02/12/2013 17:35

Un cameraman d'Euronews frappé à la tête par des policiers ukrainiens

La chaîne internationale d'information Euronews a condamné lundi, "avec la plus grande fermeté", l'agression dont a été victime l'un de ses cameramen, frappé à la tête par des policiers ukrainiens alors qu'il filmait les manifestations à Kiev.

"Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte extrêmement violent visant le cameraman Roman Kupriyanov. Je tiens à exprimer toute mon indignation face à une attaque délibérée de la police ukrainienne sur un média et ses équipes, en reportage pour couvrir les manifestations à Kiev", a déploré dans un communiqué Michael Peters, président du directoire de la chaîne Euronews, basée à Lyon. Il "demande dès aujourd'hui, au ministère de l'Intérieur ukrainien, d'éclaircir les conditions de cette agression".

La chaîne a également récupéré des images de l'agression, qui témoignent "de la violence avec laquelle la police ukrainienne a agressé sciemment" le journaliste, selon Euronews. Ce dernier a été victime de plusieurs coups à la tête, ainsi que sur les mains. Une manifestation interdite a rassemblé dimanche plus de 100.000 personnes à Kiev et des dizaines de milliers dans d'autres villes du pays.

Il s'agissait de la plus forte mobilisation depuis la Révolution orange de 2004. A Kiev, la manifestation, émaillée de heurts, a fait 165 blessés. Deux photographes de l'AFP ont été légèrement blessés lors de ces heurts, de même que le caméraman d'Euronews.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
11/décembre/2013 - 00h58
jarod26 a écrit :

c'est super sympa l'ukraine dit dont oO

Un pays à éviter

Portrait de DarkAngel
11/décembre/2013 - 00h58
piero of marseille a écrit :

pour ces manifestants ukrainiens ce n'est pas tellement l'ue qui les intéresse,mais ses aides.en gros ,son pognon.

On va dire ça comme ça

Portrait de DarkAngel
11/décembre/2013 - 00h01

Il était la au mauvais moment

Portrait de Anonne Y Mousse
3/décembre/2013 - 00h39
olivierclaude a écrit :

n importe quoi

 

Ah oui ? Explique-moi donc en quoi l'espace européen est une chose saine pour un pays, alors que tout sur tout y est décidé... non, dicté, à Bruxelles ? Explique-moi donc en quoi ce serait préférable pour l'Ukraine de céder à la pression bien réelle de l'UE à renoncer à sa souveraineté nationale, à renoncer à pouvoir décider de quoi que ce soit sans être obligé de demander la permission (qui, soit dit en passant, n'est pratiquement jamais accordée) à Bruxelles ?

Portrait de Anonne Y Mousse
2/décembre/2013 - 17h46

Tout ça pour quoi ? Pour obliger un pays à entrer, contre sa volonté, dans un enfer dont le peuple ne sortira pas vivant.