je comprends plus rien! smiley