17/01/2014 14:21

Amazon critique vivement la loi dirigée contre elle en France

Le patron d'Amazon France, Romain Voog, a prévenu vendredi que les dispositions encadrant les conditions de la vente à distance des livres, dite loi anti-Amazon, aura un "impact sur le lecteur" qui devra payer plus cher ses livres.

Cette proposition de loi destinée à empêcher les opérateurs en ligne, comme Amazon, de cumuler la gratuité des frais de port du livre avec la remise autorisée de 5%, doit passer en seconde lecture à l'Assemblée avant son adoption définitive.

Interrogé sur RTL, M. Voog, estime que cette loi, qui s'inscrit dans le plan en faveur de la librairie indépendante, n'est "pas un reflet de la réalité" et "impactera le lecteur" car elle "renchérit un peu l'accès à la culture".

La suppression de la remise de 5% contraindra à "vendre un petit peu plus cher", a reconnu le président d'Amazon France.

Il soutient qu'internet permet de "démocratiser la culture" et insiste sur la "complémentarité" entre les libraires traditionnelles et son site de commerce en ligne dont 70% du chiffre d'affaires est réalisé sur des livres de plus d'un an.

Par ailleurs, M. Voog a souligné le rôle de son groupe en matière de création d'emplois. "On ne peut pas ne pas être satisfait d'une création de 5.500 emplois directs en France", a-t-il fait valoir, en estimant qu'il fallait "reconnaître cette contribution à l'économie française".

Amazon est accusé de vendre à perte, afin d'étouffer la concurrence et d'occuper à terme une position hégémonique sur le marché du livre.

La France bénéficie d'un des réseaux de librairies les plus denses au monde, avec quelque 3.500 magasins.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
19/janvier/2014 - 04h36
dedon a écrit :

quand on a une dette énorme il faut bien trouver de l'argent quelque part, encore nous qui allons faire les frais

ça devient une habitude
Portrait de DarkAngel
19/janvier/2014 - 00h01

Je ne vais pas m'en plaindre

Portrait de dedon
17/janvier/2014 - 16h20

quand on a une dette énorme il faut bien trouver de l'argent quelque part, encore nous qui allons faire les frais

Portrait de yos
17/janvier/2014 - 16h08

Avant de dire que c'est une loi honteuse rendez vous chez un libraire, un vrai. Vous savez celui qui saura vous conseiller parce qu'il lit les livres LUI.  Et là vous pourrez parler de service rendu !!! Oui les sites marchands sont utiles comme le dit Valentine89 quand on a pas de proximité mais c'est pas le cas de tout le monde. Quand les librairies fermeront les unes apres les autres vous serez les premiers a dire que c'est la faute du gouvernement qui n'a rien fait !!!!Quand le boss d'amazon se vente de la création d'emploi, ca me fait rire. Regarder sur le net et vous trouverez sans probleme des reportages sur les conditions de travail chez AMAZON !!! 

Portrait de sumo13
17/janvier/2014 - 15h52

le gouvernement ne veux pas favoriser les librairies indépendantes mais bel et bien empecher le peuple d'accerder facilement a la culture, ceci afin de rendre un peuple ignare et en faire de beau petit mouton !

 

Portrait de valentine89
17/janvier/2014 - 15h33

la première librairie est à 30 km (aller) de chez moi - il n'y aura pas le livre désiré donc je referais encore 60 km - conclusion, amazon et deux jours après,le facteur le met dans ma boîte à lettres - conclusion, je reste fidèle à Amazon

Portrait de Mr Nobody
17/janvier/2014 - 15h14

Je continuerai à acheter mes livres sur Amazon pour le choix et la qualité du service .