22/01/2014 10:43

La direction d'IBM renonce à ses bonus après une année 2013 décevante

La direction du groupe informatique américain IBM a annoncé mardi qu’elle allait renoncer à ses bonus pour l’année 2013, tirant les conséquences d’un recul du bénéfice net et surtout d’une croissance en panne.

«Vu les résultats annuels généraux de l’entreprise, mon équipe de direction et moi avons recommandé que nous renoncions à nos primes personnelles de performance annuelles pour 2013», a indiqué la PDG Ginni Rometty dans le communiqué annonçant les résultats du groupe.

Le bénéfice net a reculé de 1% sur l’ensemble de l’année dernière, à 16,5 milliards de dollars.

Au quatrième trimestre, il a progressé de 6% à 6,2 milliards de dollars, et le bénéfice par action, la référence à Wall Street, a dépassé de 14 cents à 6,13 dollars la prévision moyenne des analystes.

Mais le chiffre d’affaires a baissé plus que prévu, de 5% à 27,7 milliards de dollars sur le trimestre et de 5% à 99,8 milliards sur l’année.

Comme déjà au troisième trimestre, IBM accuse une forte baisse de revenus dans la zone Asie-Pacifique (-16% à 5,9 milliards de dollars), à cause principalement de la Chine, et de manière générale dans les grands pays émergents (Brésil, Russie, Inde et Chine: -14%). Le recul est moindre, de 3% à 12,2 milliards, sur le continent américain, et IBM enregistre même une croissance de 1% à 9,2 milliards dans la région Europe-Moyen Orient-Afrique.

A la Bourse de New York, l’action IBM perdait 2,93% à 182,91 dollars vers 23H20 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture.

«IBM bat les estimations de bénéfice en raison de sa gestion des coûts et de ses rachats d’actions, mais il n’y a pas de stratégie de croissance là-dedans», regrette le site d’analyse 247wallst.com, qui voit comme rare point positif le carnet de commandes dans les services, en hausse de 2% à 143 milliards de dollars.

Après les PC, Lenovo rachèterait les serveurs

IBM vise pour 2014 un bénéfice par action d’au moins 18 dollars, contre 17,97 dollars attendus en moyenne par les analystes, et se juge en bonne voie pour atteindre au moins 20 dollars par action en 2015.

Cette année, «nous continuerons de transformer notre activité et d’investir énergiquement dans les domaines créateurs de croissance et de valeur», a commenté Mme Rometty.

Martin Schroeder, le nouveau directeur financier qui a pris ses fonctions en début d’année, a expliqué lors d’une téléconférence avec des analystes que le groupe s’efforçait de «basculer ses investissements» vers des domaines jugés porteurs comme le mobile, la sécurité, la gestion de données ou l’informatique dématérialisée («cloud»).

IBM avait encore annoncé vendredi 1,2 milliard d’investissements pour se renforcer dans le «cloud» en ouvrant de nouveaux centres de données.

«Nous cèderons des activités et nous rééquilibrerons nos effectifs», a aussi prévenu le directeur financier. Il n’a pas chiffré les potentielles suppressions d’emplois mais dit s’attendre à environ 1 milliard de dollars de charges de restructuration en 2014, essentiellement au premier trimestre. Le montant est similaire à celui enregistré en 2013.

Si IBM ne s’en sort pas trop mal dans les services, M. Schroeder a reconnu «des défis» dans les activités d’équipements. Les revenus de la division «systèmes et technologie», qui recouvre notamment les serveurs, ont plongé de 18,7% sur l’année 2013 et de 26,1% au quatrième trimestre.

IBM avait indiqué l’an dernier qu’il cherchait un acheteur pour ses serveurs d’entrée de gamme (x86). Les médias rapportaient ces derniers jours que les discussions à cet effet avaient repris, le Wall Street Journal citant notamment comme candidats potentiels les groupes américain Dell et chinois Lenovo.

Ce dernier a réagi mardi en disant être en négociations préliminaires en vue d’une potentielle acquisition non identifiée.

Lenovo, qui avait déjà racheté fin 2004 les activités d’IBM dans les PC, «serait un acheteur logique», juge la banque RBC dans une note, chiffrant les actifs concernés à environ 2,5 milliards de dollars.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
25/janvier/2014 - 10h42
Milie01 a écrit :

Bravo à eux

C'est si rare de nos jours